Les décisions par politiques publiques (CP du 6 mai et 3 juin 2019)

Au terme des Commissions permanentes des 6 mai et 3 juin, la Région consacre 185 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 1 870 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

3,62 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats sur 2014-2020 à travers le soutien apporté à 44 opérations. Parmi elles, la construction d’une maison de l’enfance à Grand-Champ dans le Pays de Vannes (230 000 €), l’aménagement d’une pépinière d’entreprises au sein de l’espace tertiaire Porte Océane à Auray (158 000 €), ou encore les réhabilitations de l’ancienne boulangerie en un logement social et d’un bâtiment en commerce multiservices dans le centre-bourg d’Eancé dans le Pays de Vitré-Porte de Bretagne (125 000 € au total), la réhabilitation et l’extension de l’école publique de Molac dans le Pays de Vannes (172 000 €), l’aménagement de la cale du centre nautique Moulin-Mer à Logonna-Daoulas favorisant l’accès aux personnes à mobilité réduite, dans le Pays de Brest (153 000 €), la mise en place d’un parcours-lumière mettant en valeur le patrimoine du centre-ville de Vitré (100 000 €) ou encore la création d’un café associatif et citoyen dans le centre de Chanteloup dans le Pays des Vallons de Vilaine (30 000 €).

140 000 € pour l’Observatoire régional de santé
Dans le cadre de son engagement initié en 2017, la Région accompagne en 2019 l’ORS Bretagne qui publie, notamment, cette année, de nouvelles exploitations de l’enquête sur la santé des jeunes bretons scolarisés et prépare une étude sur la santé des jeunes en insertion.

7 000 € pour la prévention des conduites à risques en milieu festif
À travers une subvention attribuée au collectif des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne (FEDDS), la Région poursuit son soutien à la formation des bénévoles et organi
sateurs de festivals à la réduction des risques en milieu festif

Économie

111 000 € pour des équipements au CEVA 
Le Centre d’étude et de valorisation des algues (CEVA) investit à hauteur de 890 000 € dans des équipements de R&D en vue de renforcer ses compétences et de diffuser son savoir-faire aux échelles nationale et européenne. Cette aide régionale est doublée via l’intervention de fonds européens Feder.

280 000 € pour Végénov
Le CIT (centre d’innovation technologique), situé à Saint-Pol-de-Léon, porte un projet de ressourcement, sur la période 2019-2020, visant à développer des technologies innovantes d’analyse du vivant, en vue d’accélérer la création de nouvelles variétés végétales. Le projet est également soutenu par les fonds Feder.   

Plus de 600 000 € pour les entreprises innovantes   
Dans le cadre de ses dispositifs Inno, la Région soutient 11 projets d’entreprises pour un montant total de près de 600 000 € (467 100 € sous forme de subventions et 135 500 € sous forme d’avances remboursables). Sont concernées : 

  • 4 entreprises, dans le cadre d’Inno Conseil : 15 000 € pour MéGO à Bourg-Blanc (29), Hermit’Alu à L’Hermitage (35), Les Viviers de Saint-Marc à Tréveneuc (22) et 14 920 € pour AN-C à Noyal (22) ;
  • 5 entreprises, dans le cadre d’Inno R&D : via des subventions de 41 947 € pour Transcender SAS à Rennes, 33 875 € pour An Tour Tan Web à Quimper, 39 616 € pour SVITEC à Noyalo (56), 40 311 € pour Buldi à Vannes, et une avance remboursable de 87 333 € pour Gwagenn SAS à Plœmeur (56) ;
  • 1 projet dans le cadre du dispositif Inno R&D collaborative porté par SLS France (PleslinTrigavou - 22) qui perçoit une subvention de 172 478 € et l’INSERM Rennes (72 000 €) pour le projet OCR3D relatif à un traitement innovant pour l’implantologie dentaire ;
  • une avance remboursable de 48 150 € pour MMT Survey à Lannion dans le cadre du dispositif Inno Market’Up pour la création d’un poste de marketing manager.

