Rénovation thermique : des propriétaires ouvrent les portes de leur maison rénovée

Propriétaires d’une maison construite à Belz, dans les années 60, ils souhaitaient réaliser des travaux leur permettant d’améliorer leur confort, réduire leur impact environnemental et diminuer leur facture énergétique. Grâce à l’accompagnement de la Maison du Logement d’Auray Quiberon Terre Atlantique, ils ont pu rénover leur logement et alléger leur consommation annuelle d’énergie, tout en bénéficiant d’aides financières pour les travaux.

Une maison énergivore

En mai 2018, ce couple a contacté la Maison du Logement pour être conseillé et ainsi optimiser techniquement et financièrement leur projet. La Maison du Logement a alors dépêché un thermicien pour procéder à une étude thermique prise en charge par Auray Quiberon Terre Atlantique. Cette étude a permis d’identifier des consommations énergétiques de l’habitation de l’ordre de 470 kWhep/m² par an, ce qui correspond à un logement très énergivore, la norme du neuf étant de 55 kWhep/m² par an. En effet, la toiture et les murs n’étaient pas isolés, la chaudière fioul était ancienne et la ventilation se faisait naturellement.

Isolation Thermique par l’Extérieur, remplacement des menuiseries, ventilation et chauffage

Sur la base de cet état des lieux, la Maison du Logement a conseillé plusieurs scénarii de travaux de rénovation énergétique. Les propriétaires ont ainsi opté pour l’isolation par l’extérieur des murs, l’isolation du toit et du plancher bas, le remplacement des fenêtres et de la chaudière et l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC).
L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) permet de limiter les ponts thermiques, de profiter des qualités d’inertie des murs tout en diminuant l’effet de paroi froide. De plus, ce sont des travaux qui permettent de conserver la surface initiale des pièces et ne nécessitent pas de refaire la décoration !
Les besoins de chauffage étant abaissés, la chaudière a été remplacée par une pompe à chaleur air-eau qui produit également l’eau chaude sanitaire. Simple à mettre en œuvre, la pompe à chaleur récupère les calories de l’air extérieur pour les transmettre dans le logement par l’eau circulant dans les radiateurs.
Un système de ventilation performant a également été mis en place afin d’apporter de l’air neuf et garantir les besoins en oxygène, mais aussi évacuer les polluants et mauvaises odeurs. Ce système permet de diminuer l’humidité de l’air, et ainsi limiter l’apparition des moisissures qui peuvent dégrader le bâti.
Après travaux, la consommation énergétique est estimée à 65 kWhep/m² par an, soit un gain énergétique d’environ 86%.

Un accompagnement et des aides sur-mesure

L’accompagnement proposé par la Maison du Logement est un véritable service aux habitants.
Prise en charge par Auray Quiberon Terre Atlantique, avec le concours financier de l’ADEME, de la Région Bretagne et de l’ANAH, cette ingénierie se caractérise par un conseil technique, administratif et financier tout au long du projet.
L’ensemble des habitants du territoire peut bénéficier de cet accompagnement, sans critères de revenus.
Chaque ménage accompagné est suivi par un référent qui peut le renseigner tout au long de ses démarches.

Depuis 2013, plus de 10 000 ménages ont trouvé des réponses à leurs questions en matière de logement ou d’habitat auprès de la Maison du Logement : plus de 3 415 ménages ont bénéficié d’un conseil technique ou financier sur la rénovation et près de 1 280 ménages ont bénéficié de la visite d’un thermicien, dans le cadre de travaux de rénovation ou de la visite d’un ergothérapeute, dans le cadre de travaux d’adaptation du logement.
Au total, 7 903 160 € de travaux ont été générés par ces projets de particuliers sur le territoire.
Dans le cas de ces propriétaires, la Maison du Logement les a accompagnés pour la recherche de financement, et son conseiller-thermicien leur a apporté les réponses techniques sur leur projet. L’équipe s’est chargée de son dossier et a déposé une demande de subvention de auprès de la collectivité.
Les propriétaires ont ainsi pu bénéficier d’un crédit d’impôt, d’un Eco-prêt à Taux Zéro, de la valorisation des certificats d’économie d’énergie (CEE) et d’une subvention de la Communauté de communes de 5 000 €.

Jusqu’à 70% de travaux subventionnés

Depuis 2016, les propriétaires de maisons ou d’appartements construits il y a plus de 15 ans sur l’une des 24 communes d’Auray Quiberon Terre Atlantique peuvent bénéficier jusqu’à 70% de subventions pour leurs travaux de rénovation énergétique (sous conditions de ressources). Ces travaux doivent permettre des économies d’énergies d’au moins 25% via l’isolation et la ventilation, un système de chauffage adapté (poêle à bois, chaudière, chauffe-eau solaire…), ou encore le remplacement des ouvertures (fenêtres, baies vitrées…).

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse, suivi de deux fiches techniques.

En pratique