Bretagne / Pologne
L'accord de coopération entre la Bretagne et la Wielkopolska a été renouvelé

Le 25 avril dernier, Forouh Salami-Dadkhah et Marek Wozniak ont signé le renouvellement de l’accord de coopération entre la Région Bretagne et la Wielkopolska en Pologne.

Forough Salami Dadkha et Marek Wozniak en train de signer.
Région Bretagne

Ce renouvellement de l’accord de coopération consolide les différentes démarches en cours entre les acteurs de part et d’autre. C'est un acte fort par lequel la Bretagne confirme son engagement dans la coopération avec une région restée très europhile et qui sait tout ce qu'elle doit à son appartenance à l'Union. La révision du plan d’action a quant à elle permis d’identifier de nouveaux axes de coopération :

  • le développement de l’hydrogène,
  • le soutien aux projets de l’économie sociale et solidaire,
  • les politiques de prévention-santé,
  • la formation des demandeurs d’emploi.

Suite à la diffusion d’une allocution du Président du Conseil régional Loïg Chesnais-Girard, Mme Salami-Dadkhah, sa Vice-présidente aux affaires européennes et internationales a signé, aux côtés de Marek Wozniak, les nouveaux textes. Pour elle, cette coopération est à la fois « un héritage et une promesse pour l’avenir. » La cérémonie a eu lieu devant des élus d’autres régions européennes réunis à Poznan à l’occasion d’une table-ronde organisée pour fêter les 15 ans de l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne

 

Un accord de coopération institutionnelle depuis 2005

Cet accord officialise les liens d’amitié que les deux régions ont tissés dès les années 1980 en soutien à Solidarnosc. Aujourd’hui encore, 26 collectivités bretonnes sont jumelées avec des collectivités en Wielkopolska (Rennes, Vitré, Fougères, Vannes…). Au fil du temps, la coopération a évolué vers l’échange d’expériences, de bonnes pratiques et la réalisation de projets en commun. « Nous sommes devenus des partenaires égaux » comme aime à le dire Marek Wozniak, le chef de l’exécutif régional de Wielkopolska. Les thématiques principales de coopération ont été à ce jour : l’agriculture (pratiques agricoles, conditions de travail, diversification), la culture (résidence d’artistes, exposition, éveil artistique des publics jeunes), la citoyenneté européenne, l’administration territoriale, la protection de l’environnement, le tourisme et l’enseignement supérieur.