infographie objectifs des travaux
Région Bretagne

Des aménagements nécessaires

Les infrastructures actuelles du terminal atteignent leur limite tant au niveau de leur capacité d’accueil qu’en termes de vieillissement des ouvrages. De plus, les compagnies qui opèrent au Naye modernisent leurs flottes à la recherche d’une plus grande compétitivité. Le terminal doit donc répondre à ces nouvelles exigences pour ne pas restreindre l’attractivité du port de Saint-Malo. Enfin, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne va ajouter de nouvelles dispositions aux démarches déjà engagées pour la sûreté des transports maritimes.

Le programme

Les travaux de modernisation devront répondre à 3 enjeux :

  • Optimiser la fonctionalité du site en réorganisant les espaces
  • Améliorer les accès nautiques pour développer le trafic maritime en approfondissant les accès et en modernisant les postes à quai
  • Remplacer les ouvrages vieillissants en améliorant la capacité d’accueil de l’avant-port

Le début des travaux est prévu pour le 1er trimestre 2022, une fois les notifications de marchés faites (2019), les avant-projets validés (2020) et l’arrêté préfectoral d’autorisationobtenu (2021). La date prévisionnelle de fin de travaux est estimée à fin 2024.

Le coût de ce projet est évalué à 75 M€ HT.

Les incidences potentielles

Le projet aura un impact sur l’environnement et la qualité de vie des malouins à la fois pendant la phase des travaux et pendant la phase d’exploitation. Des mesures d’évitement et de réduction des incidences vont être mises en place pour réduire les impacts négatifs en termes de durée, de localisation, d’importance, etc.

A ce stade, les incidences potentielles identifiées sont les suivantes :

  • Incidences temporaires des travaux sur la qualité de l’eau et les milieux naturels, notamment dans le cadre du dragage et déroctage pour approfondir les accès de l’avant-port et des quais
  • Impact temporaire des travaux sur la qualité de vie des malouins, en termes de nuisances sonores, visuelles, et de circulation notamment
  • Incidences permanentes sur l’activité économique et les déplacements, avec l’augmentation de la fréquentation du port et de l’attractivité touristique, mais aussi du trafic routier, ce qui necessitera le réaménagement des accès au terminal
  • Incidences permanentes sur la qualité de vie des malouins : les nuisances sonores et la pollution liées à l’augmentation du trafic devront être compensées par l’utilisation de technologies innovantes

Les modalités de concertation

Ce projet de modernisation s’inscrit dans une stratégie de développement durable du port de Saint-Malo, avec pour objectif de développer économiquement un port à la fois socialement équitable et respectueux de son environnement naturel.

Afin de garantir une concertation du public tout au long du projet, la Région Bretagne prévoit une démarche en trois étapes :

  • l’organisation d’une réunion publique sur le projet et ses enjeux,
  • un approfondissement du sujet avec la mise en place de trois ateliers thématiques ouverts à tous,
  • la restitution du bilan de la concertation via une nouvelle réunion pulique.

Modifié le


Partagez ce contenu