Les décisions par politiques publiques (CP du 23 septembre 2019)

Au terme de la Commission permanente du lundi 23 septembre, la Région consacre 61,2 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via près de 1 600 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

5,2 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays
Dans le cadre de la mise en œuvre des contrats de partenariat Europe-Région-Pays 2014-2020, la Région apporte son soutien à 57 opérations. Parmi elles : la construction d’une maison de l’économie à Mellac dans le Pays de Cornouaille (440 000 €), la réhabilitation thermique des 178 logements sociaux du Petit Paradis à Lorient (389 000 €), la création d’un espace de coworking et fablab à Janzé dans le Pays de Vitré (300 000 €) ou encore la réalisation d’une seconde salle de projection au cinéma Le Douron à Plestin-les-Grèves sur le territoire de Lannion Trégor Communauté (175 000 €).

307 400 € pour 2 lauréats du dispositif ‘centralités’
La Région attribue une subvention à Plounéour-Menez (190 000 €) et à Pontivy (117 400 €) au titre du 1er appel à candidatures partenarial en faveur du dynamisme des centre-villes et bourgs, lancé en 2017. Soixante candidatures (35 en phase travaux et 25 en études) avaient été retenues par l’État, la Région, l’Établissement Public Foncier et la Caisse des dépôts. 

Économie

Boost’up Bretagne : accélérateur de PME innovantes
Destiné aux entreprises bretonnes innovantes à fort potentiel de croissance, le dispositif créé par la Région en partenariat avec Bpifrance et les 7 technopoles de Bretagne, associe formation collective, diagnostic et conseil individuel. La Région Bretagne engage 382 000 € et Bpifrance 410 800 € pour l’accompagnement de deux promotions de 20 entreprises, sur 3 ans.

Près de 920 000 € pour les entreprises innovantes
Dans le cadre de ses dispositifs Inno, la Région soutient 13 projets d’entreprises pour un montant total de 629 000 €, sous forme de subventions, et de 290 000 €, sous forme d’avances remboursables. Sont concernées :

  • 7 entreprises, dans le cadre d’Inno Conseil : 15 000 € pour Nutraveris à Ploufragan (22), Barravel à Plumelec (56), Book Hémisphères à Kervignac (56) et CEPIM à Créac’h (56), 14 320 € pour Galian à Rennes, 26 625 € pour Sherlook à Rennes, et 9 566 € pour Meskl Vras à Pénestin (56)
  • 3 entreprises, dans le cadre d’Inno R&D avec une subvention de 300 000 € pour Autocruise (groupe ZF) à Brest (auxquels s’ajoutent 100 000 € accordés par Brest Métropole) et des avances remboursables : plus de 96 000 € pour MB Trading Parts (Cycles Bertin) à Quimper, et près de 137 000 € pour Calopor à Bourg-Blanc (29).
  • 2 entreprises soutenues dans le cadre d’Inno R&D collaboratif pour un projet commun à DEMETA (Rennes) et au Centre de catalyse et chimie verte de Rennes 1, avec des avances remboursables, respectivement, de 160 800 € et 71 400 €.
  • 2 entreprises dans le cadre du dispositif Inno Market’Up avec, respectivement, des avances remboursables de 34 000 et 23 000 € pour Kermap à Cesson-Sévigné (35) et Axalon à Lannion (22).

100 000 € pour le Design Lab Bretagne
Accordée à SEHM (l’Eclozr) à Rennes, cette subvention vient soutenir l’aménagement de cet espace de services aux entreprises destiné à promouvoir l’innovation par les usages (espaces de travail, conseil et étude, formation, organisation d’événements). Rennes Métropole (100 000 €) accompagne également ce projet mené en partenariat avec CCI Bretagne et l’APCI.

20 000 € pour Cleantech Open France
L’ADEME apporte également 15 000 € à cette association parisienne qui porte une dynamique d’animation des startups éco-innovantes et promeut les éco-innovations bretonnes.

Plus de 420 000 € pour des transferts de biotech
À travers 10 opérations collaboratives aidées dans le cadre de l’appel à projets 2019 "Transfert de technologies - santé, biotechnologies".

50 000 € pour l’European Cyber Week qui aura lieu du 19 au 21 novembre prochain à Rennes.

15 000 € pour EGEE et son action pour les TPE-PME
Composée de dirigeants d’entreprise en retraite, l’Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise est une association qui apporte un accompagnement individualisé aux dirigeants de TPE ou PME rencontrant des difficultés, afin de les aider à pérenniser leur activité.

