Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche
Un nouveau soutien à la filière maritime dans le Pays de Lorient

La mise en œuvre du fonds européen pour les affaires maritimes se concrétise sur le territoire de Lorient avec la signature d'une convention DLAL FEAMP. L'objectif ? Accompagner des projets structurants s’appuyant sur les filières de la pêche et de l’aquaculture.


Nicolas Job

Le dispositif DLAL (Développement Local mené par les Acteurs Locaux) vise à soutenir le développement durable des activités de la pêche et de l'aquaculture en y associant les différents acteurs des territoires maritimes. En Bretagne, le DLAL dispose d'une enveloppe de 17 M€ dont 8,5 M€ de FEAMP pour le développement local des filières.

Sa mise en œuvre est assurée par les 8 territoires maritimes désignés "groupe d'action locale pour la pêche et l'aquaculture" (GALPA) : Saint Malo - Dinan, Pays de Saint-Brieuc, Trégor-Goëlo - Guingamp, Pays de Morlaix,  Pays de Brest,  Pays de Cornouaille, Pays d’Auray - Pays de Vannes et Pays de Lorient.

Une convention pour le territoire du Pays de Lorient

Le 31 janvier 2019, Gaël Le Saout, Présidente de la commission économie à la Région Bretagne, et Norbert Métairie, Président de Lorient Agglomération, ont signé la convention DLAL pour le territoire du Pays de Lorient. Sur l'enveloppe DLAL de 17 M€ pour la Bretagne, 900 000 € sont attribués au Pays de Lorient.

Cette enveloppe permettra de soutenir les projets définis autour de 5 objectifs, jugés essentiels à la fois pour la Bretagne et pour les acteurs du territoire et déclinés autour de fiches- actions : 

  • Faciliter les parcours professionnels et aider aux reconversions
  • Faire connaitre la réalité des métiers de la pêche et de l’aquaculture
  • Valoriser les produits de la pêche et de l’aquaculture et diversifier les activités
  • Préserver la qualité de l’eau, de la biodiversité marine et des espaces littoraux
  • Dynamiser les espaces et promouvoir une politique foncière des secteurs maritimes.

Avec cette dernière signature, les 8 territoires maritimes de la Bretagne bénéficient dorénavant de leur propre DLAL FEAMP.

Le FEAMP en Bretagne

La Région Bretagne assure la gestion déléguée des mesures régionales du FEAMP (47 M€) visant à soutenir la pêche et l'aquaculture durables, le développement local des filières ainsi que la commercialisation et la transformation des produits halio-alimentaires. En plus de ces mesures régionales, les projets bretons peuvent bénéficier de mesures nationales représentant une enveloppe globale de 588 M€ pour la France.

Tags : Mer Europe

Publié le


Partagez ce contenu