Contrat d'objectifs "Bâtiment"
Pour adapter les compétences et répondre aux besoins futurs du secteur

Pour adapter les compétences et répondre aux besoins futurs du secteur Emploi, compétence, formation & orientation : l’État, la Région Bretagne, la Commission paritaire régionale emploi-formation du Bâtiment & des Travaux Publics et les organisations professionnelles du bâtiment -FFB Bretagne, CAPEB Bretagne et Fédération Ouest des SCOP du BTP-, s’engagent à agir, ensemble, sur ces 4 volets indissociables, pour répondre aux enjeux du secteur du bâtiment en Bretagne. Ils ont choisi un chantier de logements de l’entreprise CNR à Cesson-Sévigné pour marquer cet engagement, à travers la signature d’un contrat d’objectifs pour la période 2019-2022, le vendredi 24 mai, en présence de Jacques Chanut, Président national de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

Les signataires présents : Loïg CHESNAIS-GIRARD, Président de la Région Bretagne, Philippe MAZENC, Secrétaire général pour les affaires régionales représentant la Préfète de région, Isabelle COULLON, DAFPIC adjointe représentant le Recteur d’académie, Hugues VANEL, Président de la Fédération française du Bâtiment Bretagne, Vincent DEJOIE, Président de la CAPEB Bretagne, Yannick ECOBICHON, Vice-Président Bretagne de la Fédération SCOP BTP Ouest, Jean-Luc LE BRIGANT et Ludovic LORRE, respectivement Président et Vice-Président de la Commission paritaire régionale emploi-formation BTP.

Essentielle à la vitalité d’un territoire, la filière bâtiment constitue un secteur clé de l’économie bretonne et offre des emplois non délocalisables. Cependant, elle rencontre parfois des difficultés de recrutement alors même qu’on estime à 24 000 le nombre d’embauches dans le secteur d’ici 2021, pour pallier les départs en retraite ou mobilités et répondre à la reprise d’activité engagée depuis trois ans. Qui plus est, du fait des transitions énergétiques et numériques notamment, la construction et les métiers du bâtiment dans leur ensemble ont évolué et évoluent.

L’État, la Région et les représentants paritaires de la branche ont bien conscience que développement des compétences et développement économique sont intimement liés, et qu’une meilleure articulation est aujourd’hui nécessaire.

Quatre défis à relever

Les partenaires ont donc décidé d’unir leurs efforts pour que les perspectives d’emplois offertes profitent pleinement à la Bretagne, à travers la signature du contrat d’objectifs emploi, compétence, formation & orientation “bâtiment”. Il vise à répondre à plusieurs défis :

  • Anticiper les besoins en compétences et préparer aux métiers de demain,
  • Accompagner la nécessaire montée en compétences des actifs, dans un contexte d’accélération des mutations technologiques et organisation-nelles,
  • Anticiper et accompagner les évolutions engendrées par les transitions énergétiques, environnementales et numériques sur les métiers et les besoins en compétences, 
  • Favoriser une meilleure appréhension de la réalité des métiers et leurs conditions d’exercice participant, plus globalement, aux processus d’orientation et d’évolution professionnelle. 

Trois ambitions partagées

Au-delà des ambitions portées par chacun des acteurs, l’objectif est aujourd’hui d’évoluer dans un cadre quadripartite, pour une meilleure articulation des acteurs ainsi qu’un décloisonnement des approches permettant de construire des réponses globales.

A travers le contrat d’objectifs emploi-compétence-formation-orientation, ils s’engagent ensemble autour de 3 ambitions, dont la mise en œuvre s’appuiera sur un diagnostic emploi-compétence, partagé, élargi et dynamique, élaboré en lien avec les travaux de la cellule économique de Bretagne : 