30 000 € pour Breizh Invest PME (Rennes)
La société de capital investissement qui soutient principalement la transmission de PME en Bretagne (ex Bretagne Jeune entreprises) est aidée dans son fonctionnement sur l’année 2019. 45 000 € pour Bretagne Capital Solidaire (BSC) Une aide au fonctionnement 2019 pour cette structure qui investit dans les TPE, le plus souvent positionnées sur des secteurs proches de l’innovation sociale. 40 000 € pour la FR MJC Un soutien au fonctionnement 2019 de la fédération régionale qui anime et développe le réseau des Maisons des Jeunes et de la Culture en Bretagne.

60 000 € pour le pôle industriel du futur de la Janais
Il s’agit ici du cofinancement, avec Rennes Métropole, d’une étude sur l’élaboration et la mise en œuvre d’une offre de services visant à faire du site de La Janais (Chartres-de-Bretagne) un pôle exemplaire de l’industrie du futur. Il s’agit de la poursuite des travaux mené en 2017-2018 autour de deux filières prioritaires : la mobilité et la construction durable. 38 000 € pour les actions entreprises par la CAPEB Bretagne en 2019. 20 000 € pour le TOTEM de l’innovation de St-Brieuc La démarche engagée par la CCI des Côtes d’Armor et Saint-Brieuc Agglomération vise à créer un centre dédié à l’innovation et l’entreprenariat, dont l’ambition est de régénérer le tissu économique et l’attractivité du territoire.

Agriculture

2,46 M€ pour les investissements des CUMA
Dans le but de contribuer à une compétitivité pérenne des exploitations, la Région a lancé un appel à projets auprès des Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole en 2019. À ce titre, 134 CUMA sont soutenues pour l’acquisition de matériels agroenvironnementaux collectifs, représentant un investissement total de 6,16 M€.

347 000 € pour 44 Entreprises de Travaux Agricoles
Un second appel à projets s’adressait aux ETA afin qu’elle s’équipent en matériels agricoles ou agroenvironnementaux leur permettant de proposer aux exploitations d’évoluer vers des pratiques agroenvironnementales. Le montant des investissements réalisés s’élève à 1,7 M€.

57 000 € pour la transformation et la vente directe
Le soutien porte sur les investissements réalisés par 2 exploitations en vue de développer ou créer des ateliers de transformation et/ou de vente directe : un atelier de fruits rouges à Évran (22) et un autre avec point de vente et lieu de stockage en maraîchage bio à Penvénan (22).

20 000 € accordés au CERAFEL pour son soutien à la coordination, l’animation et la promotion de la filière horticole.

17 000 € à la Confédération paysanne de Bretagne au titre du soutien à son fonctionnement en 2019.

15 000 € à l’Union Bretonne Pie Noir
Cette subvention permet de soutenir le programme de développement et valorisation de la race Bretonne Pie Noir. Et aussi : 2 200 € pour l’association des éleveurs de la race Armoricaine, 1 300 € au syndicat des éleveurs de la race Froment du Léon.

20 000 € pour les producteurs de fraises de Plougastel
Ce soutien à l’action de l’association de producteurs doit conduire à l’obtention d’une identification géographique protégée (IGP).

8 400 € pour la Fédération régionale des éleveurs de chevaux de sports pour son rôle d’animation et coordination au titre de l’année 2019.

856 000 € pour la recherche appliquée de la CRAB
Le soutien apporté à ce programme en 2019, s’inscrit dans le cadre du contrat d’objectifs entre la Chambre régionale d’agriculture et la Région.

40 000 € pour le plan d’actions 2019 de la FRCIVAM (Cesson-Sévigné) en faveur d’une agriculture durable.

Mer - Pêche

167 000 € pour 8 stations SNSM
Une nouvelle convention priorisant les besoins de la SNSM est en cours de finalisation et, dans l’attente de sa signature, la Région apporte son soutien à 8 stations pour la modernisation de canots tous-temps (Ploumanac’h) ou l’acquisition de semirigides (Plounéour-Brignogan-Plage, Baden, Cléder, Plouguerneau, Loguivy, l’Ile de de Sein, Loctudy)

20 000 € pour le Prix “Ruban vert” de Blue Fish
L’association qui promeut et favorise les bonnes pratiques de la filière pêche à l’échelle européenne organise le concours Ruban vert. L’objet : décerner un prix aux acteurs de la filière qui mettent en œuvre des pratiques ou projets visant la durabilité, environnementale, sociale et économique.   

