Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Chargé.e de développement territorial aménagement

  • Référence : T21/Chargé.e développt territ aménag/DETBRS
  • Type de contrat : Contrat à Durée Déterminée
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La Région Bretagne a souhaité définir un nouveau projet de territoire (la Breizh COP
- la Bretagne s’engage pour le climat et la planète) qui s’appuie sur une coopération renforcée entre les territoires et la collectivité régionale.
Ce projet est le cadre d’action souhaité par l’exécutif régional dans l’élaboration et la mise en œuvre de ses politiques publiques pour la Bretagne. Cette évolution majeure est initiée par la Région dans son organisation et ses modes de faire, particulièrement en lien avec les EPCI.
Ainsi, elle a engagé une territorialisation de ses services qui, par l’installation de 7 directions dans les territoires, permet en lien avec les intercommunalités, de mieux répondre aux attentes des Bretonnes et aux Bretons et d’accélérer les coopérations locales avec les collectivités, associations, entreprises qui font la vitalité de la Bretagne.
Ces espaces territoriaux regroupent, au plus près des partenaires et usager·e·s, les compétences régionales en lien étroit avec les territoires dans les domaines des transports scolaires et interurbains, des ports, des lycées, des déchets, du développement économique, de l’emploi orientation et formation professionnelle et de l’aménagement.

Dans ce cadre, la·le chargé·e de développement territorial aménagement joue un rôle d’interface entre les acteurs des territoires dont il·elle assure le suivi, et les politiques régionales relevant, pour leur conception et de leur animation, de la Direction de l’aménagement et de l’égalité.
Ses missions s’inscrivent dans le cadre des orientations de la feuille de route régionale en matière de cohésion des territoires.
A ce titre, il ou elle est mobilisé·e sur le terrain sur les champs de la planification territoriale (documents d’urbanisme (SCOT, PLU) ou programmatique (PLH, contrats locaux de santé)), de la connaissance territoriale, de l’accompagnement et de l’animation territoriale (interconnaissance et partage sur tous les sujets de développement, et mobilisation particulière sur les champs spécifiques de la politique de la ville et de la santé).
Il ou elle est également chargé·e de la mise en œuvre et du suivi des dispositifs de la politique territoriale de la Région, plus particulièrement dans les domaines des centralités, des services à la population, des transitions, de la politique de la ville et de la santé.
Il ou elle est également mobilisée pour apporter un premier niveau de réponse en matière de mobilisation des fonds européens dont la Région a la responsabilité.

Interlocuteur·trice privilégié·e des partenaires dans leur diversité (acteurs institutionnels, porteurs de projets…), auprès de qui il ou elle assure un rôle d’accompagnement de proximité, il ou elle est aussi un relais, sur le terrain, des orientations régionales.
Cela l’amène à développer une connaissance des politiques régionales au-delà de la seule politique d’aménagement.
Ces missions sont exercées sur le territoire du Pays de Brest.
Ces missions sont exercées en lien fonctionnel étroit avec la direction de l’aménagement et de l’égalité et ses différents services et pôles. La direction de l’aménagement et de l’égalité agit pour anticiper et accompagner les mutations territoriales et sociétales et faire en sorte qu’aucun territoire, aucune catégorie de population ait moins de chances de développement ou d’épanouissement. Elle s’organise avec un service connaissance et dynamiques territoriales, un pôle planifications territoriales, un pôle égalité des droits et innovation sociale, un service société et un service contractualisation territoriale.

Les activités s’articulent entre l’accompagnement local des territoires (avec une position d’interlocuteur·rice de proximité), et la mise en œuvre plus étroite des dispositifs de la Région en matière de cohésion et d’aménagement des territoires.

Accompagner, en proximité, des porteurs de projets de développement local (communes, EPCI, associations… / élu·e·s, technicien·ne·s…)
• Dans la conception : aide à la réflexion, à l’émergence, à la capitalisation d’expérience
• Dans la mobilisation des financements :
o Conseil et première orientation au regard des financements mobilisables (européens, nationaux, régionaux et locaux)
o Accompagnement approfondi dans la mobilisation des financements européens et régionaux
• Dans la mise en œuvre des projets :
o Participation aux comités de pilotage des projets, le cas échéant
o Partage d’expériences, l’apport d’une vision thématique transversale et le relais des orientations régionales (en participant notamment à la gouvernance de suivi du projet).

