Soutien aux entreprises innovantes en création
Breizh Up : la belle dynamique se poursuit

Créé fin 2015 par la Région Bretagne pour “Ne pas passer à côté des entreprises qui feront la Bretagne de demain”, Breizh Up est un fonds régional de co-investissement. Il contribue au financement d’entreprises innovantes en venant renforcer leurs capitaux propres. Il a connu une forte accélération en 2019 avec désormais 19 participations au compteur et un capital doublé (20 M€) en juin dernier. Bilan et perspectives, lundi 14 octobre à Rennes, autour de Martin Meyrier, Vice-président de la Région Bretagne à l’économie, l’innovation, l’artisanat et aux TPE, Daniel Gallou, Président de Breizh Up, Stéphane Lefèvre-Sauli et Jean-Philippe Zoghbi, respectivement, Directeur d’investissement et Directeur Général de Sofimac Innovation, gestionnaire de Breizh Up, de partenaires co-investisseurs et d’entreprises du portefeuille de Breizh Up.

Au service de la stratégie régionale de développement économique –la Glaz économie-, Breizh Up est aujourd’hui un outil qui compte dans l’écosystème régional de l’amorçage : il contribue à combler les maillons faibles de la chaîne du financement de la création innovante pour les levées de fonds entre 200 000 et 750 000 €.

Présidé par l’industriel Daniel Gallou, Breizh Up est une société par actions simplifiées (SAS). En juin dernier, la Région, unique actionnaire, a doublé son capital initial pour le porter à 20 M€, avec le soutien de fonds européens (FEDER).

Franchir de nouvelles étapes 

Fonctionnant sur le principe du co-investissement, Breizh Up vient favoriser l’intervention d’acteurs privés de l’amorçage et du capital-risque. Il compte aujourd’hui une vingtaine de partenaires co-investisseurs.

Et, alors que la relation entre Breizh Up et les entreprises veut s’inscrire dans la durée, le fonds commence à procéder à des « deuxièmes tours » ambitieux. C’est le cas de 3 participations (Tibot, AlgoPaint, Microbs) : Breizh Up investit de nouveaux fonds dans ces entreprises du portefeuille, avec les partenaires initiaux ou d’autres, en fonction des résultats obtenus, des étapes franchies et des perspectives, afin de les aider à poursuivre leur développement. Comme le dit Yanne Courcoux, Directrice générale de Tibot à Rennes, qui a bénéficié de cet investissement complémentaire de Breizh Up avec l’appui de deux fonds spécialisés agritech 2e tour : "Ce financement va nous aider à accélérer notre développement commercial, mais il va aussi nous permettre de continuer à générer de la valeur pour nos clients existants. Nous allons enrichir notre offre avec notamment davantage de fonctionnalités..."

L’enjeu est donc aujourd’hui d’aller chercher de nouveaux partenaires indispensables à la poursuite de la croissance des participations, notamment à l’échelle nationale et internationale. Une mission confiée à Sofimac Innovation, société chargée de la gestion du fonds Breizh Up.

Un portefeuille qui continue de s’étoffer

Après une première accélération des investissements en 2017, la notoriété de Breizh Up a contribué à son succès. Il est désormais complètement intégré dans l’écosystème du financement de la création innovante. Ce sont aujourd’hui 6 M€ qui ont été investis dans 19 entreprises. Les co-investissements associés s’élèvent à plus de 9 M€, soit un total de plus de 15 M€ d’apports aux projets auxquels s’ajoutent 5 M€ d’apports d’autres investisseurs. 

Un large panel de domaines couverts

En 2017, parmi les domaines d’innovation stratégiques dans lesquels évoluaient les projets retenus, le numérique était le plus représenté. Mais aujourd’hui, les entreprises du portefeuille couvrent bien l’ensemble des secteurs prioritaires de la stratégie régionale d’innovation, et, pour certaines d’entre elles, parfois même plusieurs secteurs à la fois, au croisement des filières.

Breizh Up a son site dédié : breizhup.bretagne.bzh

Les partenaires labellisés :

L’enjeu est ici de créer un écosystème dense de partenaires régionaux, nationaux et internationaux le plus ouvert possible afin de créer des moteurs de croissance dynamiques dans la durée pour les sociétés innovantes bretonnes.
La procédure d’agrément se fait dans le cadre d’appel à manifestations d’intérêt.  Et alors que les « deuxièmes tours » sont lancés, il est aujourd’hui essentiel d’impliquer davantage de partenaires nationaux et internationaux.

4 réseaux bretons de business Angels (Business Angels 35, Armor Angels (22), Bretagne Sud Angels (56) et Finistère Angels (29)) regroupés sous la bannière Breizh Angels ont d’abord été labellisés, suivis par un large panel de fonds régionaux (Fair West, Kreizig Invest, Go Capital, Mer Invest, CA Ille-et-Vilaine Expansion, Unexo, Force 29, We Positive Invest et West Web Valley), deux plateformes de crowdfunding (Gwenneg et Anaxago), un family office breton, des fonds corporate ... puis des fonds nationaux (Calao Finance, Sofiouest, Seventure Partners, Demeter …).

Retrouvez ci-dessous le dossier complet présentant les modalités d'intervention du fonds Breizh Up, ainsi que les 18 participations Breizh Up et une 19e en cours de réalisation.

Tags : Entreprise

Modifié le


Partagez ce contenu