Mixité des métiers dans le transport : le Président de Région monte dans le car

Crédit : Région Bretagne – Le Président Chesnais-Girard, entouré des Vice-présidentes Georgette Bréard et Anne Patault

La Région célèbre chaque année, depuis 15 ans, la Journée internationale des droits des femmes en valorisant des actions conduites en Bretagne en faveur de l’égalité hommes-femmes. En 2020, la collectivité a choisi de mettre en avant une initiative originale visant à favoriser la mixité dans les métiers des transports et de la logistique. Il s’agit d’un escape game itinérant intitulé « Arrêt demandé pour l’emploi » et aménagé dans un car de la compagnie Transdev. L’enjeu est de déjouer les stéréotypes de genre et de prouver que les femmes, aussi, peuvent être conductrices ou réparatrices de véhicules transportant des voyageurs !

Après avoir lancé, en février à Rennes, le tour de Bretagne en faveur de l’emploi des femmes, l’autocar « Arrêt demandé pour l’emploi » a fait ce escale ce jour à la Région Bretagne, avant de repartir pour Saint-Malo, Dinan, Carhaix et Lorient.
Le Président Loïg Chesnais-Girard accompagné des Vice-présidentes Georgette Bréard (formation) et Anne Patault (égalité), a été invité à monter dans l’autocar et à se prêter au jeu : autour de 7 compétences-clés, le principe est de mettre face-à-face recruteurs et candidats fictifs, ceux ou celles-ci répondant aux questions, jeux et énigmes en fonction de leurs qualités, facultés et motivations, et non de leur sexe.

Ce serious game, d’une durée de 45 minutes, poursuit plusieurs objectifs :

  • Faire connaître aux joueurs et joueuses, en quête d’un emploi, les différents métiers pour lesquels Transdev recrute localement.
  • Traiter des questions d’égalité femmes/hommes, depuis l’orientation jusqu’à l’emploi, notamment dans les transports où les postes sont encore majoritairement occupés par des hommes.
  • Permettre aux femmes d’accéder à tous les emplois et aller à l’encontre des stéréotypes de genre dans ces métiers.
  • Relier, concrètement, dans le bus, chaque personnage à un métier qui lui ressemble parmi les 7 proposés.

Ce « ludo-bus » pour l’emploi bénéficie aussi du soutien de la Banque des Territoires (Caisse des dépôts) et de RV Nomade, la structure qui anime le jeu.

Egalité femmes-hommes : la Région encourage 8 actions innovantes

L’initiative du « ludo-bus » est soutenue par la Région (9 000 €) dans le cadre d’un appel à projets doté globalement de 40 000 €. Celui-ci permet d’accompagner 8 actions innovantes, ancrées dans les territoires, visant à faire évoluer les réalités de terrain et à lutter contre les inégalités constatées entre les deux sexes. Citons, par exemple, le projet de l’Île aux femmes, porté par la CORLAB (radios associatives) et HF Bretagne (égalité dans le monde culturel), pour développer une série de chroniques radios sur le « matrimoine » breton, qui redonne la place aux femmes dans l’Histoire.

En pratique