1 M€ pour les projets des Pôles de Compétitivité
Valorial, Pôle Images & Réseaux, ou EMC2, ce sont au total 5 projets d’innovation portés par l’un de ces trois pôles de compétitivité qui ont été soutenus.

224 000 € pour Produit en Bretagne
La Région soutient le plan d’actions 2019 de l’association qui va notamment poursuivre le travail initié autour de la valorisation de la filière agricole et agroalimentaire, via la promotion du régime omnivore, de l’élevage en Bretagne et du bien-être animal.

5,4 M€ pour soutenir les projets des entreprises :

  • 905 000 € pour 28 Pass Investissement TPE (entreprises de moins de 20 salariés qui investissent et créent au moins 1 emploi en CDI et investissent), dont 50 000 € pour ENP Agencement (Maen Roch 35), ARM (Vitré 35), Calorifuge Isolation Industriel (Merlevenez 56), Bâtiments d’élevage Demays (Bourgbarré 35), Cemmi (SaintEvarzec 29), Plast EL Concept (Arzal 56)...
  • 990 000 € d’avances remboursables pour 10 Pass Investissement dont 130 000 € pour Rest Constructions Métalliques (Cléden-Poher 29), 88 000 € pour La Belle Folie (Plœmel 56), 52 500 € pour le Camping De Kergo (Plœmel 56), 50 000 € pour Amzair Industrie à Plabennec (29)… 
  • 245 000 € pour 3 interventions au titre du FSIE, le Fonds spécial d’intervention économique conditionnée au recrutement de 20 éloignées de l’emploi : 100 000 € pour Maison Texier à Vitré qui, dans le cadre de sa stratégie de diversification, compte recruter 40 personnes (dont 32 maroquiniers polyvalents), 85 000 € pour la SARL Pincemin à Yffiniac (site de Chaffoteaux à Ploufragan) et 60 000 € pour la Compagnie Alimentaire Pleucadienne (CAP).

186 000 € pour Bretagne Pôle Naval
Cette subvention intervient au titre du soutien de la Région aux actions du cluster pour l’année 2019. Il ambitionne en particulier de renforcer la compétitivité des entreprises du secteur via l’organisation de rendez-vous BtoB, une veille commerciale, la présence sur des salons internationaux…

182 000 € pour l’ARACT Bretagne
Il s’agit de l’aide à la mise en œuvre du programme 2019 de l'Association régionale pour l'amélioration des conditions de travail autour des axes : santé au travail, égalité professionnelle, qualité de vie au travail, accompagnement des changements techniques et opérationnels, prospective & communication.

Économie sociale et solidaire

78 000 pour l’URSCOP
L’Union Régionale des SCOP de l’Ouest regroupe des sociétés coopératives et participatives de 12 départements de Bretagne, Pays-de-la-Loire et Normandie. Cette subvention lui est accordée par la Région pour soutenir son plan de développement 20192021 qui vise à favoriser la création, reprise ou transmission d’entreprises et la transformation d’associations en SCOP ou SCIC. 

350 000  € pour 10 Coopératives d’activités et d’emplois (CAE)
Les CAE accompagnent les porteurs de projets et de  création de leur emploi. La Région les accompagne au titre de l’année 2019 (convention cadre 20182020), à hauteur de 38 000 € pour Avant-Premières (Plérin, 22), Chrysalide (Quimper, 29), Coop Domi Ouest (Lorient, 56), Fileo Conseil (Lorient, 56), et SCOP Elan Créateur (Rennes, 35) ; à hauteur de 35 000 € pour Bâti Première Entrepreneurs (Rennes), Filéo Bâtiment (Lorient), Penn Ar Bat (Brest) et SCOP Elan Bâtisseur (Rennes) et enfin à hauteur de 20 000 € pour AMEIZING (Plérin) créé en 2018.

