Plus d’emplois et moins de carbone

Crédit photo : L’oeil de Paco

En 2022, plus d’emplois et moins de carbone c’est entreprendre grâce à une économie qui mise sur les transitions pour développer des activités porteuses d’avenir.

  • 51M€
    pour les aides aux entreprises et la création d’emplois
  • 30,5M€
    en faveur de l’innovation
  • 19,8 M€
    pour engager l’agriculture dans les transitions
  • 71,7M€
    en faveur des ports et de la filière pêche

Aides aux entreprises

Dans un contexte de relance marqué toutefois par des incertitudes, l’activité et le marché de l’emploi bretons ont repris des couleurs en 2021. Pour aider les entreprises à s’adapter, nous allons enrichir nos dispositifs d’accompagnements pour passer d’un soutien de crise à un soutien de reprise. Nous encouragerons aussi celles et ceux qui ont saisi de nouvelles opportunités pendant la période.

Soutien à l’innovation et à la cybersécurité

Pour stimuler le développement des PME et TPE du territoire, nous allons étoffer notre offre à destinations des entreprises avec une orientation plus forte vers les démarches d’innovation.
Nous serons en outre la première Région à devenir membre du Campus cyber national dont nous déclinerons une version territoriale. La Bretagne va mener plusieurs chantiers pour faire évoluer son écosystème cyber : un travail de sensibilisation du tissu économique aux risques et, en parallèle, une collaboration avec l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information.

Transition et transmission en agriculture

Le renouvellement des générations en agriculture revêt un caractère stratégique pour la préservation du foncier agricole et le maintien d’une activité familiale à taille humaine. C’est pourquoi nous avons lancé, en octobre dernier, des États généraux de l’installation et de la transmission. Grâce aux contributions que remettront les acteurs concernés, d’ici l’été 2022, un plan régional sera bâti pour doubler le nombre d’installations aidées par an d’ici à 2028 (520 en 2020).

Innovation dans les ports bretons

Nous mènerons des travaux avec l’objectif de verdissement des infrastructures, notamment dans les ports de commerce dont nous sommes propriétaire. Et nous soutiendrons également les investissements innovants en faveur des transitions dans la filière halieutique.