Les décisions de la session des 20 et 21 juin 2019

Bretagne Très Haut Débit, Agence Bretonne de la Biodiversité, Plan énergie lycée, restauration du patrimoine de Bretagne ... autant de sujets qui ont été abordés par les élus lors de cette session qui s'est tenue à l'Hôtel de Courcy les 20 et 21 juin.

Une nouvelle stratégie en faveur du cinéma et de l’audiovisuel

Suite à l'étude menée en 2018 sur l'écosystème régional cinématographique et audiovisuel, la Région a voté une "feuille de route", véritable projet stratégique pour la filière bretonne. Objectif : faire émerger la Bretagne comme région référente au niveau européen en matière de cinéma et d'audiovisuel dans les prochaines années. Ce plan sur cinq ans repose sur des modalités d'accompagnement et de soutien du secteur, sur le développement de la visibilité, de l'attractivité régionale et de la diversité de la création. Les dispositifs régionaux (notamment le fonds d'aide) seront réformés en profondeur. En plus du renforcement du soutien à la création, la Région lance un nouveau programme d'aides aux entreprises de 600 K€ sur trois ans.

 

La Région et la SNCF ensemble pour l’organisation et le financement du TER BreizhGo

Alors que la convention pour l’organisation et le financement du TER arrive à son terme, la Région et SNCF Mobilités s'engagent dans une nouvelle convention. Le protocole d'accord signé aujourd'hui va permettre d'en déterminer les éléments. Car c'est une nouvelle ambition contractuelle pour le TER BreizhGo qui se formalise avec cette signature de protocole. Cette nouvelle ambition vise à développer l'offre TER avec + 11% de kilomètres depuis 2017, à proposer une qualité de service toujours en amélioration, des métariels modernes, des tarifs adaptés et services innovants afin de renforcer l'attractivité du TER.



Plan régional de prévention et de gestion des déchets

Caroline Ablain

Avec un peu plus de 70 kg/habitant d’emballages ménagers collectés et triés de manière sélective, les ménages bretons sont les « champions du tri » des déchets en France ! Dans ce cadre, la Région propose la mise en place d'un Plan régional de prévention et de gestion des déchets, qui va entrer dans sa phase de consultation et qui, une fois approuvé définitivement, deviendra un volet du SRADDET (Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires.) Parmi les objectifs de ce plan :

  • "zéro enfouissement à l'horizon 2030",
  • Renforcement de la filière valorisation énergétique des déchets (via les parcs d'unités de valorisation des Combustibles Solides de Récupération),
  • Actions de prévention, etc.

Les 18 objectifs du plan déclinent et renforcent les objectifs européens et nationaux à l’échelle de la Bretagne. 

Agence bretonne de la biodiversité : un outil au service d’une ambition partagée

Jérôme Sevrette

La Région s'est portée candidate à la création d'une Agence régionale de la biodiversité pour préserver la richesse de sa faune, de sa flore et de ses paysages terrestres, aquatiques et marins. L’Agence bretonne de la biodiversité, qui devrait voir le jour en 2020, a pour objectif d’appuyer et de développer des actions de préservation et de gestion de la biodiversité en Bretagne pour et avec les territoires et les partenaires concernés. D'ici là, la Région travaille sur sa gouvernance et a approuvé, lors de cette session, son implication dans la constitution d'un EPCE (Etablissement Public de Coopération Environnemental) qui sera porteur de l'agence. 

Un nouveau Plan Energie lycées : Un milliard pour nos lycées

Dans le cadre de la Breizh Cop, l'objectif de la Région est, à terme, de réduire considérablement l'empreinte énergétique du patrimoine immobilier régional, en commençant par le patrimoine immobilier des lycées bretons. Aujourd'hui, 80M€ sont affectés chaque année aux travaux de construction et de rénovation des 115 lycées bretons (14M€ étant consacrés aux dépenses énergétiques.) Avec ce nouveau Plan Energie dans les lycées, c’est 100M€, soit 1 milliard sur 10 ans, que la Région consacrera sur plusieurs objectifs :

  • - 60% de consommation d'énergie finale en 2050
  • - 50% d'émissions de gaz à effet de serre en 2050
  • Parvenir à 76% de part des énergies renouvelables 
  • 35 sites raccordés aux réseaux de chaleur urbains et 35 sites raccordés aux chaudières bois granulés en 2050
  • Equipement de l'ensemble des toitures en panneaux photovoltaïques en 2050.

 

"Bretagne Très Haut Débit" passe à la vitesse supérieure

CC by Frédéric Plisson

Porté par Mégalis Bretagne, Syndicat mixte composé de la Région Bretagne, des 4 départements et des 59 EPCI bretonnes, le projet Bretagne Très Haut Débit à pour objet la construction d'un réseau public régional de fibre optique qui permettra à tous les foyers, entreprises et services publics bretons de bénéficier du très haut débit. En 2019, le projet s'est accéléré puisque l'objectif est désormais d'atteindre une couverture de 100% du territoire en 2026 au lieu de 2030. Une première échéance, fixée à 2022, verra la Région fibrée à 70%, avec 95% du territoire couvert en bon débit (8 Mbit/s minimum). Il s'agit d'un accroissement important du rythme de construction, avec 100 000 nouvelles prises prévues en 2020 puis 150 000 prises par an à partir de 2021.



Soutenir la restauration du patrimoine de Bretagne

Phovoir

Parce que la Région a à coeur depuis vingt ans de préserver et valoriser son patrimoine, elle souhaite intensifier son action, notamment sur les quatre thématiques suivantes : 

  • Augmenter la mobilisation régionale de 600 K€ sur trois ans afin d’accompagner encore davantage de chantiers de  restauration du patrimoine protégé et non protégé,
  • Renforcer le dispositif Skoaz ouzh skoaz en augmentant le plafond de la prime (15 000 € contre 10 000 € actuellement), en rendant éligible les campagnes de restauration d’objets mobiliers et en élargissant le champ des bénéficiaires aux associations gestionnaires de sites patrimoniaux,
  • Développer une politique proactive en matière de formation professionnelle, doubler l’aide régionale apportée aux chantiers internationaux de jeunes bénévoles pour la restauration du patrimoine bâti.

Et aussi : Rapport d'activité et de développement durable

Comme chaque année, la Région rend compte de son action publique dans l'intégralité de ses champs d'action au travers de son Rapport d'activité et de développement durable. Pour 2018, elle a dressé une liste des actions réalisées : signature de la convention PIC, Rencontres du tourisme de Bretagne, BreizhCop, soutien à la filière volaille de Bretagne, plan d'aide exceptionnel aux apiculteurs, création d'une Agence bretonne de la biodiversité, pose de la première pierre du futur lycée Simone-Veil, etc.

Remplacement de Pierre Karleskind

Suite au départ de Pierre Karleskind, désormais député européen, c'est Loïg Chesnais-Girard lui même qui le remplacera. Le président de Région a en effet décidé de s' "impliquer pleinement sur les sujets liés aux négociations du Brexit sur la pêche et sur les concessions portuaires." Il assumera donc directement la délégation à la mer et aux infrastructures portuaires. 

Modifié le


Partagez ce contenu