280 000 € pour le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA)
A l’issue d’un appel à projets DLA lancés en lien avec la DIRECCTE et la Caisse des Dépôts, la Région soutient les structures d’accompagnement retenues dans le cadre de conventions 2017-2019. Au titre de l’année 2019, elle verse respectivement : 173 000 € à Bretagne Active, 35 500 € à l’Espace Associatif Quimper Cornouaille, 49 500 € à Reso Solidaire et 22 000 € à la CRESS. 

Agriculture

Productions légumières et horticoles : 550 000 M€ pour soutenir les programmes de recherche 
Sont ainsi accordés au titre de l’année 2019, 474 000 € au CERAFEL (St Martin des Champs – 29), près de 51 000 € à Initiatives Bio Bretagne (Rennes) et 23 000 € à la station expérimentale Caté (St Polde-Léon) sur les champignons.   

Plus de 122 000 € pour soutenir les investissements réalisés par 5 exploitations en vue de transformer leur activité et/ou passer à la vente directe. Deux arboriculteurs (La Boëxière et Amanlis - 35) vont créer une cidrerie ou investir pour transformer leur récolte en jus, cidre ou vinaigre. Trois éleveurs laitiers (Pont Scroff 56, Commana 29 et Sens-de-Bretagne 35) investissent pour transformer le lait à la ferme en fromage ou yaourts, beurre, crème… 

275 000 € pour l’installation en agriculture
D’une part, 120 000 € sont accordés à la Chambre régionale d’agriculture pour qu’elle mène des audits de transmission et accompagne les projets des plus de 40 ans (40 audits prévus en 2019) et qu’elle contribue à la réalisation des Pass Avenir Jeunes agriculteurs (diagnostic, suivi et bilan). 

Par ailleurs, dans le cadre d’appels à projet RégionDRAAF pour accompagner les projets d’installationtransmission, la Région accorde 73 000 € à la FR CIVAM, 29 000 € aux JA de Bretagne et 21 000 € à la FRAB. Ce sont également 32 000 € qui sont accordés à la FRAB pour la réalisation des Pass Avenir Jeunes agriculteurs.

180 000 € pour trois unités de méthanisation
Un projet de microméthanisation par co-génération, porté par une exploitation laitière et avicole de Bréhan (56) : alimenté à 100% par des intrants agricoles, il produira de l’électricité réinjectée dans le réseau et de la chaleur pour le chauffage des bâtiments volailles et de l’habitation. Au Mené, il s’agit d’un projet de microméthanisation dans un élevage porcin dont le biogaz produit sera entièrement valorisé sous forme de GNV. Enfin, à Cleden Cap Sizun, le projet de 104 kW produira de l’électricité réinjectée sur le réseau et de la chaleur pour le séchage des fourrages et blés notamment.   

37 000 € pour 3 exploitations maraîchères qui investissent pour constituer des réserves d’irrigation pour une meilleure gestion de la ressource en eau.

405 000 € pour la filière équine
dont 72 000 € au titre de l’année 2019 pour le GIP Cheval Breton, respectivement 130 000 €, 125 000 € pour le fonctionnement 2019 des haras nationaux de Lamballe et Hennebont, 40 000 € pour le Conseil des équidés de Bretagne, et 32 000 € pour 5 communes lauréates de l’appel à projets 2019 « Cheval Territorial » (Quessoy, Baud, Lorient, Le Conquet et Saint-Juvat). 

12 000 € pour l’Union Bretonne Pie Noir afin de soutenir sa démarche d’obtention d’un signe officiel de qualité pour le Gwell®, le produit laitier fermenté traditionnel breton. 

Près de 89 000 € pour la Fédération régionale des CUMA de l’Ouest qui accompagne la profession d’un point de vue stratégique sur les volets technologiques, environnementaux et énergétiques.

46 900 € pour soutenir les organisations agricoles
La Région accorde aussi une aide à 3 organisations pour la mise en œuvre de leurs actions en 2019 :

  • l’interprofession des fertilisants organiques de l’Ouest (IF2O) : 22 000 €,
  • la Coordination rurale : 20 400 €
  • l’Association des Régions Européennes des Produits d’Origine (AREPO) : 4 500 €.

