Le spatial au service de l’homme et de son environnement

Scientifiques, entreprises, élus, porteurs et acteurs du projet se sont rassemblés jeudi 14 Novembre 2019 au sein d’IMT Atlantique à Plouzané, pour rappeler les grandes étapes de la réussite de cette aventure et écrire les prochaines lignes de cette épopée spatiale au service de notre planète avec la signature d’un accord entre le CNES et la Région.

Réduction par 2 des pollutions par hydrocarbure dans les eaux européennes, lutte contre les trafics illicites (pêches illégales, drogues, clandestins), meilleure compréhension des phénomènes climatiques extrêmes (ouragans), détection d’icebergs menaçant les plus grandes courses au large (Brest Atlantiques, Vendée Globe, Barcelona, World Race, etc.) mais aussi création d’une plateforme d’accès aux données d’imagerie satellite au service de la recherche, de la formation et des entreprises (gestion des territoires, océan, climat, agriculture, environnement) : voilà ce qu’aura notamment permis le projet VIGISAT ces 10 dernières années !

VIGISAT, c’est une station d’acquisition d’images satellites détenue et opérée par CLS, filiale du CNES, adossée à un projet scientifique ambitieux, porté par IMT Atlantique. Ce projet structuré autour d’un groupement d’intérêt scientifique, le GIS BreTel, offre un accès privilégié aux données spatiales à un réseau d’acteurs innovants. VIGISAT est tourné vers l’avenir et l’innovation et n’aurait pu voir le jour sans le soutien de la Région Bretagne, de Brest métropole et de l’Europe.

Les porteurs et acteurs de ce projet sont revenus, jeudi 14 novembre, sur 10 ans de partenariat public/privé réussi au service de l’homme et de son environnement.

A cette occasion, Antoine Seillan, membre exécutif du comité du CNES et Bernard Pouliquen, Vice-président de la Région Bretagne chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la transition numérique ont signé une convention cadre entre le CNES et la Région Bretagne. Cet accord, qui soutient notamment ce projet, renforce l’engagement de tout un territoire vers l’innovation : une innovation portée par le spatial.

VIGISAT, Vigie spatiale
Une infrastructure opérationnelle pour surveiller les situations maritimes

Il y a 10 ans, CLS, filiale du CNES, en partenariat avec IMT Atlantique et avec le soutien de la Région Bretagne, de Brest métropole et de l’Europe, implantait VIGISAT, la première et unique station civile de réception d’images satellites radar haute résolution sur le site du Technopôle Brest-Iroise.

VIGISAT représente tout ce que le partenariat public/privé peut offrir de meilleur en termes de stratégie de réussite ! Les chiffres sont là pour le démontrer (cf page suivante), VIGISAT est un franc succès tant en termes de surveillance du domaine maritime (imagerie radar, optique et drone), d’observation de la Terre qu’en termes d’avancées scientifiques.

Grâce aux capacités opérationnelles et temps-réel de CLS, VIGISAT a rejoint le cercle très fermé de la surveillance maritime européenne par satellite. Aujourd’hui, VIGISAT a permis de contribuer à la diminution par deux des pollutions d’hydrocarbures sur nos eaux européennes, de lutter contre la pêche illégale, les trafics clandestins, de mieux comprendre les phénomènes climatiques extrêmes (ouragans) ou encore de détecter les icebergs menaçants les plus grandes courses au large (Brest Atlantiques, Vendée Globe, Barcelona, World Race, etc.).

Retrouvez ci-dessous le dossier de presse complet.