12 000 € pour Marin’Accueil à Lorient   
La Région soutient les actions 2019 de l’association qui accueille les marins de commerce en escale à Lorient

49 000 € pour 7 entreprises aquacoles
Elles sont accompagnées dans leurs investissements en complément des 245 000 € de crédits FEAMP mobilisés. Sont ainsi aidés l’acquisition de tracteurs, tables, poches, chaîne de tri, matériels de production…

23 000 € pour la création d’entreprises de pêche par trois jeunes à Saint-Brieuc, au Guilvinec et à Concarneau.

7 000 € pour les équipements sécurité de 3 bateaux
Cette aide à l’acquisition d’équipements pour des navires de pêche vient compléter les 41 700 € de crédits FEAMP mobilisés.

273 000 € pour la réfection d’un môle à Belle-Île
Le môle du Bourdelle, qui protège au Palais l’avantport et les liaisons maritimes, s’est dégradé sous l’effet des aléas climatiques. Dernièrement, 150 m² de parement se sont écroulés. La Région participe à hauteur de 75% au coût de la remise en état réalisée par la commune du Palais.

Environnement

959 000€ pour la qualité de l’eau dans les bassins versants 
Pour reconquérir une eau de qualité en quantité suffisante, la Région accompagne les nombreuses actions conduites par les syndicats mixtes et collectivités dans les bassins versants, y compris dans les baies touchées par les algues vertes (191 300 €).

150 000 € pour Tara Expéditions
Depuis 2009, la Région soutient la Fondation Tara Océan en appuyant financièrement ses activités scientifiques. Dans le cadre de ce partenariat, la collectivité participe à l’expédition menée en 2019 sur les flux de déchets plastiques à la sortie de dix des plus importants fleuves européens, contribuant à l’acquisition des équipements liés à cette mission.

55 500 € pour l’éco-désherbage des communes
Vingt-deux communes et une intercommunalité acquièrent, avec l’aide de la Région (40 à 50 % de subventions), du matériel de désherbage, alternatif  à l’utilisation de pesticides.

30 730 € pour l’observatoire de l’avifaune 
Afin de préserver la biodiversité, la Région accompagne, à travers un Contrat nature, les associations, ici Bretagne Vivante et GEOCA, qui œuvrent à une meilleure connaissance des espèces volatiles.

20 000 € pour le syndicat des apiculteurs
Depuis Le Faouët, l’association, qui regroupe les apiculteurs professionnels, cherche à approfondir ses connaissances du milieu avec l’appui de la Région. 

Transports

3,4 M€ pour moderniser la voie Retiers-Châteaubriant
Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire Rennes-Châteaubriant est inscrite au CPER 20152020. C’est dans ce cadre que la voie ferrée de la section Rennes-Retiers vient d’être rénovée. Au tour désormais de la portion Retiers-Châteaubriand, longue de 26 km, d’être modernisée. La Région participe à hauteur de 17,6% à ces travaux prévus dans le courant de l’année 2021.
Lycéens

Jeunes, lycéens et apprentis

40 000 € pour le réseau URHAJ Bretagne
Soucieuse de garantir le droit au logement des jeunes Bretons, la Région accompagne l’Union Régionale pour l’Habitat Jeunes qui vient en aide à 8 000 jeunes par an.

23 000 € pour accompagner les ‘pairs-relais’ santé
Afin d’encourager l’éducation à la santé en faisant appel aux compétences des jeunes, eux-mêmes, pour informer ou en aider d’autres, la Région finance le projet de l’ANPAA Bretagne (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) pour accompagner ces « Corres’Santé » dans leurs missions, au cours de l’année 2019-2020.

6 300 € pour 5 projets d’« Accélérateur d'initiatives jeunes »
Pour la 5e année de suite, en partenariat désormais avec la seule plateforme de financement participatif Kengo, l’appel à projets Accélérateur d'initiatives jeunes soutient les 18-29 ans développant en Bretagne un projet innovant et créatif. Les porteurs de projets ont jusqu’au 13 octobre pour atteindre le seuil des 70% de financement. Avant cette date, 3 initiatives avaient déjà rempli cet objectif et bénéficié d’une aide régionale en juillet. Cinq autres projets sont soutenus lors de cette commission, pour un montant de 6 350 € : le laboratoire photographique argentique ambulant VespaCamera (3 000 €), le café-espace de jeux itinérant Place aux jeux ! (1 200 €), l’enregistrement du premier album de Ian, jeune chanteur guitariste (1 050 €), l’exposition photo Telles que vous êtes (600 €) et la réalisation de l’album du duo composé par Élodie Jaffré et Awena Lucas, inspiré par les chants traditionnels de Basse Bretagne (450 €).