Mer - Pêche

Aquaculture : 19 producteurs soutenus dans leurs investissements pour un montant total de 170 000 € de fonds régionaux auxquels s’ajoutent près d’1 M€ provenant du FEAMP. Sont ainsi soutenues la création d’un atelier de purification et de conditionnement aquacole, l’acquisition de remorques et de tables pour l’exploitation mytilicole,
l’optimisation d’une activité de production de spiruline ou encore des travaux de bassin...

Soutien aux pêcheurs :

  • 28 000 € pour les investissements “sécurité” réalisés par cinq patrons-pêcheurs du Guilvinec (2 400 € de la Région et 14 800€ de FEAMP), deux à Brest (8 700 € et 3 600 € de la Région et respectivement 52 300 € et 21 700 € de FEAMP), Concarneau (5 700 € de la Région, 34 500 € de FEAMP) et Moralix (7 300€ de la Région et 44 000 € de FEAMP).
  • 46 000 € pour le changement de moteur de trois navires de pêche à Brest (3), Saint-Brieuc (2), Paimpol (2) et Audierne (1) pour une meilleure efficacité énergétique, mobilisant 93 000 € de FEAMP.
  • 6 800 € pour l’acquisition d’une machine à glace par un pêcheur du Guilvinec. Une aide complétée de 20 500 € de FEAMP.

Environnement

1,2 M€ d’avance remboursable pour une ferme multi-énergies à Ouessant (2nde phase)
Visant la quasi-autonomie énergétique de l’île d’Ouessant en 2021, le projet Phares, modèle énergétique hybride porté par l’entreprise Akuo, est soutenu dans sa phase de développement. Il prévoit notamment la mise en œuvre de 2 hydroliennes de 1 000 kw chacune, d’une éolienne de 900 kw, de containers et tuiles solaires ainsi que des serres photovoltaïques. Après avoir financé en octobre dernier la 1re phase de ce projet de ferme insulaire à hauteur de 1,2 M€, la Région attribue une avance remboursable du même montant pour le développement de sa 2nde phase.

104 000 € pour Eaux et Rivières de Bretagne
En application de la convention de partenariat d’objectifs 2017-2019, la Région soutient les actions de sensibilisation et d’expertise dans le domaine de l’eau conduites en 2019 par l’association d’éducation à l’environnement.

145 000 € pour l’éducation à l’environnement
Quatre structures se répartissent une enveloppe de 145 000 € pour la mise en œuvre, en 2019, de programmes d’éducation à l’environnement, au développement durable, à la nature et à la biodiversité : le Réseau d’éducation à l’environnement en Bretagne (REEB, 55 000 €), l’École Nicolas Hulot pour la nature et l’homme (35 000 €), et l’Union régionale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (URCPIE, 35 000 €) et Vivarmor Nature (20 000 €).

387 500 € pour 12 Espaces Infos Energie bretons
Depuis 2001, la Région soutient les Espaces Info Energie qui dispensent des conseils techniques et mènent des actions de sensibilisation du grand public sur toutes les questions relatives à la maîtrise de l’énergie et aux énergies renouvelables.

80 000 € pour la collecte de feux de détresse périmés
Cet été, l’Aper Pyro, en partenariat avec la Région et l’ADEME, organise une nouvelle collecte exceptionnelle d’engins pyrotechniques périmés. Alors que 23 t de ces déchets avaient été récupérés en 2017 lors d’une première opération de cette nature, les détenteurs de feux à mains, fumigènes et fusées parachutes sont de nouveau invités à rapporter gratuitement leur stock périmé dans l’un des nombreux magasins d’accastillage associés à la collecte qui s’est déroulée en 3 sessions dont une reste à venir : du 16 au 22 septembre dans les Côtes d’Armor et en Ille-et-Vilaine. Le traitement de ces déchets est réalisé en Bretagne, à Pont-de-Buis, par la société Livbag.

