Dernières décisions
La région agit sur le territoire - septembre 2019

Au terme de la Commission permanente du lundi 23 septembre, la Région consacre 61,2 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via près de 1 600 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Découvrez l'essentiel des décisions.


L'oeil de Paco

L'essentiel

Aménagement, transport et transitions

Aménagement du territoire

  • Aménagements des villes et bourgs : 5,2 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays à travers le soutien apporté à 57 opérations ; 307 400 € pour 2 lauréats du dispositif ‘centralités’ dans le cadre du 1er appel à candidatures lancé en 2017.

Transports

  • 3,4 M€ pour moderniser la voie Retiers-Châteaubriant : la Région participe à hauteur de 17,6% à ces travaux prévus dans le courant de l’année 2021.

Environnement

  • 959 000€ pour la qualité de l’eau dans les bassins versants y compris dans les baies touchées par les algues vertes (191 300 €).
  • 150 000 € pour Tara Expéditions : dans le cadre de ce partenariat, la collectivité participe à l’expédition menée en 2019 sur les flux de déchets plastiques à la sortie de dix des plus importants fleuves européens ;
  • 55 500 € pour l’éco-désherbage de 22 communes et 1 intercommunalité ;
  • 30 730 € pour l’observatoire de l’avifaune 
  • 20 000 € pour le syndicat des apiculteurs qui cherche à approfondir ses connaissances du milieu avec l’appui de la Région.  

Économie

Aides aux entreprises

  • Boost’up Bretagne, accélérateur de PME innovantes, permet l'accompagnement de deux promotions de 20 entreprises, sur 3 ans.
  • 920 000 € pour 13 projets d'entreprises innovantes dans le cadre des dispositifs Inno à travers des subventions (629 000 €) et des avances remboursables (290 000 €) : 3 entreprise via Inno R&D, 7 entreprises via Inno Conseil, 2 entreprises dans le cadre d’Inno R&D collaboratif  et 1 entreprise via Inno Market'up ;
  • 100 000 € pour le Design Lab Bretagne : cette subvention vient soutenir l’aménagement de cet espace de services aux entreprises destiné à promouvoir l’innovation par les usages.
  • 20 000 € pour Cleantech Open France 
  • L’ADEME apporte également 15 000 € à cette association parisienne qui porte une dynamique d’animation des startups éco-innovantes et promeut les éco-innovations bretonnes.
  • Plus de 420 000 € pour des transferts de biotech à travers 10 opérations collaboratives aidées dans le cadre de l’appel à projets 2019 "Transfert de technologies - santé, biotechnologies".
  • 50 000 € pour l’European Cyber Week qui aura lieu du 19 au 21 novembre prochain à Rennes.
  • 15 000 € pour EGEE et son action qui apporte un accompagnement individualisé aux dirigeants de TPE ou PME rencontrant des difficultés, afin de les aider à pérenniser leur activité.
  • 30 000 € pour Breizh Invest PME (Rennes) 
  • 60 000 € pour le pôle industriel du futur de la Janais : un cofinancement, avec Rennes Métropole, d’une étude sur l’élaboration et la mise en œuvre d’une offre de services visant à faire du site un pôle exemplaire de l’industrie du futur.

Agriculture

  • 2,46 M€ pour les investissements des CUMA suite à un appel à projets auprès des Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole en 2019.
  • 347 000 € pour 44 Entreprises de Travaux Agricoles dans le cadre d'un second appel à projets s’adressant aux ETA.
  • 57 000 € pour la transformation et la vente directe de 2 exploitations
  • 20 000 € accordés au CERAFEL pour son soutien à la coordination, l’animation et la promotion de la filière horticole.
  • 17 000 € à la Confédération paysanne de Bretagne au titre du soutien à son fonctionnement en 2019.
  • 15 000 € à l’Union Bretonne Pie Noir 
  • 20 000 € pour les producteurs de fraises de Plougastel pour soutenir l’obtention d’une identification géographique protégée (IGP).
  • 8 400 € pour la Fédération régionale des éleveurs de chevaux de sports.
  • 856 000 € pour la recherche appliquée de la CRAB 
  • 40 000 € pour le plan d’actions 2019 de la FRCIVAM (Cesson-Sévigné) en faveur d’une agriculture durable.