Assurer le lien entre les réflexions, orientations et stratégies régionales et locales de développement
• Assurer le croisement des connaissances et démarches stratégiques de développement (menées par les collectivités, Conseils de développement ou autres acteurs…) (stratégie de développement transversales ou thématiques : centralités, santé, politique de la ville…, et en matière de planification et d’urbanisme (SCOT, PLUI, PLU, PLH, aménagement commercial…). En lien très étroit avec les directions concernées, et plus particulièrement la Direction de l’aménagement et de l’égalité :
o Analyse des documents
o Participation aux réflexions et réunions locales
o Rédaction de notes, documents de synthèse et contribution à la rédaction d’avis et de contributions de la Région
• Etre l’interlocuteur·trice technique de premier niveau des partenaires de la Région sur le territoire, dans le domaine de l’aménagement
• Participer au repérage et à la valorisation d’expériences ou de projets innovants ou exemplaires conduits sur les territoires à des fins de capitalisation régionale

Etre en soutien des élu·e·s régionaux·ales référent·e·s EPCI dans l’exercice de leur délégation

Participer à la mise en œuvre de la feuille de route sur la « cohésion des territoires » de la Région
• Participer à la mise en œuvre, sur les territoires de référence, des dispositifs découlant de la feuille de route régionale : centralités, services à la population, transitions, renouvellement urbain
• Dans le cadre d’une relation fonctionnelle, appuyer les instructeur·rice·s de ces dispositifs rattaché·e·s à la Direction de l’aménagement et de l’égalité : accompagnement dans l’instruction et définition des priorités de travail
• Assurer le suivi financier et évaluatif des dispositifs relevant des territoires suivis (via le système d’information et de gestion)

Participer à l’activité des directions de rattachement
• Assurer, en lien avec les services régionaux concernés et le directeur ou la directrice d’espace, le suivi des dossiers les plus complexes que le Conseil régional cofinance (suivi administratif, juridique, financier, technique…)
• En fonction des besoins, conduire des missions transversales ponctuelles à la direction d’espace ou à la direction de l’aménagement et de l’égalité.

RELATIONS HIERARCHIQUES
L’agent·e dépend directement de (n + 1) : Directeur ou Directrice d’espace territorial de Brest Morlaix

RELATIONS FONCTIONNELLES
L’agent·e assure ses missions en lien fonctionnel étroit avec la Direction de l’aménagement et de l’égalité
L’agent·e sera en lien avec les instructeurs ou instructrices en charge des mêmes territoires ainsi que, le cas échéant, des assistant·e·s accompagnement des territoires.


- Au sein de la collectivité :

- La direction de l’aménagement et de l’égalité

- La direction des affaires européennes et internationales

- Toutes les directions

- Le Cabinet

- Les Conseiller·e·s régionaux·ales référent·e·s des territoires


- Partenaires extérieurs :

- Les EPCI

- Les structures porteuses de SCOT

- Les Pays

- Les communes

- Conseils de développement

- Les associations

- Les maîtres d’ouvrage, quel que soit leur statut

- Les autres collectivités (Départements…)

- Les services de l’Etat sur le territoire

Contraintes spécifiques :
Sensibilité particulière du poste compte tenu de nombreuses relations avec les élu·e·s.
Ce poste implique de participer régulièrement à des réunions locales, régionales… et entraîne des déplacements fréquents, pouvant entraîner des amplitudes horaires non négligeables.

Dotation particulière : téléphone portable

CDD 6 mois à partir du 15/11/21
Rémunération nette mensuelle : 1 935,41

Formation supérieure en aménagement du territoire et développement local
Bonne connaissance des acteurs institutionnels, du fonctionnement des collectivités locales et des acteurs du développement local
Forte capacité à rendre compte (reporting)
Aptitude en ingénierie financière et en particulier sur les fonds européens
Sens de la diplomatie, bon relationnel (nombreuses relations avec les élu·e·s)
Intérêt pour les démarches locales de développement
Mobilité et goût pour le suivi de terrain des projets
Grande autonomie
Aptitude au travail en équipe et à la collaboration avec les autres services du Conseil régional ou d’autres collectivités – Goût pour le travail en transversalité
Esprit d’initiative et de mise en œuvre du changement et force de proposition
Rigueur, organisation, esprit de synthèse, qualités rédactionnelles
Ne pas être réticent·e à la gestion
Parfaite maîtrise de l’informatique
Permis B

Partager :

Toutes nos actualités