24 000 € pour l’animation du Plan Bois énergie
Au titre de l’année 2019, Abibois, qui anime le Plan Bois Énergie Bretagne 2015-2020, a pour objectif d'élaborer un annuaire dynamique des acteurs et du matériel existant en matière de bois énergie, de suivre les acteurs mobilisant la ressource forestière et des productions de bois de chauffage ou granulés. Elle assure aussi la gestion de la marque Bretagne Bois Bûche et la poursuite des études initiées en 2015. 

Transports

10,4 M€ pour la ligne ferroviaire Dinan/Dol-de-B. 
Confirmés lors de la signature du Pacte d’accessibilité en février dernier, les travaux de remise en état de la voie sont programmés pour 2020 par SNCF Réseau. La Région vient d’acter sa participation à hauteur de 43% du coût total.   

77 000 € pour l’aménagement de 6 arrêts de car
La Région assure la desserte interurbaine et scolaire par car et subventionne, dans ce cadre, la création ou l’aménagement (mise en sécurité, accessibilité) de 6 arrêts de car dans les communes de Pleumeleuc, Folgoët (2 arrêts), Longaulnay et Nivillac (2 arrêts).  

Jeunes, lycéens et apprentis

33,4 M€ de travaux dans les lycées publics
Après y avoir déjà dédié près de 117 M€ depuis le début de l’année, la Région consacre 33,4 M€, lors de ces deux dernières commissions, à la modernisation du bâti des lycées publics bretons, dont 13,75 M€ pour la construction d’un internat mutualisé accueillant les élèves des lycées Colbert et Marie-Le Franc à Lorient. Une enveloppe de 1,95 M€ est aussi attribuée à la restructuration et l’extension de la laverie du lycée Bertrand Du Guesclin à Auray. 2,26 M€ sont par ailleurs affectés à la rénovation des sols souples et à la déconstruction de la piscine et du gymnase du lycée Félix-Le Dantec à Lannion, et 810 000 € pour la rénovation de l’internat du lycée des métiers du bâtiment à Pleyben, 2,72 M€ pour les travaux de restructuration du bâtiment administratif du lycée de Cornouaille à Quimper, 250 000 € sont aussi affectés à la réfection de salles de cours et à la mise au norme des installations électriques du lycée Henri-Avril à Lamballe. 260 000 € sont par ailleurs attribués à la rénovation de faux-plafonds, d’éclairages et de sanitaires au lycée Kernilien à Plouisy et 200 000 € pour les études préalables à la réhabilitation de la toiture du bâtiment I du lycée Bel Air à Tinténiac

2 M€ pour l’aménagement des lycées privés 
Parallèlement, la Région participe à 52 opérations engagées dans des établissements privés bretons. Le pôle de formation de la Ville Davy à Quessoy se voit ainsi allouer 640 000 € pour la création de huit classes (475 000 €) et le remplacement du système de sécurité incendie (165 000 €). Le lycée horticole de Langueux bénéficie d’une aide de 427 200 € pour des travaux d’extension d’un bâtiment.

1,39 M€ pour équiper les lycées publics et privés

  • acquisition d’équipements pédagogiques : du matériel de mesure et d’analyse pour les formations en productions végétales et cultures spécialisées de la MFREO de Montauban-de-Bretagne, de l’outillage pour la filière forêts-espace naturels-faune-pêche du lycée agricole Le Nivot à Loperec ;
  • achat d’équipements permettant aux lycées de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, matériels pour les services lingerie et restauration, pour l’entretien et la maintenance