Mer - Pêche

  • 167 000 € pour 8 stations SNSM pour la modernisation de canots tous-temps ou l’acquisition de semirigides ;
  • 20 000 € pour le Prix “Ruban vert” de Blue Fish : un prix aux acteurs de la filière qui mettent en œuvre des pratiques ou projets visant la durabilité, environnementale, sociale et économique.
  • 12 000 € pour Marin’Accueil à Lorient   
  • 49 000 € pour 7 entreprises aquacoles pour l’acquisition de tracteurs, tables, poches, chaîne de tri, matériels de production…
  • 23 000 € pour la création d’entreprises de pêche par trois jeunes à Saint-Brieuc, au Guilvinec et à Concarneau.
  • 7 000 € pour les équipements sécurité de 3 bateaux 
  • 273 000 € pour la réfection d’un môle à Belle-Île

Education et formation tout au long de la vie

Jeunes, lycéens et apprentis

  • 40 000 € pour le réseau URHAJ Bretagne qui vient en aide à 8 000 jeunes par an.
  • 23 000 € pour accompagner les ‘pairs-relais’ santé : la Région finance le projet de l’ANPAA Bretagne (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie)
  • 6 300 € pour 5 projets d’« Accélérateur d'initiatives jeunes » 
  • 10 M€ de travaux dans les lycées publics ; 564 000 € pour équiper les lycées publics avec l'acquisition d’équipements pédagogiques et d’équipements permettant aux lycées de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations ;
  • 1,2 M€ pour l’aménagement des lycées privés ; 
  • 843 000 € pour 136 projets éducatifs Karta : des projets menés par et pour les lycéens autour de 5 thèmes : santé, développement durable, ouverture au monde, éducation à l'art, lutte contre les discriminations.
  • 747 000 € pour les 46es Olympiades des métiers : lycéens, apprentis, compagnons, étudiants, demandeurs d'emploi et jeunes salariés sont invités à démontrer et mesurer leur talent professionnel 6 au 8 février 2020.
  • 366 000 € pour les investissements dans les CFA ; 1,5 M€ pour les derniers mois du dispositif ARGOAT qui aide les apprentis bretons couvrant leurs frais de transporthébergement et restauration
  • 662 places supplémentaires pour les apprentis ; la Région ouvert par ailleurs en cette rentrée 662 places de formation supplémentaires dans 12 CFA bretons.
  • 96 800 € pour la mobilité des apprentis et étudiants en Allemagne, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède ; la collectivité participe aussi aux déplacements de 22 étudiants de formations sanitaires et sociales en Belgique, Italie et au Portugal pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

Recherche & Enseignement supérieur

  • 1,9 M€ de bourses doctorales (ARED) 
  • 274 000 € pour l’achat d’équipements scientifiques pour 4 projets de recherche portés par l’Université Rennes 1, l’Université de Bretagne Sud, l’INRA et l’ENSTA Bretagne.
  • 60 000 € pour le GIS M@rsouin : la fédération des laboratoires bretons œuvrant dans les technologies de l’information et de la communication.
  • 22 000 € pour Boost’Europe : l’Université de Rennes 1, l’Université de Bretagne Occidentale, l’IFREMER et l’INRA en bénéficient ce mois-ci, après avoir postulé à différents appels à projets.

Formation tout au long de la vie

  • Formation courte pour les personnes détenues : la Région propose des dispositifs permettant de préparer, dans les 7 établissements pénitentiaires bretons en gestion publique, la sortie de prison et une réinsertion durable.
  • 561 900 € pour les formations Qualif Emploi territorial
  • 158 000 € pour le Visa Internet Bretagne : la Région dispose d’un réseau d’Espaces publics numériques (EPN) en mesure d’offrir aux Bretonnes et Bretons un accès et une initiation gratuite à la pratique du numérique.

