Evénement
Prolongez les Journées du patrimoine 2019 en conférences jusqu'au 3 octobre

Le week-end des 36es Journées européennes du patrimoine a filé à tout allure ou vous l'avez manqué les 21 et 22 septembre ? Consultez notre carte coups de coeur 2019, prolongez le plaisir à travers le cycle de conférences qui se poursuit jusqu'au 3 octobre prochain et transformez-vous en « Glad trotteurs » pour participer à l’inventaire participatif des croix et calvaires !


Charlotte Barraud, Service de l'Inventaire du patrimoine culturel - Région Bretagne

Chantiers de restauration ou demeures exceptionnellement ouverts aux publics, visites les yeux bandés ou en langue bretonne, randonnées découvertes, expositions, chasses au trésor ? Les journées du patrimoine offraient, cette année encore, une multitude de propositions actives et originales pour découvrir l’extraordinaire richesse du patrimoine breton.
Comme chaque année, la Région Bretagne proposait une sélection de « coups de cœur » sur l’ensemble de la péninsule armoricaine et, surtout, elle joue les prolongations jusqu’au 3 octobre avec un cycle de conférences de conférences et ateliers en écho aux enquêtes d'Inventaire du patrimoine actuellement en cours.

La carte « coups de cœur» avec sites et conférences

Voir en plein écran

Une programmation spéciale de la Région Bretagne et son service de l’Inventaire du patrimoine

Découvrez à cette occasion l’extraordinaire portail de l'Inventaire et de la valorisation du patrimoine de Bretagne.

2019 : devenez les premiers «Glad trotteurs» de l’Histoire !

Parce qu’il n’y a pas besoin de courir au bout du monde pour vivre des aventures d’exception, explorez les chemins de Bretagne, et participez à l’identification de l’extraordinaire patrimoine de la Bretagne (« patrimoine », c’est « Glad » en breton). La Région vous invite à devenir, vous aussi, acteur de la connaissance du patrimoine régional : un recensement participatif des croix et calvaires de Bretagne, en partenariat avec l’association Croix et calvaires de Bretagne.

 

A quoi sert l’Inventaire du patrimoine en Bretagne ? 

Créé en 1964 à l’initiative d’André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles, pour « recenser, étudier, faire connaître et créer une conscience artistique locale » autour du patrimoine régional, le service de l'Inventaire du patrimoine a été transféré aux Régions en 2004. Pour mener à bien ce recensement très précis sur le terrain en lien étroit avec les acteurs locaux, la Région Bretagne s'appuie sur une équipe d'une vingtaine d’historiens de l’architecture, chargés d'études, documentalistes, photographes, dessinateurs et techniciens qui sillonnent la région toute l’année pour inventorier un patrimoine parfois méconnu.

Publié le


Partagez ce contenu