3 M€ pour les investissements dans les CFA
La refonte du système de formation en alternance prévue par la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » d’août 2018 entrera pleinement en vigueur au 1er janvier 2020 et retirera aux Régions les leviers essentiels lui permettant d’assurer un rôle primordial de régulation de l’offre de formation sur le territoire : carte des formations, ouverture de sections… 
En attendant, la Région maintient son action en faveur de l’apprentissage dont les effectifs s’approchent de l’objectif des 20 000 apprentis en 2020. Elle finance ainsi l’achat de matériels pédagogiques et les travaux conduits dans les Centres de Formation d’Apprentis, comme l’équipement de l’extension du CFA Industriel à Bruz pour y accueillir un laboratoire d’innovation pédagogique dans le cadre du programme « Usine du futur » (542 000 ), le renouvellement et la modernisation des équipements des plateaux techniques et des salles de sciences du CFA Bâtiment d’Ille-et-Vilaine dans l’optique du déménagement sur le site de Montgermont (419 000 €), ou encore l’aménagement d’un plateau sportif au CFA de la CMA du Morbihan à Vannes (70 000 €).

4,85 M€ pour les derniers mois du dispositif ARGOAT
Dans ce même contexte, la Région affecte une enveloppe de 4,85 M€ aux apprentis bretons pour couvrir leurs frais de transport, hébergement et restauration (entre 160 et 320 € par an par apprenti).

930 000 € pour l’aide au 1er équipement professionnel
Cette aide, variant de 60 à 300 € en fonction des sections, s’adresse à tous les jeunes entrant en apprentissage ou en lycée professionnel, pour l’acquisition des outils et matériels nécessaires à leur formation. Près de 6 000 apprentis sont concernés.

39 200 € pour la mobilité des apprentis et étudiants
La Région accorde 32 400 € pour des séjours en Royaume-Uni, Allemagne, Slovénie, Portugal, République Tchèque ou Danemark de 93 apprentis de la CCI d’Ille-et-Vilaine, de l’ASPECT Bretagne (Rennes) et de l’ARFASS Bretagne (Plérin). La collectivité participe également au déplacement au Maroc de 14 étudiants en formations sanitaires et sociales à ASKORIA (Rennes), et en Allemagne, de 13 étudiants de l’IFAS Hôtel-Dieu de (Pont l’Abbé) pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

Renouvellement du partenariat avec le CROUS pour réserver 73 logements aux apprentis
Afin de faciliter l’accès au logement des apprentis parfois contraints de disposer d’un hébergement sur leur site de formation et d’un autre sur celui de leur entreprise, la Région reconduit sa convention avec le CROUS pour garantir 73 logements aux apprentis qui en feront la demande en 2019-2020 à Rennes, Saint-Brieuc, Lannion, Lorient, Vannes, Brest et Quimper. 

55 000 € pour 3 Points Accueil Ecoute Jeunes
En Bretagne, 13 PAEJ apportent un premier niveau de réponse aux jeunes en proie à des problèmes de santé, à des difficultés scolaires, relationnelles ou psychologiques ou en situation de décrochage social. En juin, la Région soutient le fonctionnement 2019 des PAEJ des Pays de Brest et de Cornouaille en leur attribuant une subvention de 20 000 € ainsi que celui du territoire de Paimpol-Goëlo (15 000 €).

Recherche & Enseignement supérieur

180 000 € pour le GIS M@rsouin
La Région finance les actions menées entre avril 2019 et mars 2020 par la fédération des laboratoires bretons œuvrant dans les technologies de l’information et permettant de créer des échanges et des synergies entre chercheurs.

43 000 € pour Boost’Europe
Lancé il y a deux ans avec le soutien de la Région, ce dispositif encourage les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche. L’Université de Bretagne Occidentale, l’Université de Rennes 1, l’INRA et le CNRS en bénéficient lors de cette commission, après avoir postulé à différents appels à projets.

Convention avec l’université de l’Australie du Sud pour créer une chaire internationale industrielle
Dans un travail partenarial, la Région et l’université d’Australie méridionale s’associent pour créer une chaire internationale industrielle d’excellence, aux côtés de l’IMT Atlantique, l’université de Bretagne Sud et l’ENSTA Bretagne. Cette chaire relative à l’Industrie du Futur vise à développer une thématique d’avenir pour la recherche et à renforcer la coopération entre les deux territoires. 

