Valorisation touristique du patrimoine mégalithique
La Région visite le site des Menhirs de Monteneuf

Comme elle en a pris l’habitude, Anne Gallo, Vice-présidente de la Région au tourisme, au patrimoine et aux voies navigables, s’est lancée cet été dans un nouveau “tro breizh”. Au programme : visites, réunions de travail, rencontres sur le terrain, à terre ou en mer… Débuté aux Glénan le 4 juillet, ce tour de Bretagne a conduit l’élue sur le site des Menhirs de Monteneuf, ce mardi. Empruntant le sentier d’interprétation mis en place par l’association Les Landes, avec l’appui de la Région, elle a pu voyager dans le temps jusqu’à l’ère préhistorique du Néolithique.

Claire Tardieu présente à Anne Gallo le site des 42 Menhirs Région Bretagne

Chaque été, la Région organise un « tro breizh » placé sous le signe du tourisme et du patrimoine. Ce tour est l’occasion de mettre en lumière les richesses de la Bretagne et, surtout, d’échanger avec les acteurs investis, aux côtés de la Région, dans la valorisation du patrimoine et le développement de l’activité touristique.

Sur le site des Menhirs de Monteneuf, baptisé « Archéosite de Brocéliande », l’élue a rencontré Elisabeth Grégoire, Directrice de l’association Les Landes, créée en 2001 pour gérer et valoriser le site, et Claire Tardieu, Archéologue et médiatrice.

Une démarche novatrice de médiation archéologique

Protégé au titre des Monuments Historiques depuis 1997 et classé depuis 2013 Réserve Naturelle Régionale, le site des Menhirs de Monteneuf recèle plus de 400 mégalithes datant du Néolithique, aujourd’hui dissimulés sous la lande. Ses 42 menhirs font l’objet d’un sentier d’interprétation qui attire chaque année plus de 25 000 personnes, depuis sa mise en place en 2014 avec l’appui de la Région.

Ce sentier a permis d’initier une nouvelle démarche de médiation archéologique en s’appuyant sur la création d’un espace d’animation-expérimentation sécurisé dans lequel les enfants, lors de journées ou après-midis dédiés à la découverte de la Préhistoire, se lancent dans une véritable enquête archéologique. Ils sont invités à chercher des indices sur le terrain et à émettre des hypothèses sur l’extraction, le déplacement, le dressage et calage des blocs mégalithiques au milieu d’installations présentant les différentes étapes de construction d’un mégalithe.

Un futur espace de découverte immersive

La Région accompagne aussi l’association dans sa création d’un espace de reconstitution grandeur nature permettant une découverte immersive par les sens, pour le 1er semestre 2020. Ce projet vise à mieux expliquer les méthodes de recherche archéologique alors que des prospections ont toujours cours sur le site des Menhirs de Monteneuf.

Ainsi, cet espace expliquera notamment les dernières techniques d’investigation archéologique, parfois inconnues du grand public, démontrant tout l’intérêt  à préserver des zones du sol pour les générations futures d’archéologues et les fouilles de demain.

Ce projet est l’un des 8 lauréats 2018 de l’appel à projets régional « Mégalithes de Bretagne » et bénéficie à ce titre d’une subvention de 31 153 €.


L’appel à projets « Mégalithes de Bretagne »

Des alignements de Carnac au cairn de Barnenez, plus de 500 vestiges mégalithiques classés ou inscrits Monuments historiques parsèment le territoire breton. Si de nombreuses prospections et fouilles opérées ces dernières décennies sont venues enrichir l’historiographie disponible en la matière, des zones d’ombres subsistent autour de ces vénérables monuments.

Consciente de sa valeur patrimoniale inestimable et du puissant levier de développement touristique qu’il représente, la Région a placé cet héritage emblématique au cœur d’un programme de sauvegarde et de valorisation. S’adressant aux acteurs universitaires et associatifs, comme aux collectivités, les deux premières éditions de l’appel à projets (2017 et 2018) ont déjà permis de faire avancer la connaissance et ont stimulé l’éclosion d’initiatives originales. Chaque projet retenu est validé scientifiquement par le service régional de l’archéologie.

En 2018, les lauréats se sont répartis 147 000 € de subventions.

Catalogue des lauréats à retrouver sur bretagne.bzh/valoriser le patrimoine.