Tourisme, patrimoine et nautisme
Loïg Chesnais-Girard en visite aux Glénan

Le 4 juillet, le président de la Région s'est rendu dans l'archipel des Glénans pour échanger avec les acteurs locaux sur leurs attentes en matière de tourisme, valorisation du patrimoine et nautisme. Il était accompagné d’Anne Gallo, vice-présidente au patrimoine et au tourisme, et de Roland Jourdain, conseiller régional.

Loïg Chesnais-Girard l'archipel des Glénan
Jean-Yves Gaultier

Ce déplacement a été l’occasion de rappeler les ambitions de la Région qui vient d’adopter un plan d’action pour soutenir la restauration du patrimoine en Bretagne ainsi qu’une feuille de route en faveur du nautisme et de la plaisance. Ce sont ces trois domaines dans lesquels l’action de la Région va se renforcer dans les prochains mois, qui ont été abordés lors de cette visite aux Glénan. 

Le point sur la conservation du patrimoine

Avant d’embarquer avec Tom Daune, Délégué général de l’école de voile des Glénans, Loïg ChesnaisGirard est monté à bord du Corentin, un voilier du patrimoine breton, qui a bénéficié d’un soutien régional pour des opérations de restauration (2 700 € en 2016) et d’entretien (3 700 € en 2017). Depuis 2011, la Région accompagne la conservation ou la restauration de près de 100 bateaux d’intérêt patrimonial navigant en Bretagne (près de 2 M€ d’aides depuis 8 ans). Dans l’archipel des Glénan, le président a visité le Fort Cigogne (en cours de restauration, avec la participation de la Région) dont les travaux de réhabilitation et d’aménagement, s’élevant à 3,6 M€, ont débuté au printemps pour une durée de quatre ans. En 20 ans, la Région a consacré plus de 115 M€ à la préservation du patrimoine breton. Une enveloppe supplémentaire d’1 M€, répartie sur 3 ans, a été votée

Le point sur le tourisme et le nautisme

Loïg Chesnais-Girard s'est ensuite rendu à l’école de voile des Glénans, centre nautique intégré, engagé dans la transition écologique Cap. Puis direction l’île de Penfret à la rencontre des stagiaires et formateurs de la plus grande école de voile d’Europe. Engagée dans la Breizh COP, cette école est pionnière dans l’usage d’énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, éoliennes) ou la gestion des déchet. La base nautique a bénéficié d’un appui de la Région de 210 000€ pour moderniser ses bâtiments. Au total, 600 000€ ont été accordés en 2018 pour la rénovation des 3 bases nautiques bretonnes de l’école (Bananec, Arz et Coz-Castel). Pour développer davantage les activités nautiques et de plaisance, une feuille de route a été élaborée en 2018 par la Région avec l’ensemble des acteurs du secteur afin de structurer les offres et infrastructures et de développer les offres.