Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Assistant·e en charge de la coordination et de l’évaluation de la politique linguistique

  • Référence : B/266/R/Chargé.e coord et éval pol lingu/DEL/22
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Rédacteur, Rédacteur Principal de 1ère classe, Rédacteur Principal de 2ème classe
  • Cadre d'emplois : Rédacteurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative

Au sein de la Direction de l’éducation et des langues de Bretagne (DEL), le service des langues de Bretagne (SLAB) met en œuvre la politique linguistique de la Région Bretagne. L’assistant·e assurera la co-instruction de certains dispositifs, la coordination et l’évaluation des politiques menées en faveur de la langue bretonne.

Assurer la préparation, l’organisation et le suivi de la Conférence territoriale de la langue bretonne (CTLB)

Organiser, planifier, gérer les invitations et les participations à la Conférence territoriale de la langue bretonne (2 sessions annuelles), participer aux sessions et rédiger les comptes-rendus.

Assurer la co-instruction et le suivi de dispositifs spécifiques, la coordination et l’évaluation des politiques menées en faveur de la langue bretonne.

Coordonner les activités et procédures liées aux politiques d’aide à la formation initiale et professionnelle, à l’expression audiovisuelle et au dispositif Mois du Breton :
• réunir l’ensemble des groupes de travail, commissions, comités de lecture et rendez-vous avec les partenaires internes et externes : organisation, planification/priorisation, participation, information et suivi auprès de l’équipe et des partenaires (dont comptes-rendus systématiques, normalisés, en breton ou français et dans des délais contraints), notamment le comité de sélection du Fonds d’aide à l’expression audiovisuelle en langue bretonne (FALB) le jury « Skoazell » et les commissions « Desk » ;
• co-instruire et suivre des dossiers de demande d’aide, dont la rédaction de modèles de documents et réponses aux situations complexes ou particulières, diffuser l’information en interne et à l’externe, proposer des outils méthodologiques et procédures de suivi administratif et budgétaire, veille au respect des conditions imposées aux bénéficiaires postérieurement à l’octroi de l’aide, mettre en œuvre et proposer des adaptation des dispositifs d’aides individuelles (Skoazell, Desk/enseignement et Desk/petite enfance), d’aides à l’expression audiovisuelle en langue bretonne (FALB et radios) ;
• coordonner l’évènement du Mois du Breton avec les Ententes de pays et administration de l’OpenAgenda dédié ;
• suivre les demandes liées à l’enseignement initial, dans le cadre des compétences régionales et dans les relations avec les partenaires (Education nationale, Office public et réseaux de l’enseignement bilingue notamment).

Evaluation des politiques
• Participer au suivi de la contractualisation Région/Etat en matière linguistique ;
• réaliser un rapport annuel d’activités du service ;
• suivre et évaluer les parcours de formation ou parcours professionnels des bénéficiaires des aides individuelles ;
• évaluer spécifiquement aux dispositifs d’aides à l’expression audiovisuelle ou radiophonique en langue bretonne et au Mois du Breton ;
• participer à la conception et alimenter les outils de gestion et de suivi des données statistiques.

Suivi technique des dossiers et procédures
• préparer et suivre techniquement et administrativement les conventions pluriannuelles d’objectifs avec les structures publiques et privées bénéficiant de subventions régionales annuelles ;
• participer à la conception, l’adaptation et la mise en œuvre des dispositifs et procédures ;
• etre en veille réglementaire et thématique.

Suivi et coordination des actions de communication :
• concevoir, planifier, mettre à jour et suivre les actions et supports de communication du service en lien avec la Direction de la communication ;
• réaliser des envois en nombre ;
• organiser des manifestations en lien avec les partenaires internes et externes, proposer et mettre en place des outils et procédures de travail, planifier et suivre des actions respectant la transversalité requise.

Relations hiérarchiques :


- L’agent dépend directement de (n + 1) : Chef de service

- L’agent encadre directement (n-1) : Néant

Relations fonctionnelles :

> Au sein du service : le chef de service et l’assistant·e chargé·e du suivi administratif et financier
> Au sein de la Direction : tous les services
 Au sein de la collectivité en particulier les services suivants :
• Direction de la communication (service communication visuelle, service de la promotion événementielle et service éditorial et digital);
• Direction de l’immobilier et de la logistique ;
• Direction des affaires juridiques et de la commande publique (service juridique et commande publique) ;
• Direction des finances et de l’évaluation (service de l’évaluation, du contrôle de gestion et de la performance) ;
• Direction de l’emploi et de la formation tout au long de la vie (service accompagnement des personnes) ;
• Direction du développement économique (service de l’innovation sociale et de l’économie sociale et solidaire) ;
• Direction de l’aménagement et de l’égalité (service connaissance et dynamiques territoriales et service société) ;
• Direction de la culture et des pratiques culturelles (service de la coordination administrative et du conseil culturel, service arts et développement territorial et service images et industries de la création).
> Partenaires extérieurs : associations régionales travaillant dans le domaine de la langue bretonne, services des collectivités territoriales et établissements publics, administrations de l’Etat, notamment Education nationale.

Contraintes spécifiques :
• la structure resserrée du service suppose la polyvalence de l’assistant·e dans les missions qui lui sont confiées ;
• déplacements réguliers.

Qualifications
• Bonne connaissance des règles de gestion et d’administration des collectivités territoriales ;
• Maîtrise des outils informatiques (bureautique dont tableurs, applications web, visioconférence…) ;
• Notions sur l’évaluation des politiques publiques ;
• Une expérience dans des fonctions comparables sera appréciée ;
• Au regard de la spécificité du poste, une parfaite connaissance de la langue bretonne (niveau C1) sera appréciée.

Compétences et qualités
• Qualité d’expression et de rédaction. Les mêmes qualités seront appréciées en langue bretonne ;
• Organisation, méthode, rigueur, anticipation ;
• Goût pour le travail collaboratif et partenarial ;
• Aptitude au travail en équipe ;
• Autonomie dans le travail.

Partager :

Toutes nos actualités