10 M€ de travaux dans les lycées publics
Après y avoir dédié plus de 130 M€ depuis le début de l’année, la Région consacre, lors de cette commission, 10 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics bretons, dont 3,5 M€ pour les études préalables au projet de reconstruction de l’internat, du gymnase, des logements de fonction et de la chaufferie au lycée Bertrand du Guesclin à Auray. Dans le cadre du plan énergie Lycée, 1,1 M € sont affectés à la rénovation des ateliers et à l’installation d’une centrale photovoltaïque au lycée Tristan Corbière à Morlaix. Une enveloppe de 550 000 € est aussi allouée à l’aménagement de locaux au sein du lycée Alphonse-Pellé à Dol-de-Bretagne pour y accueillir une nouvelle section Bac Pro Esthétique à la rentrée 2020. Enfin,  a transformation de logements de fonction en espace de détente pour l’internat du lycée Jean-Moulin à Châteaulin, mobilise 288 000 €.

1,2 M€ pour l’aménagement des lycées privés
Parallèlement, la Région participe à 7 opérations engagées dans des établissements privés bretons. Le lycée professionnel Marie-Balavenne à SaintBrieuc se voit ainsi attribuer 404 000 € pour la création d’un bâtiment d’internat. À Saint-Malo, le lycée La Providence bénéficie d’une subvention de 364 000 € pour les travaux de relocalisation du lycée professionnel.

564 000 € pour équiper les lycées publics

  • acquisition d’équipements pédagogiques : pour le nouvel atelier bois du lycée Joseph-Savina à Tréguier, pour les filières transport, manutention et magasinage du lycée Bel-Air à Tinténiac, ou encore pour les formations coiffure et esthétique du lycée Marie-Le Franc à Lorient ;
  • achat d’équipements permettant aux lycées de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, véhicules, matériels pour les services lingerie et restauration, l’entretien et la maintenance...

843 000 € pour 136 projets éducatifs Karta
À travers son dispositif Karta, la Région soutient les projets éducatifs innovants menés par et pour les lycéens autour de 5 thèmes : santé, développement durable, ouverture au monde, éducation à l'art, lutte contre les discriminations. Dans le cadre du     1er appel à projets de l’année 2019-2020, 136 lycées bénéficient d’une subvention de la Région.

747 000 € pour les 46es Olympiades des métiers
Au cours des Olympiades des métiers, lycéens, apprentis, compagnons, étudiants, demandeurs d'emploi et jeunes salariés sont invités à démontrer et mesurer leur talent professionnel. Ce concours se déroule en trois étapes, via une sélection  régionale, puis nationale et internationale. En Bretagne, les épreuves régionales auront lieu du 6 au 8 février 2020, à Saint-Brieuc. Elles mettront en avant le savoir-faire des jeunes en formation ou en activité depuis peu, autour d’une cinquantaine de métiers. Les champions de Bretagne participeront ensuite aux sélections nationales qui se dérouleront à Lyon en octobre 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 octobre.

366 000 € pour les investissements dans les CFA
La refonte du système de formation en alternance prévue par la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » d’août 2018 entrera en vigueur au 1er janvier 2020 et retirera les leviers essentiels permettant jusqu’ici aux Régions d’assurer un rôle de régulation de l’offre de formation sur le territoire : carte des formations, création de sections… En attendant, la Région maintient son action en faveur de l’apprentissage dont les effectifs ont d’ores et déjà franchi l’objectif des 20 000 apprentis. En 2019, elle finance encore pour près de 8 M€ l’achat de matériels pédagogiques et les travaux conduits dans les Centres de Formation d’Apprentis, comme, ce mois-ci, l’acquisition du bâtiment de l’internat du CFA Bâtiment des Côtes d’Armor à Plérin ainsi que la restructuration qui va s’ensuivre (206 000 ), l’achat d’équipements pédagogiques par l’IFRIA à Quimper (99 500 €) ou encore plusieurs opérations conduites sur le site de Promotrans à Bruz (60 000 €) : acquisition d’équipements numériques, d’un véhicule et travaux d’aménagement intérieur.

