Aller au contenu

L’Industrie du Futur en Bretagne : accélérons les transformations !

Pour lancer l’édition 2021 des appels projets Industrie du Futur, en appui des fonds européens FEDER et ReACT EU, Laurence Fortin, Vice-présidente de la Région Bretagne en charge de l’économie, s’est rendue chez Premier Tech Eau et Environnement, premier lauréat de l’édition 2020. Au côté de Joël Masseron, Maire de Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine et Vice-président de Saint-Malo Agglomération, elle a été reçue par Henri Ouellet, Président de Premier Tech Eau et Environnement, et son équipe de leaders. Pour encourager l’industrie bretonne à se réinventer et à devenir plus résiliente, ces deux appels à projets, intitulés “innovation PME & ETI” et “process & numérisation de l’industrie”, ont pour ambition de mobiliser des moyens supplémentaires, en particulier des crédits européens, pour accélérer les mutations engagées ou envisagées (relocalisation, modernisation, transition industrielle) et contrer au mieux les effets de la crise sanitaire.

Crédit photo : Région Bretagne – (de g. à d.) Joël Masseron, Maire de Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine, Henri Ouellet, Président de Premier Tech, et Laurence Fortin, VP de la Région chargée du développement économique

Accélérer les transformations de l’industrie

La Région Bretagne se mobilise depuis plusieurs années, au travers de Breizh Fab notamment, au profit des enjeux industriels, en particulier les enjeux de transition numérique et écologique qui font échos à ses engagements pour le climat (pris dans le cadre de la BreizhCOP). La crise sanitaire et économique actuelle ne fait qu’accentuer ce besoin de poursuivre et accélérer la transformation de l’industrie bretonne.

Avec une enveloppe de plus de 12 M€ de fonds FEDER et ReACT EU (plan de relance européen) gérés par la Région, deux nouveaux appels à projets “Industrie du futur” sont lancés pour encourager les investissements liés à des transformations énergétiques, numériques et écologiques, les relocalisations d’activités sous-traitées à l’étranger ainsi que la R&D sur l’évolution des process. Condition nouvelle, les projets sélectionnés devront s’inscrire dans une dynamique de reprise économique résiliente.

L’appel à projets ‘Innovation PME & ETI’ 2021

La première édition de cet appel à projets s’est close le 31 décembre dernier. Premier Tech Eau et Environnement en est le 1er bénéficiaire avec une aide de 500 000 €. Manitou à Laillé (35) vient également de bénéficier d’un soutien du même montant et quatre autres dossiers sont en cours d’instruction.

La cible des 4 à 6 entreprises soutenues était visée et a été atteinte. La Région Bretagne a donc décidé de renouveler ce dispositif qui répond aux besoins des entreprises industrielles. L’appel à candidatures est officiellement ouvert ce 12 février, et ce jusqu’au 30 juin prochain ou jusqu’à épuisement des crédits.

Doté de 2 M€ de fonds FEDER et React UE, cet appel à projets vise à accompagner des projets de R&D individuels structurants de plus de 1 M€ pour la PME ou l’ETI. Un projet dédié à la recherche industrielle, innovation portant sur le process de production du produit ou du service, sur un couple produit/process ou sur le développement d’outils ou solutions innovantes permettant la transformation de l’économie par le numérique (travail/formation à distance, usine digitale….).

Les projets devront être tournés vers les transitions numériques (digitalisation de l’économie, automatisation/robotisation…) et/ou écologiques

Les subventions accordées, de 250 000 à 500 000 €, représenteront jusqu’à 30% des dépenses engagées pour les PME et 25% pour les ETI. Peuvent être prises en charge les dépenses de personnel affecté à la R&D, des consommables et petits matériels intégralement affectés au projet ainsi que des dépenses externes liées à la R&D.

L’appel à projets ‘Process & numérisation’

Au 5 février 2021, l’appel à projets #1 a suscité l’intérêt de près de 60 entreprises. Les 46 candidatures éligibles sont aujourd’hui en cours d’instruction et représentent un volume potentiel d’aides de 5,8 M€. Sa 2e édition sera lancée en avril prochain.

Il vise à aider les PME industrielles bretonnes à réussir la transition de leur système de production. Pourront ainsi être accompagnés les investissements portant sur la robotisation, l’automatisation, la numérisation et tout investissement qui tend vers l’industrie 4.0 :
> investissements matériels liés au process (machine outils, centre d’usinage, machine à commande numérique, cellule robotisée…). Aide comprise entre 80 000 à 200 000 €.
> investissements liés à la numérisation (logiciels et applicatifs ou prestations de formation liées). Aide comprise entre 20 000 à 80 000 €.

Des évolutions essentielles à la performance industrielle, à la compétitivité des entreprises bretonnes et donc à l’emploi en Bretagne.

Une entreprise qui investit sur les deux volets peut bénéficier d’une aide plafonnée à 250 000 €. Les projets seront étudiés au fur et à mesure de leur arrivée, la date limite de dépôt étant fixée au 31 mars 2021. Un bonus de 10% de l’aide pourra être octroyé aux entreprises qui s’engagent dans BreizhFab en vue de bénéficier d’un accompagnement global pour accélérer leur transformation ou pour améliorer les conditions de travail de leurs salariés.

Informations complètes sur Bretagne.bzh rubrique “nos aides” et auprès des services de la Région :
Tél : 02 99 27 12 56 ou projets.entreprises@bretagne.bzh

Crédit photo : Région Bretagne – suite de la visite chez Premier Tech à Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet (présentation de Premier Tech Eau et Environnement) + illustrations de la visite de vendredi 12 février.

En pratique

Toutes nos actualités

Recevez nos alertes Presse