Aller au contenu

Projet bcom à Lannion suite au plan social de Nokia

Réactions de Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, de Joël Le Jeune, Président de Lannion Trégor Communauté et d’Eric Bothorel, Député de la 5e circonscription des Côtes d’Armor.

L’Etat va financer à hauteur de 30 M€ le développement de xG, une stratégie technologique souveraine, pour les infrastructures numériques privées, 5G et au-delà, portée par l’IRT b<>com.

« C’est une bonne nouvelle supplémentaire pour les emplois et compétences du territoire, se félicitent Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, Joël Le Jeune, Président de Lannion Trégor Communauté et Eric Bothorel, Député. Résultat d’un engagement collectif, ce projet démontre la capacité de rebond du territoire et illustre les compétences fortes qui l’animent. »

Conçu en lien très fort avec les équipes des collectivités, de l’écosystème breton et lannionais du numérique, et de l’Etat, l’initiative b<>com xG s’inscrit dans la priorité politique affichée de longue date : positionner la Bretagne, depuis le Trégor, comme un territoire de référence sur la souveraineté des infrastructures numériques privées (5G et au-delà).

Profitant d’un contexte favorable en termes de compétences et d’enjeux, b<>com xG répondra, sur leurs réseaux privés, aux besoins opérationnels des entreprises et des opérateurs d’infrastructures vitales, en matière de contrôle et sécurité des flux, de personnalisation du réseau et de couverture améliorée. Fort de ses expertises d’excellence et du soutien de l’Etat et des collectivités territoriales, b<>com xG allie les bénéfices opérationnels de coût, de cyber-sécurité, de frugalité, de simplicité de déploiement à sa neutralité et à son caractère souverain.

Pour mettre en œuvre xG, b<>com va développer fortement son site à Lannion et recruter à terme 90 personnes. Les salariés de Nokia impactés par le plan social annoncé l’été dernier dont le profil répondra aux besoins du projet seront prioritaires. Les premiers postes seront ouverts avant la fin de l’année. Plusieurs partenaires publics et privés ont déjà fait part de leur intérêt pour participer à cette ambition.

En pratique

Partager :

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse