Inventaire et valorisation du patrimoine bâti breton
Après enquête, la Région publie Les grandes fermes du Trégor

Comme elle en a pris l’habitude chaque été, Anne Gallo, Vice-présidente de la Région au tourisme et patrimoine, s’est lancée dans un nouveau “tro breizh”. Après l’archipel des Glénan et son Fort Cigogne, les mégalithes de Monteneuf et le phare de l’Île Vierge à Plouguerneau, ce tour de Bretagne a fait escale à Plouaret dans une ferme typique de ce territoire à dominante rurale. C’est là, chez M. et Mme Le Nohaïc, que l’élue a présenté Les grandes fermes du Trégor, le temps de la reconstruction 1770-1840, dernier ouvrage publié par la Région. L'enquête d'Inventaire qui y a été réalisée a en effet révélé l'existence d’un patrimoine aussi méconnu que riche d'histoire(s).

DR

La Région s’appuie sur sa compétence d’inventaire pour apporter sa pierre à la connaissance et à la valorisation des territoires et de leur patrimoine. En Bretagne, les études menées apportent des éclairages nouveaux sur l’histoire et l’architecture en impliquant le plus possible les habitants.

Dans le Trégor, le recensement des monuments et édifices se poursuit depuis 2010, donnant lieu à des études pointues sur une thématique forte. Ici, les fermes du Trégor construites entre 1770, soit avant la Révolution, et 1840.

Pays de forte tradition agricole, ce territoire connaît à cette période, une extraordinaire fièvre constructrice. En retrait de la côte, au nord, et en deçà des « montagnes », au sud, des paysans aisés et avant-gardistes rénovent leurs fermes, les agrandissent et en bâtissent de nouvelles, imposantes et aux lignes un brin austères. Reflets d’un changement sociétal, elles restent aujourd’hui des marqueurs forts des paysages trégorrois.

Ce particularisme architectural n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune étude approfondie. C’est chose faite désormais, au terme d’une enquête pointue du service de l’Inventaire et d’habitants « contributeurs », avec la parution, dans la collection Invitation Patrimoine de la Région Bretagne, d’un ouvrage de 128 pages, édité par Locus Solus et vendu 12,90 € en librairie.

Chargée d’études au service de l’Inventaire, Judith Tanguy-Shroër est l’auteur des textes de ce livre, par ailleurs illustré de 160 images. Explorant l’histoire locale, les spécificités du régime foncier des « convenants » et l’économie rurale, il fait le lien entre lecture architecturale, témoignages et sources écrites. 

 

Collection Patrimoine : les ouvrages déjà parus

Cette collection, imaginée par la Région Bretagne et éditée par Locus Solus (Chateaulin), propose de (re)découvrir des édifices ou sites emblématiques à la faveur des enquêtes du service de l’Inventaire et à travers son fonds iconographique, d’une grande richesse.

• Châteaulin, Histoire et patrimoine  -juillet 2018

• Trémel, l’église Notre-Dame-de-la-Merci -sept.2018

Édifiée au début du 16e siècle, cette église classée était l’un des édifices religieux majeurs du Trégor. Ravagée par un incendie en 2016, elle va être reconstruite.

• Architecture des maisons à pans de bois du pays rennais - à paraitre en septembre 2019.