Appel à projets favorisant le transfert de technologies
Santé et biotechnologies : laboratoires et PME mutualisent leurs compétences autour de nouveaux projets

Rapprocher les besoins des entreprises et les savoir-faire de la recherche est un atout pour accélérer le développement des PME innovantes. Afin de favoriser ces collaborations et encourager les transferts de technologie, la Région a lancé plusieurs appels à projets dont l’un est dédié aux filières santé et biotechnologies, avec l'appui technique des CRITT CBB Capbiotek et ID2Santé. Martin Meyrier, Vice-président de la Région à l’économie, l’innovation, l’artisanat et aux TPE, a donné le coup d’envoi, ce jour, de la 3e édition de cet appel à projets “transfert de technologies santé & biotechnologies”, dans les locaux de la Feuille d’Érable, lauréat de l’édition 2017 pour son projet FAGO 2.0.

Présentation devant Martin Meyrier du broyat de cagettes (allume-feu éco-responsable) Région Bretagne

Duo gagnant École de chimie et entreprise

Grâce au dispositif régional, l’entreprise d’insertion La Feuille d’Érable, acteur reconnu de l’économie circulaire bretonne, a collaboré avec l’École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) sur la recherche de nouveaux procédés et filières de valorisation possibles pour le broyat de cagettes : il s’agit de créer un allume-feu éco-responsable utilisant ces déchets locaux récupérés sur les marchés (100 t/an) associés à de l’huile de friture recyclée.

Au côté d’Arthur Girard, porteur de ce projet FAGO 2.0 au sein de l’entreprise, les équipes de l’ENSCR ont développé un process innovant permettant de transformer l’huile végétale en matériau plastique combustible. L’idée est d’aboutir à un produit simple à conditionner, type pastille, facile à utiliser, sans odeur ni émanation toxique.

Dans le cadre de l’appel à projets, ce projet d’upcycling a reçu une aide régionale de 49 000 €, répartie entre l’entreprise et la grande école.
La rencontre de ce jour a aussi permis de mettre en  avant  deux  autres  initiatives, lauréates l’an dernier dans d’autres domaines d’activité :
> la fermentation du Kombucha par l’entreprise Biogroupe (Erquy), en lien avec l’UBO, un projet aidé à hauteur de 47 400 € ;
> le développement d’une solution pour la chirurgie du genou par Imascap (Brest) et le CHRU de Brest, avec un soutien de 46 000 €.

Une dizaine de projets soutenus par an

Comme les deux précédents, l’appel à projets s’adresse aux PME bretonnes désireuses de collaborer avec un organisme de recherche publique situé en Bretagne avec, en ligne de mire, un transfert de technologies, sur 12 à 18 mois.

Le soutien financier aux projets est plafonné à 50 000 € (25 000 € maximum pour chaque partenaire), sachant qu’une dizaine d’initiatives peuvent être sélectionnées chaque année. 

Une attention particulière sera portée cette année aux projets favorisant les transitions écologiques dans la logique de la Breizh COP.

"Santé et biotechnologies sont des filières prioritaires, a déclaré le Vice-président Meyrier. La Région a soutenu l’innovation dans ces deux secteurs à hauteur de 5,8 M€ en 2018, soit 3,8 M€ pour  la santé et 2 M€ pour les biotechs."

Date limite de dépôt des candidatures : 29 avril 

Dossier à télécharger sur bretagne.bzh/ appel à projets

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet, avec la présentation des lauréats des années précédentes.

Tags : Innovation

Modifié le


Partagez ce contenu