1,5 M€ pour les derniers mois du dispositif ARGOAT
Dans ce même contexte, la Région, après avoir consacré en mai 4,85 M€ au dispositif d’aides aux apprentis bretons couvrant leurs frais de transport, hébergement et restauration, lui affecte une enveloppe complémentaire de 1,5 M€ pour tenir compte de la hausse des effectifs en apprentissage.

662 places supplémentaires pour les apprentis
Afin de répondre à cette hausse des effectifs, la Région  ouvert par ailleurs en cette rentrée 662 places de formation supplémentaires dans 12 CFA bretons.

96 800 € pour la mobilité des apprentis et étudiants
La Région subventionne les séjours en Allemagne, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède réalisés par 209 apprentis (CMA du Morbihan et du Finistère, CMA et CCI d’Ille-et-Vilaine, CCIMBO, lycée La Lande de Rencontre à Saint-Aubin -du-Cormier, ASPECT Bretagne).  La collectivité participe aussi aux déplacements de 22 étudiants de formations sanitaires et sociales en Belgique, Italie et au Portugal pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

Recherche & Enseignement supérieur

1,9 M€ de bourses doctorales (ARED)
La Région accompagne les projets de recherche pour lesquels les établissements d’enseignement supérieur recrutent des doctorants, via des bourses régionales : les Allocations de REcherche Doctorale (ARED).

274 000 € pour l’achat d’équipements scientifiques
Dans le cadre du contrat de plan État-Région, la Région finance l’acquisition de matériels scientifiques pour 4 projets de recherche portés par l’Université Rennes 1, l’Université de Bretagne Sud, l’INRA et l’ENSTA Bretagne.

60 000 € pour le GIS M@rsouin
La Région contribue aux actions menées en 2019 par la fédération des laboratoires bretons œuvrant dans les technologies de l’information et de la communication.

22 000 € pour Boost’Europe
Lancé il y a deux ans par la Région, ce dispositif encourage les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche. L’Université de Rennes 1, l’Université de Bretagne Occidentale, l’IFREMER et l’INRA en bénéficient ce mois-ci, après avoir postulé à différents appels à projets.

Formation tout au long de la vie

Formation courte pour les personnes détenues
En charge de la formation professionnelle des personnes sous main de justice, la Région propose des dispositifs permettant de préparer, dans les 7 établissements pénitentiaires bretons en gestion publique, la sortie de prison et une réinsertion durable. Après avoir mis en place, en partenariat avec la Direction Inter-régionale de l’Administration pénitentiaire, une formation de réparateur de smartphones et de tablettes numériques (75h) à la maison d’arrêt de Saint-Brieuc en juin, elle étend cette expérimentation à Brest et à Vannes.

561 900 € pour  les formations Qualif Emploi territorial
Depuis janvier, la Région a réorganisé et revu ses dispositifs de formation professionnelle. « Qualif Emploi territorial » regroupe désormais les anciennes Actions territoriales expérimentales (ATE), activées pour répondre à un besoin précis, repéré localement, d’une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis début 2019 , 927 places ont été proposées dans ce cadre pour former des demandeurs d’emploi ou de jeunes décrocheurs à différents métiers.

158 000 € pour le Visa Internet Bretagne
À travers le Visa Internet Bretagne, la Région dispose d’un réseau d’Espaces publics numériques (EPN) en mesure d’offrir aux Bretonnes et Bretons un accès et une initiation gratuite à la pratique du numérique. Lors de cette commission, elle renouvelle la labellisation de 79 EPN et attribue une subvention de 2 000 € à chacune de ces structures.

Tourisme & Patrimoine

75 000 € pour 5 primes Skoaz ouzh skoaz
Les primes SOS viennent abonder à hauteur de 15 000 € les aides régionales déjà versées à des communes ou associations pour des opérations de restauration de leur patrimoine. Elles sont versées dès que le porteur de projet réussit à mobiliser la population et à recueillir des dons par souscription.  Sont concernées Concoret, Neuilliac, Langonnet dans le Morbihan, et Coatreven (22), pour la restauration de leurs églises, ainsi que l’association Dalh Mad à Landerneau, pour la remise en état d’une ancienne gabare, voilier du patrimoine.

29 000 € pour les escales de croisières
La Région a confié à la CCI métropolitaine de Bretagne Ouest la mission de développer les escales de croisières dans le respect des territoires et de leur environnement.

