Appel à engagements
Breizh Cop : la Région appelle collectivités et entreprises à se mobiliser

La transition des territoires passe par l'implication de tous les acteurs. Partant de ce constat, la Région lance un appel à engagements dans le cadre de la Breizh Cop. Après une présentation de la démarche aux collectivités territoriales le 6 février dernier, Loïg Chesnais-Girard a rencontré lundi 4 mars des représentants de 12 organisations patronales et professionnelles.

acteurs économiques autour de Loig Chesnais-Girad
Region Bretagne

La Breizh Cop a besoin de toutes et tous et elle ne pourra se faire sans la participation active des réseaux économiques. Dans cette démarche collective, les entreprises, en général, et chacune, en particulier, quelle que soit sa taille et son cœur de métier, ont un rôle à jouer.

Le rendez-vous du 4 mars a été l’occasion pour les têtes de réseaux, dont certaines déjà impliquées en amont, de préciser comment elles adhèrent au projet, comment elles envisagent de mobiliser leurs entreprises pour que celles-ci s’impliquent, collectivement ou individuellement. La Région leur propose une méthode, celle de l’appel à engagements, inspirée des Conférences des parties de l’ONU. Nombre d’acteurs économiques, dans différents secteurs d’activité, se sont déjà investis dans les transitions : leurs actions peuvent dès à présent être valorisées et servir d’exemples. Leurs représentants l’ont rappelé lors de cette rencontre.

Les collectivités territoriales invitées à s'engager

Le 6 février dernier, une première rencontre avec les élus des collectivités territoriales a permis d'échanger sur la démarche et sa mise en oeuvre. Dans le cadre de leur activité, les collectivités bretonnes ont ainsi les moyens d’orienter les documents de planification locaux (SCOT, PLU) afin d’accompagner leurs projets de développement vers une Bretagne plus sobre et économe. Les élus régionaux font à présent un tour de Bretagne pour présenter l'appel à engagements dans les 21 pays bretons et inciter les acteurs publics à s'emparer de la démarche.

Comment contribuer ?

Un premier temps d'échanges et d'ateliers a mené à la définition des orientations de la Breizh Cop et leur déclinaison en 38 objectifs. Il s'agit a présent de définir les moyens à mettre en oeuvre pour les atteindre. La Breizh Cop s’appuie ainsi sur un « cahier des engagements », qui ouvre à chacun·e la possibilité de contribuer à construire la Bretagne de demain.

Chaque acteur public, privé ou citoyen·ne, peut ainsi s’engager librement afin de contribuer à l’atteinte d’un ou de plusieurs des 38 objectifs. L’engagement doit être clairement défini et concret, mesurable dans ses effets. Cela peut être une action, un comportement, un dispositif concret, à son niveau, en fonction de ses compétences et de ses moyens.

Pour le moment ouvert aux acteurs publics et économiques, l'appel à engagements sera prochainement étendu à l'ensemble des acteurs bretons, citoyen·ne·s, associations et acteurs de la formation.

 

La Breizh Cop, qu'est-ce que c'est ?

Pour élaborer son futur Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet), la Région Bretagne a choisi d'impliquer l'ensemble des acteurs du terrtoire dans une démarche participative. Sur le modèle de la Cop 21, la Breizh Cop associe tous les partenaires institutionnels, acteurs économiques, associatifs, de la formation, et les citoyen·ne·s à la co-construction d'un nouveau projet de territoire. Une démarche innovante pour répondre aux enjeux de transition auxquels fait face la Bretagne : transition écologique, transition climatique, transition économique, transition sociétale mais aussi transition méthodologique.