Inventaire et valorisation du patrimoine bâti breton
Pays de Rennes : l'architecture rurale en pan de bois se dévoile

Couramment employé du 15e au 19e siècles, le pan de bois en milieu rural est plus discret que son équivalent urbain emblématique du centre-ville de Rennes. Un livre réalisé par la Région Bretagne propose désormais d’aller au-delà des façades et des idées reçues pour découvrir de plus près les particularités de cette architecture typique de ce territoire. Étoffant une collection lancée par la Région en 2018, ce quatrième ouvrage a été présenté, lundi, par Anne Gallo, Vice-présidente de la Région au tourisme et au patrimoine, et Jean-Luc Gaudin, Vice-président de Rennes Métropole à l’aménagement. Il sera disponible en librairie à partir du mois de décembre.

Manoir de La Touche à Chavagne Région Bretagne

La Région s’appuie sur sa compétence d’Inventaire pour apporter sa contribution à la connaissance et à la valorisation des territoires et de leur patrimoine. En Bretagne, les études qui y sont conduites apportent des éclairages nouveaux sur l’histoire et l’architecture en impliquant le plus possible les habitants.

C’est en réinvestissant des dossiers d’inventaire menés sur le bassin de Rennes depuis les années 1970 que le patrimoine bâti rural en pan de bois est apparu comme un marqueur du territoire rennais.

Une centaine d’édifices sur le bassin rennais

Car si les bâtiments en pan de bois de son centre historique contribuent fortement à l’image de Rennes, on rencontre aussi une centaine d’édifices construits selon les mêmes techniques dans les faubourgs et communes alentour : châteaux, manoirs, demeures de notables, maisons, fermes, dépendances, moulins… 350 dossiers, accessibles sur le portail patrimoine.bretagne.bzh, témoignent de cette présence sur le territoire rennais.

Architectures en pan de bois dans le pays rennais retrace toutes les évolutions de cette technique et évoque les liens qu’entretient Rennes avec sa campagne. S’appuyant sur des datations scientifiques, il révèle la diffusion des modes urbaines vers les campagnes dès la fin du Moyen Âge, et témoigne aussi de formes propres au milieu rural.

Comprendre cette architecture méconnue, dans sa complexité et son évolution, c’est aussi permettre de mieux la préserver et la restaurer.

Le partenariat avec Rennes Métropole, un préalable

La Région Bretagne s’est engagée en 2016 avec Rennes Métropole à participer à l’élaboration du volet patrimonial du PLUi métropolitain, en apportant soutien logistique et expertise scientifique pour enrichir la connaissance patrimoniale du territoire.

La dynamique suscitée autour de ce partenariat a créé un réseau d’acteurs de la connaissance du patrimoine. Cette étude sur les pans de bois a permis d’approfondir la connaissance de quelques bâtiments publics et privés de la métropole, accélérant leur restauration et reconversion.

Une étude sur le pan de bois urbain breton lancée

Attachée à développer la connaissance patrimoniale des cœurs de ville, la Région initie d’ailleurs une nouvelle enquête sur l’architecture en pan de bois de l’ensemble des centres urbains de Bretagne. Au croisement des problématiques de revitalisation des centres bourgs, l’étude vise à réaliser une synthèse à l’échelle régionale en identifiant et en caractérisant l’ensemble du bâti concerné.

Le service de l’Inventaire du patrimoine

Le service de l’Inventaire de la Région Bretagne est constitué d’une équipe de 20 personnes : chargés d’études, documentaliste, photographes, dessinateur, gestionnaire de données et administratifs.
Créé en 1964 par André Malraux, il « recense, étudie et fait connaître le patrimoine ». Pour cela, le service de l’Inventaire innove en permanence en s’appuyant, notamment, sur de nouveaux outils numériques développés en interne. Il est également très impliqué dans la mise en œuvre d'opérations participatives afin de privilégier la co-construction de la connaissance du patrimoine régional.
Avec 120 000 dossiers et 145 000 clichés en ligne sur patrimoine.bretagne.bzh, la Bretagne dispose du plus important fonds documentaire d’Inventaire régional.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse complet.

Modifié le


Partagez ce contenu