Aide à la production de masques en Bretagne : la Région apporte son soutien à l’entreprise Théard

Depuis le début de la crise sanitaire en France, la Région Bretagne vient en aide aux différentes structures affectées par la pandémie de COVID-19 et encourage toutes les initiatives bienvenues dans la lutte contre la maladie. C’est pourquoi, après avoir notamment voté 103,5 M€ d’aides exceptionnelles en mars, commandé 2 millions de masques, 700 000 gels hydroalcooliques ou encore 100 000 des tests de dépistage rapide développés par NG Biotech, la collectivité accompagne aussi l’entreprise Théard. Le fournisseur d’outillage, matériel, et équipements de protection individuelle destinés aux professionnels des métiers du bâtiment et de l’industrie concentre désormais son activité sur la production de masques et entend passer à la vitesse supérieure. Lors de la commission permanente de ce lundi 27 avril, la Région lui a alloué une aide de 14 500 € pour acquérir un moule auprès de la société Afoplast qui lui permettra de doubler sa capacité de production.

Installée à Bourg-des-Comptes (Ille-et-Vilaine), l’entreprise de 75 salariés produit d’ordinaire quelque 2 500 références dans cinq domaines : brosserie & rouleaux, isolation, hygiène & protection, décoration et outillage.

Ces dernières semaines, elle a orienté ses activités sur la production de masques à destination des personnels soignants, en première ligne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 en France.

L’entreprise fournit ses masques aux personnels des secteurs médical et paramédical, de l’industrie agro-alimentaire, des EPHAD dans l’Ouest, ainsi qu’à quelques clients historiques à l’échelle nationale.

Alors qu’elle fabrique d’ores et déjà 3 000 masques FFP1-2-3 par jour, Théard envisage désormais de multiplier par deux sa production en lançant une seconde ligne de production. Pour ce faire, elle va acquérir un nouveau moule (d’une valeur de 30 000 €) auprès d’Afoplast, autre société bretonne basée, elle, à Montfort-sur-Meu. Ce moule devrait être terminé pour la phase de test programmée en fin de semaine prochaine et opérationnel vers la mi-mai.

La Région accompagne l’entreprise Théard en prenant en charge près de la moitié de cette dépense d’investissement (14 500 €).

La Région Bretagne mobilisée contre le COVID-19

La Région contribue à la solidarité nationale et participe à la protection des personnes contre le coronavirus à travers diverses actions :
> la création, en lien avec la Préfecture de Région et l’ARS, d’une cellule de coordination recensant les offres de services des entreprises à destination des acteurs de santé sur un site internet : www.entreprisesunies-covid19.bzh.
> le soutien, en lien avec le Département des Côtes d’Armor, au projet de relance d’une entreprise de production de masques à Plaintel (22).
> l’achat de 2 millions de masques (chirurgicaux et FFP2) destinés au personnel des EHPAD et aux aidants, en partenariat avec les départements et le concours de fonds européens — 600 000 €.
> la commande de 700 000 flacons de gel hydroalcoolique à l’entreprise McBride (Rosporden, 29), financés par des fonds européens, destinés aux personnels des intercommunalités en contact avec le public.
> l’engagement d’achat de 100 000 tests ultra-rapides de détection prochainement commercialisés par l’entreprise NG Biotech (Guipry-Messac, 35) — 1 M€.
> l’attribution d’une subvention pour la réorientation de la production vers du gel hydroalcoolique par l’entreprise de cosmétiques Lessonia (Saint-Thonan, 29) — 50 000 €.
> le soutien au projet de R&D autour de l’impression 3D de visières de protection et autres prototypes répondant aux besoins des soignants, porté par la société Elliptika, l’ENSTA Bretagne et l’UBO Open factory à Brest ainsi que 3D Service à Quimper (29) — 95 000 €.
> l’aide à l’achat de matières premières par les fablab et makers bretons lancés dans la production d’équipements de protection (visières, pousse-seringues, respirateurs, sarcophages…) — 30 000 €.

En pratique