Aller au contenu
Revenir aux offres d'emplois

Adjoint.e au chef de la subdivision Blavet-Canal de Nantes à Brest

  • Référence : A/AI/Adjoint au chef SVNBNB/21
  • Type de contrat : Mutation, Détachement, Nomination stagiaire
  • Grade : Ingénieur, Attaché
  • Cadre d'emplois : Attachés Territoriaux, Ingénieurs Territoriaux
  • Filière : Filière administrative, Filière technique

La Direction des Voies Navigables de la Région a en charge l’exploitation, l’entretien et la mise en valeur des principales voies navigables bretonnes : Vilaine, Canal d’Ille et Rance, Blavet et Canal de Nantes à Brest.

Composée de 4 services (le service infrastructure et ouvrages, le service de la valorisation touristique et du développement durable et 2 services territorialisés), elle regroupe un effectif de près de 210 agents, pour la plupart répartis sur le linéaire des cours d’eau concernés.

Le domaine concerné constitue à la fois un patrimoine historique considérable et un atout pour le développement touristique breton.

L’exploitation et l’entretien du domaine sont assurés par les deux services territorialisés :

- la subdivision Blavet
- Canal de Nantes à Brest (basée à Malestroit) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien de Pontivy, Josselin, Redon, Hennebont et Châteauneuf-du-Faou

- la subdivision Vilaine
- Canal d’Ille et Rance (basée à Rennes) qui comprend les centres d’exploitation et d’entretien d’Evran, Saint-Germain–sur-Ille et Mons.

Chaque Subdivision comprend une équipe en charge des fonctions administratives, logistiques et techniques.
Chaque centre d’exploitation et d’entretien est placé sous l’autorité d’un chef de centre et comprend deux domaines d’activité :
• L’activité « Entretien » pour laquelle les équipes sont chargées des travaux de maintenance notamment sur les ouvrages fixes (berges, halages, perrés, bajoyers…), les ouvrages mobiles (portes d’écluses, ouvrages de régulation hydraulique…), les dépendances vertes et le patrimoine arboré…
• L’activité « Eclusier » ou « Exploitation » pour laquelle les équipes sont chargées de la gestion de la ligne d’eau, pour l’ensemble des usages et notamment l’éclusage des bateaux, les manœuvres des ouvrages de régulation hydraulique (vannages) des cours d’eau dans le cadre d’une gestion de bassin versant. Ces équipes assurent également l’entretien des écluses et de leurs abords, en veillant notamment à leur fleurissement et interviennent en renfort des équipes d’entretien qu’ils intègrent en période de chômage. Elles rendent compte des informations relatives à la conservation du domaine public fluvial, à la qualité des eaux, aux usagers et participent à l’accueil et à l’information du public, qu’il s’agisse des plaisanciers ou des randonneurs.

La nature même des ouvrages sur lesquels ces équipes interviennent amène une exigence renforcée de pratiques d’entretien respectueuses de l’environnement.

L’adjoint·e au chef de subdivision, outre la fonction d’intérim, est chargé·e de piloter les missions d’exploitation et d’entretien ainsi que les missions techniques réalisées au siège de la subdivision. Il·Elle participe également à la production des documents techniques, administratifs et réglementaires, en particulier les DCE.

Sous l’autorité du chef de subdivision, les principales missions de l’adjoint·e au chef de subdivision sont les suivantes :

• Assurer ses missions de management :

- Animer et piloter l’activité de l’équipe en charge des fonctions techniques. Il·elle encadre fonctionnellement la dessinatrice et le technicien et établit leurs plannings de travail et contrôle leur production ;

- Animer et piloter des opérations de maintenance de premier niveau à réaliser par les centres d’exploitation et d’entretien ;

- Assurer l’intérim du chef de subdivision ;

- Participer au dispositif mis en place pour assurer la continuité du service (cadre d’astreinte).