Culture, tourisme et patrimoine

Tourisme & Patrimoine

  • 75 000 € pour 5 primes Skoaz ouzh skoaz : sont concernées ConcoretNeuilliacLangonnet dans le Morbihan, et Coatreven (22), pour la restauration de leurs églises, ainsi que l’association Dalh Mad à Landerneau, pour la remise en état d’une ancienne gabare, voilier du patrimoine.
  • 29 000 € pour le développement des escales de croisières dans le respect des territoires et de leur environnement.
  • 20 000 € pour la Maison d’accueil en Bretagne 

Culture

  • 420 000 € pour le Théâtre national de Bretagne
  • 145 000 € pour l’action régionale de l’Opéra de Rennes  
  • 231 000 pour 27 radios associatives et leur festival, elle soutient aussi l’association Longueur d’ondes qui organise chaque année un festival de la radio et de l’écoute en février à Brest (17e édition).
  • 212 800 € pour développer les musiques actuelles dans le cadre d’un partenariat pluriannuel conclu avec le CNV et la DRAC en 2017.

Sport

  • 117 000 € pour la formation de 4 clubs phares afin d’améliorer les conditions de formation de jeunes sportifs, de veiller à leur santé, éthique sportive et insertion professionnelle.
  • 30 000 € pour deux centres de médecine du sport qui assurent la surveillance des sportifs de haut niveau et celle des athlètes évoluant dans les clubs phares.

Langues de Bretagne

  • 45 000 € pour le théâtre en breton en accompagnant les troupes de théatre professionnelles et amatrices C’hoariva et Mat ar jeu.
  • 20 000 € pour le fonctionnement de Div Yezh : la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public bilingue.
  • Soutien à 3 structures de promotion du breton : TES le centre d’édition en langue bretonne, Kevre Breizh : la fédération des associations culturelles et linguistiques bretonnes et Kamp Etrekeltiek Ar Vrezhonegerion (KEAV) qui organise 2 stages de renforcement de la formation au breton par immersion.
  • 92 000 € pour 23 bourses étudiantes Skoazell qui permet aux futurs enseignants bilingues français-breton de bénéficier d’une aide en master 1, l’année de passage du concours.
  • 60 000 € pour des Ententes de pays : Emglev Bro An Oriant (Lorient), Emglev Bro Douarnenez et Telenn (Saint-Brieuc).
  • 14 600 € pour l’édition et la traduction en breton de 24 ouvrages en breton par Keit Vimp Bev (11), Al Lanv (4), Coop Breizh (3), SavHeol (2), An Amzer, Al Liamm, Preder et An Alarc’h ; La maison d’édition Mouladuriou Hor Yezh bénéficie d’une aide régionale de 3 375 € pour la traduction en breton de Regain, le roman de Jean Giono.
  • 8 500 € pour l’enseignement du gallo à l’université.

 

Qu'est-ce que la commission permanente ?

Emanation de l'assemblée régionale, la commission permanente compte 27 conseillers régionaux de la majorité et de l'opposition (élus à la proportionnelle des groupes politiques représentés au sein de l'assemblée). Elle se réunit chaque mois pour mettre en œuvre, par délégation, les décisions prises par le Conseil régional en session plénière.
Les commissions permanentes 2019 par politique et par département/pays

Les six grandes «missions»

Une présentation du budget régional autour de six « missions budgétaires » traduit le projet du mandat 2016-2021, construit autour de six grandes ambitions politiques pour la Bretagne. 
Mission 1 : Pour un aménagement équilibré, garant de la cohésion, de la performance et de la solidarité territoriale
Mission 2 : Pour une économie dynamique au service de filières fortes et créatrices d'un emploi durable
Mission 3 : Pour une formation permettant à chacun de construire son propre parcours vers la compétence et l'emploi
Mission 4 : Pour une Bretagne de toutes les mobilités
Mission 5 : Pour une région engagée dans la transition écologique
Mission 6 : Pour le rayonnement de la Bretagne et la vitalité culturelle bretonne

Une présentation plus complète des commissions permanentes par politique et par département et pays dans la rubrique dédiée aux décisions du Conseil régional 
Les commissions permanentes 2019 par politique et par département/pays


Publié le


Partagez ce contenu