Observation des fonds sous-marins
Première plongée en capsule pour « Under the pole III »  !

Les plongeurs de l’expédition sous-marine « Under the pole III » sont remontés de leur première plongée de 72 h en capsule spéciale, ce jeudi 3 octobre en Polynésie. Suivez le webdoc de leur expédition scientifique dans les grandes profondeurs de la twilight zone…


Franck-Gazzola - Under The Pole

Spécialisé dans la plongée profonde au service de la science, le couple de plongeurs Ghislain et Emmanuelle Bardout est à l’origine de l’aventure scientifique d’Under the pole. C’est dans une capsule spéciale directement inspirée de l’univers de Jules Verne que se déroule leur troisième expédition (soutenue par la Région Bretagne). Mission : observer la vie sous-marines à des profondeurs encore très peu explorées : la twilight zone est située entre 30 et 150 m de profondeur.

Une capsule spéciale pour observer les grands fonds

L’aventure démarre en trombe dans la capsule installée à Moorea entre les baies d’Opunohu et de Cook, à l’extérieur de la barrière de corail : pour leur première plongée, les plongeurs se sont immergés trois jours dans ce cylindre de 2 m de long x 1, 5 m de diamètre aux extrémités duquel 2 dômes en plexi permettent de voir l’océan à 360 degrés. Libérés des contraintes liées aux paliers de décompression entre -15 et -35m de profondeur, ils ont effectué plusieurs excursions par jour pour commencer à observer l’écosystème des coraux profonds.

Suivez la mission capsule (1er épisode) 

Under The Pole nous fait vivre sa mission Capsule à travers un webdoc en plusieurs épisodes.

 *

La Région Bretagne est partenaire de l’expédition scientifique d’Under the pole

L’expédition scientifique Under the pole III

De 2017 à 2020, l’expédition Under the pole III (soutenue par la Région Bretagne) parcourt le globe avec une nouvelle mission : explorer la twilight zone, entre 30 et 150 mètres de profondeur. Une aventure scientifique à bord de la goélette polaire « Why » transportant les plongeurs et la capsule spéciale dans lesquels ils pourront observer les fonds sous-marins plusieurs jours en immersion ! Elle fera l’objet de publications scientifiques des chercheurs embarqués mais aussi d’un webdoc destiné au grand public pour suivre l’expédition.

 

Publié le


Partagez ce contenu