• Assurer ses missions en lien avec la production :

- Participer à la production de l’équipe technique et à ce titre réaliser notamment des estimations des besoins, des DCE et du suivi de la procédure appel d’offres jusqu’à la phase notification pour les opérations relevant de la subdivision ;

- Préparer des dossiers relatifs aux autorisations ou déclarations préalables aux travaux (code de l’environnement, code de l’urbanisme, DICT…) ;

- Vérifier des pièces remises par les entreprises et soumises au visa du chef de subdivision représentant le maître d’œuvre ;

- Contribuer, en lien avec le service infrastructure et ouvrages, à l’élaboration du Plan Pluriannuel d’Investissement.

- Contribuer, en lien avec le service de la valorisation touristique et du développement durable à la valorisation des usages nautiques et terrestres.

• Participer ou assister technique aux centres d’exploitation et d’entretien notamment pour :

- La direction de l’exécution des travaux (mission DET de la maîtrise d’œuvre),

- La réalisation des dossiers techniques préalables aux travaux en régie,

- La réalisation des expertises périodiques réglementaires des digues et barrages,

- La réalisation des diagnostics des autres ouvrages tels que berges, écluses.

• Participer aux autres activités du service :

- L’agent·e peut être amené·e à participer aux autres activités du service en tant que renfort de personnels (éclusage, mission logistique, levé topographique, tournée d’inspection … )

RELATIONS HIÉRARCHIQUES

- L’agent dépend directement de (n + 1) : Chef de la subdivision

- L’agent encadre directement (n
- 1) : la mission ne comporte pas d’encadrement hiérarchique

RELATIONS FONCTIONNELLES

- Au sein de la direction :
La dessinatrice, le technicien projeteur, les chefs de centres d’exploitation et d’entretien, Le chef de subdivision, la cheffe du service valorisation touristique et développement durable (SEVAD), le chef du service infrastructure et ouvrages (SIO), l’animatrice Qualité-Sécurité-Environnement, la responsable du pôle administratif et financier et le directeur des voies navigables.


- Au sein de la collectivité :
Le Direction des ressources humaines,
La Direction de l’immobilier et de la logistique,
La direction du tourisme et du patrimoine,
Le comité régional du tourisme.


- Partenaires extérieurs :
Les représentants des usagers,
Les techniciens des collectivités riveraines,
Les services de l’Etat (DREAL, DDTM, OFB…)
Tous les prestataires de la subdivision : fournisseurs, entreprises, bureaux d’études, maîtres d’œuvre…

Lieu de travail : L’adjoint·e est basé·e au siège de la subdivision à Malestroit. Il·elle est amené·e à se déplacer sur l’ensemble du réseau des voies navigables du service et éventuellement sur l’ensemble du réseau des voies navigables de la direction.

Contraintes spécifiques : Astreintes pour interventions en dehors des heures de service, notamment pour manœuvrer les ouvrages de régulation des niveaux, mais aussi pour des opérations d’entretien (enlèvement d’embâcles, réparation de vantelles etc …).

Formation, qualification requise :

- Permis B,

- Brevet de natation 50 m.

Savoir :

- Connaître les règles de sécurité au travail,

- Connaître les différentes techniques d’aménagement et de construction des ouvrages fluviaux et leurs principales pathologies,

- Connaître les principes de l’hydraulique des cours d’eau.

Savoir-faire :

- Savoir encadrer une équipe,

- Maîtriser les outils bureautiques (Word, Excel, PowerPoint,

- Savoir conduire un projet, une opération,

- Maîtriser les procédures d’achats (code de la commande publique, différents CCAG.) et la navigation sur Internet,

- Savoir lire et imprimer un plan avec un logiciel de DAO-CAO (type Autocad).

Savoir être :

- Être rigoureux,

- Savoir se rendre disponible,

- Être créatif curieux, humble,

- Être capable de s’organiser

- Être patient, autonome,

- Avoir un goût pour le contact humain, être à l’écoute, être pédagogue,

- Avoir le sens du travail en équipe.

Toutes nos actualités