3e et ultime édition de l'appel à projets "mégalithes"
Pour la Région, un patrimoine exceptionnel à valoriser en priorité

Pour lancer la 3e et dernière édition de son appel à projets sur les mégalithes, la Région Bretagne a invité les 8 lauréats 2018 à venir témoigner des actions qu’ils ont engagées pour faire connaître ce patrimoine millénaire, particulièrement présent dans le paysage breton. Qu’il s’agisse de projets portant sur la connaissance des menhirs et autres dolmens, sur la protection des sites et leur mise en valeur, ou encore sur une approche innovante de cet héritage extraordinaire, les passionnés de Préhistoire ont jusqu’au 23 avril pour postuler.

Des alignements de Carnac au Cairn de Barnenez, plus de 500 vestiges mégalithiques classés parsèment le territoire breton. Si de nombreuses prospections et fouilles opérées ces dernières décennies sont venues enrichir l’historiographie disponible en la matière, bien des zones d’ombres subsistent autour de ces vénérables monuments.

Consciente de sa valeur patrimoniale inestimable et du puissant levier de développement touristique qu’il représente, la Région a placé cet héritage emblématique au cœur d’un programme de sauvegarde et de valorisation. S’adressant aux acteurs associatifs comme publics, les deux premières éditions de l’appel à projets ont  déjà permis de faire éclore des initiatives originales. Chaque projet retenu est validé scientifiquement par le service régional de l’archéologie.

Les 8 lauréats de l’édition  2018

En 2018, les lauréats se sont répartis 147 000 € de subventions.

Catégorie « connaissance »

> L’Association Archeo Douar Mor, pour son projet de fouille des deux sépultures néolithiques de Coëby sur la commune de Trédion (Morbihan),  au cœur d’un site forestier passablement dégradé par le passé. L’opération archéologique sera menée avec l’appui de bénévoles et d’étudiants.
Contact  : Philippe Gouézin, Président au 06 76 30 07 29

> L’Université de Nantes, pour un inventaire des  symboles et signes gravés à l’époque néolithique en Armorique. Il s’agit de la poursuite d’un projet lauréat en 2017 qui vise à approfondir tout autant la connaissance des archéologues en matière de recherche fondamentale, que celles des propriétaires et gestionnaires de sites.
Contact  :  Serge Cassen, laboratoire LARA au 02 40 14 11 90

Catégorie « valorisation »

> La Communauté de Communes du Kreiz Breizh, pour la mise en place d’un parcours entre archéologie et paysages, intitulé « Les crêtes de Saint-Connan à Canihuel » (Côtes d’Armor). Cette boucle pédestre de 6 km traverse 3 communes et invite à la découverte de 4 menhirs et d’une allée couverte, via des panneaux d’interprétation.

> L’Association  Les Landes pour valoriser la prospection archéologique réalisée sur le site de Monteneuf (Morbihan). Un espace de reconstitution grandeur nature, fait de supports démontables et réutilisables, permettra une découverte immersive par les sens.
Contact  : Claire Tardieu, médiatrice au 02 97 93 26 74

Catégorie « innovation »

> L’Association Nature et Mégalithes (Saint-Just) pour une étude de faisabilité sur le  Sac’h Néo, sac de visite comprenant une tablette  numérique, des jeux et des fac-similés. Un dispositif qui permettra la visite de sites en totale autonomie. En donnant aux visiteurs, et aux familles en particulier, des clés de compréhension sur les modes de vie de cette période, le projet se fixe pour ambition de faire gagner en attractivité des sites moins fréquentés.
Contact  : Aurore Leroux, médiatrice au 02 99 72 69 25

> L’Université de Rennes 1 pour un projet visant à comprendre les chantiers mégalithiques à partir d’un outil emblématique du Néolithique : la hache polie. À travers différentes expérimentations d’abattage d’arbres (gros chênes), il s’agit de mieux appréhender l’ampleur des moyens matériels, techniques et humains que requérait cette architecture.
Contact : Vincent Bernard, responsable labo au 02 23 23 61 09

> L’Association Tumulus (Douarnenez) pour un inventaire des mégalithes côtiers du Finistère, en Pays bigouden et en Bas-Léon. L’investigation a pour but d’étudier les roches constituant les monuments parfois ensablés ou envasés et de rechercher, aux alentours, les sites potentiels d’extraction de ces blocs rocheux.
Contact  : Aneta Gorcynska au 06 51 53 80 50 

> L’Université de Rennes 2 pour un projet de télédétection et la constitution d’une cartographie archéologique des mégalithes de Carnac. Les données du laser LiDAR (Light Detection And Ranging) comme l’imagerie hyperspectrale, déjà utilisées depuis l’espace ou à partir d’avions pour la défense du territoire, des études de  végétation, milieux urbains,  écosystèmes côtiers ou phénomènes de pollution, sont particulièrement riches d’informations sur les structures observées, qu’elles soient terrestres ou sous l’eau.
Contact : Laurence Hubert-Moy,-chercheuse au 02 99 14 18 28

Modalités de l’appel à projets 2019

Les candidats ont jusqu’au 23 avril pour déposer leur dossier, dans l’un des 4 volets proposés au choix :

  • connaissance (inventaire, études et diagnostics),
  • conservation (restauration, entretien sites et abords),
  • valorisation (parcours, actions culturelles & touristiques),
  • innovation dans les usages (numériques, participatifs).  

En savoir plus sur www bretagne.bzh/rubrique appels à projets

Retrouvez ci-dessous le catalogue des projets lauréats 2017-2018.

Tags : Patrimoine

Modifié le


Partagez ce contenu