Formation tout au long de la vie

76,6 M€ pour le programme QUALIF Emploi
Le Programme Bretagne Formation arrivant à son terme fin 2019, un nouveau dispositif de formation qualifiante sera proposé par la Région à compter de septembre 2019 : QUALIF Emploi comprenant des formations visant à obtenir une qualification reconnue, à se reconvertir ou à accéder directement à emploi, en tenant compte des enjeux du Pacte régional d’investissement dans les compétences (PRIC), lancé en Bretagne depuis le mois avril. La
Région a ainsi financé lors de cette commission permanente 11 300 places de formation.

Sport

100 000 € pour l’équipe Bretagne Cyclisme
La Région participe au volet formation et éclosion de jeunes talents  de haut niveau ainsi qu’à la surveillance médicale des cyclistes de l’équipe, dans le cadre général de la lutte contre le dopage sportif. 

Langues de Bretagne

Soutien à 6 structures de promotion du breton...
Lors de cette commission, la Région soutient l’activité de plusieurs associations en 2019 : la fédération culturelle basée en Loire-Atlantique Kentelioù an Noz (22 500 €), la radio RCF Finistère (15 000 €), la compagnie de théâtre Strollad La Obra (8 800 €), la structure d’apprentissage par correspondance Skol Ober (6 000 €), la maison d’édition An Alarc’h (5 000 €) et Bod Kelenn (4 800 €). 

… et à 4 associations de promotion du gallo
Au titre de leur fonctionnement en 2019, la Région attribue des subventions aux associations CAC Sud 22 (15 000 €), Queroueze - Galo en côtes d’Ahaot (10 000 €), le Cercle celtique de Rennes (5 000 €) et La Truite du Ridor (600 €). 1

26 000 € pour la production et le doublage en breton
La Région participe au financement du jeu télévisé Foeterien produit par Gwengolo Filmou (97 000 €), et à la 2e saison du programme Tuto Breizh diffusé sur Brezhoweb et développé par Lionel Buannic Krouin (25 700 €). Elle contribue aussi au doublage du film d’animation Le Quatuor à cornes par Les Productions Vivement Lundi (3 300€).

3 200 € pour l'édition-traduction d’ouvrages en breton
Lors de cette commission, un soutien a été apporté à l’édition-réédition de 7 ouvrages en breton par Sav-Heol (4), Keit Vimp Bev, Mouladurioù Hor Yezh et Coop Breizh (1) ainsi qu’à la traduction en breton d’une œuvre par la maison d’édition Al Liamm. 

Tourisme et Patrimoine

23 300 € pour achever de restaurer Pen Duick 1  
Soucieuse de contribuer à la sauvegarde du patrimoine maritime breton, la Région a participé à la restauration de ce voilier mythique en versant, pour la dernière phase des travaux, une aide correspondant à 10 % du coût de cette restauration, portée par l’association Pen-Duick (Gouesnach). 

Culture

415 000 € pour Bodadeg ar sonerion 
L’association, dédiée à la musique bretonne traditionnelle, organise championnats et concours de bagadoù, sonneurs et solistes, tout en développant, depuis son siège de Plœmeur, des activités d’enseignement et d’édition.

50 000 € pour la Fédération des batteries & fanfares
Basée à Saint Brieuc, la fédération est aidée dans ses activités sur l’année 2019.

40 000 € pour Danse à tous les étages
L’association porte un projet nomade et transversal entre Rennes, Brest et Pontivy, en lien avec de nombreux acteurs sociaux, culturels et la population. L’enjeu est d’utiliser la danse pour aider l’individu à prendre sa place dans la société.

15 000 € pour les radios associatives bretonnes
La CORLAB, basée à Sérent, coordonne 16 radios locales associatives qui souhaitent mutualiser leurs programmes, notamment à travers une plate-forme régionale de coproduction.


Modifié le


Partagez ce contenu