  • proposer une offre de formation adaptée et complémentaire, de la formation initiale à la formation continue des actifs (meilleure complémentarité entre les différentes voies et dispositifs, construction de parcours qualifiants renouvelés dans leur contenu via des approches modulaires, ciblage des métiers en forte évolution pour lesquels il existe un risque d’obsolescence des connaissances, expérimentation d’outils numériques d’e-learning…), 
  • améliorer la connaissance du secteur et de ses métiers auprès de tous les publics : production d’informations en lien avec les réalités socio-économiques en termes d’emplois (Cléor(1)), construction de ressources diversifiées (informa-tion, mise en situation, numérique, lien entreprises-publics…), en s’appuyant en particulier sur les Olympiades des métiers, tout en intégrant les enjeux de mixité et d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • accompagner les entreprises dans leur gestion prévisionnelle des emplois et des compétences : anticipation des besoins en emplois et adaptation des compétences en lien avec l’opérateur de compétences OPCO, travail autour de la reprise-transmission, appui spécifique autour des thématiques de l’accompagnement RH, du recrutement de nouveaux publics, du tutorat.

L’action du contrat d’objectifs «Bâtiment» s’inscrit notamment en complémentarité avec les travaux conduits dans le cadre du Campus des Métiers et des Qualifications “Bâtiment durable Bretagne”.

Moyens et pilotage

Pour mener à bien ce contrat, chaque partenaire mobilise les moyens dont il dispose en veillant à leur articulation et complémentarité. La mise en œuvre opérationnelle des actions pourra faire l’objet, le cas échéant, de conventions financières spécifiques.

Instance de concertation et de coordination, le comité de pilotage, constitué de représentants des signataires, se réunira au moins une fois par an afin d’établir un bilan des actions, valider les axes de travail annuels et organiser le suivi et l’évaluation.

(1) Cléor est un outil numérique d’appui, destiné à l’ensemble des publics, pour élaborer son projet professionnel. À partir d’un choix de métier, secteur d’activité ou selon le profil de l’utilisateur, il permet de disposer d’informations actualisées sur les filières et métiers, leur tendance d’évolution, les recrutements en cours, ainsi que les évolutions possibles d’un métier à l’autre, avec ou sans formation.
https://cleor.bretagne.bzh

Le secteur du bâtiment en Bretagne en quelques chiffres

- Le bâtiment représente un chiffre d’affaires de 7,525 milliards d’euros, soit 8% du PIB de la Bretagne.
- Fin 2017, le secteur comptabilisait 22 180 entreprises dont 13 680 sans salarié, 7 633 entreprises de 1 à 9 salariés et 1 497 établissements de plus de 10 salariés, pour un effectif total de 56 472 salariés. Après une baisse continue depuis 2008 (10 400 emplois salariés perdus entre 2007 et 2015), les effectifs ont augmenté en 2017 de 2,5% en lien avec la reprise de l’activité dans le secteur.
- Le logement, neuf et rénovation, représente près des 2/3 de l’activité des entreprises (64%). 
- Les maçons constituent l’effectif le plus important avec plus de 7 800 salariés, devant les menuisiers, les peintres, les couvreurs et les électriciens.
- 6 246 salariés occupent des fonctions techniques et d’encadrement de chantier (11% du nombre de salariés en 2017).
- 6 939 femmes salariées (13% des effectifs), en grande majorité sur des emplois transversaux.
- 2 600 intentions de recrutement en 2017, 2 900 en 2018 dont, 82% des projets de recrutement jugés difficiles.
- 5 400 emplois en équivalents temps plein en intérim en 2017 (13% des emplois salariés).

Les prévisions à l’horizon 2021
- Après 8 ans de baisse, la production a de nouveau augmenté depuis 2016 : +5,7% en volume en 2017, +4,2% en 2018.
- La reprise d’activité dans le secteur devrait permettre la création de 24 000 emplois salariés à l’horizon 2021.

La formation initiale dans le bâtiment
- A la rentrée 2017-2018, on compte 7 448 apprenants inscrits en formation initiale. Un peu plus d’un tiers (37%) préparent un CAP, un autre tiers prépare un BAC PRO. 12% sont inscrits en BTS, la plupart en encadrement de chantier et 11% en BP. Plus de deux apprenants sur cinq suivent une formation par la voie de l’apprentissage (43%).

 

Tags : Économie

Modifié le


Partagez ce contenu