Un projet porté par la Région Bretagne et co-financé par l’Europe : BIENVENÜE accueillera 75 chercheurs internationaux en postdoctorat

Renforcer l’attractivité de l’Europe et valoriser les parcours internationaux, intersectoriels et interdisciplinaires des chercheurs tout au long de leur carrière, tels sont les objectifs de ce programme pour lequel la Région, au côté de 8 universités et instituts bretons, avec l’appui de la Plateforme de projets européens (2PE), a été retenue par la Commission européenne, en mai dernier. Doté d’un financement de 5,5 M€, sur un total de 10,5 M€, le projet COFUND BIENVENÜE – Welcoming highly-talented international post-docs in Brittany – a été officiellement lancé, le 10 novembre dernier, par le Président de Région Loïg Chesnais-Girard, et Bernard Pouliquen, Vice-président à l’enseignement supérieur et à la recherche. Il s’agit d’accueillir dans les laboratoires bretons 3 cohortes de 25 chercheurs postdoctoraux d’ici à 2025, autour des thématiques de recherche prioritaires pour la Bretagne.

Projet européen le plus important porté par la Région Bretagne, BIENVENÜE prévoit le recrutement dans les laboratoires bretons de 75 postdoctorants au profil international de haut niveau. Ils seront répartis en 3 cohortes (25 bourses de 24 mois) lancées respectivement à l’été 2021, 2022 et 2023.

Les premiers candidats seront sélectionnés d’ici quelques mois dans le cadre d’un appel à projets devant s’inscrire dans des domaines d’innovation stratégiques pour la Région Bretagne (Stratégie de spécialisation intelligente, dite S3) tels que les activités maritimes, les technologies de la santé, l’économie agricole, mais aussi au sein des enjeux des transitions sociale, numérique et environnementale. Evalués par des experts externes et internationaux, les chercheurs seront recrutés sur des critères d’excellence scientifique, de transparence, d’équité et de mérite (selon les pratiques des Actions Marie Sklodowska-Curie). Les candidats, en provenance du monde entier, devront avoir résidé ou travaillé au moins 24 mois hors de France au cours des 3 dernières années.

Ce dispositif vise à développer la carrière individuelle des chercheurs recrutés et leur excellence, tout en consolidant l’Espace européen de la recherche, via une appropriation forte des financeurs et employeurs locaux.

La Région Bretagne est l’une des rares régions françaises, avec l’Île-de-France, à avoir vu sa candidature à un projet COFUND sélectionnée par la Commission européenne.

« Pour la Bretagne, région ouverte sur l’Europe, cette action trouve un écho encore plus important au regard de l’évolution géopolitique mondiale et de la montée des replis nationalistes, souligne le Président Chesnais-Girard. Le contexte sanitaire liée à la pandémie de COVID 19, qui freine les mobilités, nous impose d’offrir des conditions attractives pour faire venir des chercheurs de haut niveau et poursuivre le développement des domaines d’excellence bretons. »

Un projet partenarial avec 8 établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Porté par la Région, le projet BIENVENÜE fait l’objet d’un partenariat avec 8 établissements d’enseignement supérieur et de recherche implantés en Bretagne : l’Agrocampus Ouest, l’IMT Atlantique, l’INRIA, l’Université de Bretagne Occidentale, l’Université de Bretagne-Sud, l’Université de Rennes 1, l’Université Rennes 2 et Sorbonne Université/Station biologique de Roscoff, ainsi qu’avec l’agence Bretagne Développement Innovation (BDI).

Informations sur https://www.europe.bzh/bienvenue
ou sur msca-bienvenue@bretagne.bzh.

En pratique