20 000 € pour la Maison d’accueil en Bretagne
La Maison d’accueil implantée en bordure de la 4 voies venant de Paris marque l’entrée sur le territoire breton pour les visiteurs venant de l’est. Cette structure, gérée par Vitré Communauté, est aidée dans son fonctionnement. 

Culture

420 000 € pour le Théâtre national de Bretagne
Centre européen pour la production théâtrale et chorégraphique, le TNB est accompagné à plusieurs titres : soutien aux compagnies installées en Bretagne, rayonnement international et fonctionnement de son école d’art dramatique (100 000 €).

145 000 € pour l’action régionale de l’Opéra de Rennes 
Le projet régional de cet opéra passe par des productions lyriques avec Angers Nantes Opéra, des tournées dans différents théâtres et villes du territoire, ainsi que l’opération Opéra sur écran(s). 

231 000 pour 27 radios associatives et leur festival
La Région participe aux activités de 27 radios associatives bretonnes qui maillent et animent l’ensemble du territoire. Elle soutient aussi l’association Longueur d’ondes qui organise chaque année un festival de la radio et de l’écoute en février à Brest (17e édition).

212 800 € pour développer les musiques actuelles
C’est dans le cadre d’un partenariat pluriannuel conclu avec le CNV et la DRAC en 2017 que la Région finance le développement et les coopérations entre acteurs des musiques actuelles en Bretagne, via des appels à projets successifs. Une quinzaine de projets sont accompagnés, portés par des salles, labels, tourneurs…

Sport

117 000 € pour la formation de 4 clubs phares
Ce dispositif, entièrement financé par la Région depuis 2015, permet d’améliorer les conditions de formation de jeunes sportifs, de veiller à leur santé, éthique sportive et insertion professionnelle. Le Cesson Rennes Métropole Handball est ainsi accompagné à hauteur de 70 000 €, de même que le Club nautique brestois (20 000 €), Quimper Cornouaille Tennis de table (15 000 €) et Bretagne Athlétisme (12 000 €).

30 000 € pour deux centres de médecine du sport
La Région soutient les centres de médecine du sport adossés aux hôpitaux de Rennes (15 000 €) et Lorient (15 000 €) qui assurent la surveillance des sportifs de haut niveau et celle des athlètes évoluant dans les clubs phares.

Langues de Bretagne

45 000 € pour le théâtre en breton
La Région accompagne en 2019 la fédération des troupes de théâtre en langue bretonne professionnelles et amatrices C’hoariva (30 000 €) ainsi que la compagnie Mat ar jeu (15 000 €).

20 000 € pour le fonctionnement de Div Yezh
La fédération des parents d’élèves de l’enseignement public bilingue bénéficie d’une aide exceptionnelle au fonctionnement et activités pour 2019.

Soutien à 3 structures de promotion du breton
La Région soutient aussi les activités du centre d’édition en langue bretonne TES (270 000 €), de la fédération des associations culturelles et linguistiques bretonnes Kevre Breizh (49 000 €) et de l’association Kamp Etrekeltiek Ar Vrezhonegerion (KEAV) qui organise 2 stages de renforcement de la formation au breton par immersion (14 900 €).

92 000 € pour 23 bourses étudiantes Skoazell
Depuis 2009, Skoazell permet aux futurs enseignants bilingues français-breton de bénéficier d’une aide en master 1, l’année de passage du concours. 23 étudiants perçoivent chacun une aide de 4 000 €.

60 000 € pour des Ententes de pays
Ces Tiez ar Vro regroupent, sur un territoire, les associations ou fédérations œuvrant au développement de la culture et de la langue bretonnes. Elles interviennent en matière d’enseignement et de formation pour adultes, de création culturelle, de loisirs ou de sports. Trois sont aidées en septembre : Emglev Bro An Oriant (Lorient), Emglev Bro Douarnenez et Telenn (Saint-Brieuc).

14 600 € pour l’édition et la traduction en breton
Lors de cette commission, un soutien est apporté à l’édition/réédition de 24 ouvrages en breton par Keit Vimp Bev (11), Al Lanv (4), Coop Breizh (3), SavHeol (2), An Amzer, Al Liamm, Preder et An Alarc’h.
La maison d’édition Mouladuriou Hor Yezh bénéficie d’une aide régionale de 3 375 € pour la traduction en breton de Regain, le roman de Jean Giono.

8 500 € pour l’enseignement du gallo à l’université
La Région finance intégralement la mise en place de modules d’enseignement du gallo lors de l’année 2018-2019 à l’Université de Rennes 2. 


Modifié le


Partagez ce contenu