Bretagne Cinéma : nouvelle porte d’entrée pour les professionnels

La Région Bretagne met en œuvre son nouveau schéma stratégique en faveur de la filière cinéma. Il vise notamment à soutenir une création cinématographique et audiovisuelle plus ambitieuse, à structurer une filière régionale en pleine expansion et à développer des partenariats au niveau national et international. Afin de faciliter les démarches des porteurs de projets, un service unique est créé : Bretagne Cinéma.

Le 29 mars 2019 à Mellionnec (22), Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, annonçait un nouveau plan breton pour le cinéma et l’audiovisuel. Cette politique régionale attractive en faveur du cinéma prévoit un renforcement significatif des moyens consacrés à la création et à la filière, de nouvelles aides mieux adaptées à sa structuration, une gouvernance redéfinie et consolidée.

Un an après, Bretagne Cinéma est prêt et le vice-président à la culture, Jean-Michel Le Boulanger, s’en félicite : « la crise actuelle nous invite à réfléchir à l’essentiel qui nous porte, loin d’un monde en perte de sens. L’essentiel, ce sont nos vies ! Le sensible, les sentiments, les émotions, les pas de côtés…
L’essentiel, c’est la liberté de poser des questions. C’est le chemin ! Le cinéma nous offre ces possibles. Ces rêves et ces émancipations. Ces sourires et ces partages. Il nous aide à grandir. C’est pourquoi la puissance publique se doit d’être au rendez-vous. C’est pourquoi, modestement, mais sans relâche, la Région Bretagne est aux côtés de ceux qui travaillent pour cette chaîne du cinéma, cette ribambelle de libertés !
»

Bretagne Cinéma, interlocuteur unique de toute une filière

L’action régionale est désormais mutualisée et pilotée par un seul et même service : Bretagne Cinéma regroupe l’ensemble des actions, aides et moyens régionaux destinés à soutenir le cinéma et l’audiovisuel (Accueil des tournages et aides régionales).

Porte d’entrée unique de l’action régionale, Bretagne Cinéma soutient la création cinématographique et audiovisuelle dans sa diversité, accompagne la structuration de la filière régionale, facilite l’accueil de productions et co-productions nationales et internationales et porte une attention toute particulière à la diffusion des œuvres et à l’éducation à l’image.

> Soutenir les projets avec un fonds d’aide à la création réévalué

Le fonds d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle (FACCA) a été remodelé en profondeur. Il est plus attractif et ouvert à des créations plus diverses.

Le niveau d’accompagnement budgétaire des films a été significativement renforcé : il augmente de 450 000€ chaque année pendant 3 ans, passant ainsi de 3 M€ en 2018 à 4,4 M€ en 2021. Tandis que les conditions d’accès aux aides ont été harmonisées, la nouvelle stratégie prévoit également des moyens supplémentaires pour la formation et un renforcement du pilotage des aides avec notamment, l’arrivée d’Anne-Cécile Rolland, au poste de chargée de développement de la filière cinématographique.

Un renforcement de la dimension européenne et internationale est aussi développé afin d’aller prospecter des projets plus robustes qui puissent être profitables à la filière bretonne.

Cette même filière se voit par ailleurs épaulée grâce à un programme d’aides économiques aux entreprises en phase de croissance (600 000 € sur 3 ans), dont l’objectif est de permettre le développement de l’emploi et la structuration du secteur cinématographique et audiovisuel en région.

> Accompagner les projets grâce à Accueil des tournages en Bretagne

Accueil des Tournages en Bretagne, composé d’une équipe d’expertes, accompagne les professionnels dans leurs projets de films, dès les premières étapes de la production, avec une assistance personnalisée et gratuite, basée sur une très bonne connaissance de la Bretagne.

Adhérent du réseau des Commissions du Film coordonné par Film France, Accueil des Tournages a pour objectifs : de promouvoir le territoire, ses décors, ses professionnels, d’attirer les films et de développer l’activité des tournages en région, de structurer le secteur du cinéma et de l’audiovisuel et de favoriser les retombées en termes d’emploi, d’économie, de tourisme et d’image.

> Structurer le secteur en tenant compte des spécificités de la Bretagne

En tenant compte de la diversité et de la richesse des initiatives et coopérations locales dans les territoires, Bretagne Cinéma apporte également son soutien aux résidences et au travail d’auteurs émergents, au cinéma amateur, à la diffusion culturelle, aux télédiffuseurs locaux et régionaux, aux investissements des cinémas indépendants.

Une attention soutenue est enfin portée à l’éducation à l’image, à la conservation des œuvres et à leur valorisation, au fonctionnement des réseaux professionnels ou encore à la formation professionnelle.

Bretagne Cinéma et la Bretagne au cinéma en quelques chiffres-clés (2019)

– 9 agents pour animer Bretagne Cinéma
– 346 jours de tournage
– Plus de 200 films aidés par Accueil des Tournages en Bretagne
– 100 films aidés par le Fonds d’aide à la création de la Région
– 90 sociétés de prestation référencées,
– 365 technicien.ne.s et 300 comédien.ne.s référencé.e.s,
– 800 décors référencés, dont 507 dans la base Film France.

En savoir plus sur : www.cinema.bretagne.bzh
Contact : 02 99 28 44 60

En pratique