Les décisions par politiques publiques (CP du 3 décembre 2018)

Au terme de la Commission permanente du lundi 3 décembre, la Région consacre 160 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 1 450 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

5 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats sur 2014-2020 à travers le soutien apporté à 44 opérations. Parmi elles, la construction d’une salle omnisport à St-Aubin-d’Aubigné (317 000 €), la rénovation du centre nautique Léo-Lagrange à Camaret-sur-Mer (288 000 €), le projet d’extension de l’école et de création d’un accueil de loisirs à   Elven (200 000 €), ou encore la réalisation d’un équipement comprenant une médiathèque, une garderie périscolaire, un accueil de loisirs et un restaurant scolaire à Guern (125 000 €).

Près de 2,3 M€ pour 5 projets lauréats du dispositif « dynamisme des centres villes & bourgs ruraux »
La Région attribue, lors de cette commission, une subvention aux communes d’Auray (668 000 €), Saint-Brieuc (500 000 €), Josselin (453 000 €), Guémené-sur-Scorff (421 000€) et Plouarzel (250 000 €) dans le cadre du 1er appel à candidatures partenarial en faveur du dynamisme des centralités, lancé en 2017. 60 candidatures (35 en phase travaux et 25 en études) avaient été retenues par l’État, la Région, l’Établissement Public Foncier et la Caisse des dépôts.

Economie

454 000 € pour l’Institut Maupertuis
Cette aide apportée au centre technique basé à Bruz (35) vise à soutenir l’acquisition de matériels pour soudage d’acier à haute limite élastique par laser afin de mieux répondre aux nouvelles attentes des entreprises. L’investissement est cofinancé par les fonds FEDER (454 000 €), l’État (100 000 €), le Département d’Ille-et-Vilaine (150 000  €) et Rennes Métropole (119 800 €).

64 250 € pour le projet PEPITE de l’UBL
Projet universitaire, PEPITE a pour objet de sensibiliser, former et accompagner des étudiants et jeunes diplômés vers l’entrepreneuriat. Ce soutien à la mise en œuvre du programme d’actions 2018 de PEPITE est également complété par des fonds du FEDER (64 250 €) et de l’État (48 250 €).

445 000 € pour le CEA Tech
Pour le fonctionnement de son équipe bretonne implantée à Quimper, le centre de transfert technologique bénéficiera d’une subvention globale de 890 000 € financée, à part égale, par la Région et Quimper Bretagne Occidentale.

1,19 M€ pour soutenir les entreprises innovantes
Dans le cadre de ses dispositifs Inno, la Région soutient les projets d’innovation de 20 entreprises pour un montant total de 267 500 €, sous forme de subventions, et près de 919 000€, sous forme d’avances remboursables. Sont concernées :

  • 9 entreprises dans le cadre d’Inno R&D : avec des avances remboursables de 250 000 € pour Blacknut à Cesson-Sévigné (35), 149 000 € à Asten au Relecq-Kerhuon, 156 000 € à Guy Le Gall à Rédéné (29) et 85 000 € à Heyliot à Betton (35), et des subventions de 29 200 € pour Adaf Somatherm à Maen Roch (35), 50 000 € pour Harris Briochin à Saint-Brandan (22), 39 800 € pour Noham à Rennes (35), 31 800 € pour Carenecolo à Briec (29), et 36 200 € pour Armor Kite à Névez (29).
  • 6 entreprises, dans le cadre d’Inno Conseil : 15 000 € pour Blob Enjeu à Vannes, Happybiote et Lavoisier à Rennes, Den Ran à Ploërmel, 14 280 € à Digital Decoration à Allaire (56) et 6 000 € à Classe Figaro Bénéteau à Lorient
  • 5 avances remboursables dans le cadre d’Inno Market’up (création de poste de responsable ou directeur commercial) : 60 000 € pour la SAS Sens IN à Ploemeur (56), Scaledynamics à Brécé (35), Jules à Rennes, Agemos Sofware à Le Foeil (22) et       38 500 € pour Copeeks à Lannion (22).

Plus de 5,4 M€ dédiés, ce mois-ci, aux projets portés par les Pôles de compétitivité Valorial, Images & Réseaux, ID4Car, EMC2, Végépolys, Biothérapies, et Mer Bretagne Atlantique.

1,45 M€ pour l’IRT B-Com
Pour soutenir la structure dans son fonctionnement (1,2 M€) et ses investissements (250 000 €) 2018. B-Com fait partie des 8 IRT retenus dans le cadre des Investissements d’avenir de 2012. Il vise à développer des programmes centrés sur l’immersion et l’interaction avec l’image, l’efficacité des réseaux fixes et mobiles du futur, la santé numérique…

400 000 € pour abonder le fonds PHAR
Le Prêt d’Honneur pour l’Amorçage Régional intervient au moment de la création des entreprises. Il fait partie de la chaîne de financements portée par la Région pour soutenir les entreprises à tous les stades de leur vie et développement. L’abondement du fonds PHAR par la Région vise la poursuite du dispositif de 2018 à 2020.

20 000 € pour l’Association 60 000 Rebonds
L’enjeu est d’accompagner 20 entrepreneurs (10 à Rennes et 10 à Vannes), après liquidation de leur société, afin de leur redonner confiance, comprendre les raisons de leur échec et les aider à rebondir. L’aide est donc équivalente à 1 000 € par bénéficiaire.

45 000 € pour Entreprendre au Féminin
L’association perçoit cette subvention, sur 3 ans, pour son projet européen AWE qui vise, dans la zone France-Manche et Angleterre, à remédier au déséquilibre entre les sexes dans la création d’entreprises. L’objectif est la création de 134 emplois sur 3 ans dans les 2 pays.

1,9 M€ pour le Pass’Création
Ce dispositif d’accompagnement individuel vise à sécuriser les parcours de création ou reprise d’activité par un soutien à la structuration du projet en lui-même et de son financement, puis d’un suivi durant 3 ans afin de renforcer sa pérennité et aider son développement. Localement, le dispositif est délégué, localement, à 4 structures : la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Région Bretagne (573 000 €), Bretagne Active (516 000 €), l’Association pour le droit à l’initiative économique (439 000 €) et la Boutique de Gestion des Côtes d’Armor (382 000 €).

4,5 M€ pour soutenir les projets des entreprises bretonnes :

  • 209 000€ pour 5 Pass Investissement TPE (entreprises de moins de 20 salariés qui créent au moins un emploi en CDI et investissent) : Provectio à Noyal-sur-Vilaine (35), Greenphyt à Milizac (29), La Brasserie du Bout du Monde à Rosnoen (29), SCOP Échopaille à Larré (56), Charpentier Marine Morbihan à Saint-Philibert (56). 
  • 1,25 M€ d’avances remboursables pour 11 Pass Investissement. Parmi les entreprises aidées, 300 000 € pour l’Atelier de la crêpe à St-Malo, 249 000 € pour Geldelis à Torcé (56), 175 000 € pour Akabois Constructeur Maison bois à Landivisiau (29), 157 000 € à l’Hôtel de Diane à Fréhel (22) …
  • 2 M€ de subventions pour 8 entreprises dans le cadre du dispositif Pass Compétitivité IAA qui permet de mobiliser en complément 2,35 M€ de FEADER. Parmi les bénéficiaires : UCLAB Industrie à Pencran (29), Even Lait Industrie à Ploudaniel (22), SVA Jean Rozé à Vitré (35), Altho à Saint-Gérand (56)

587 000 € pour 4 entreprises au titre du FSIE
Le Fonds spécial d’intervention économique (FSIE), permet d’accompagner les investissements matériels de 4 entreprises : 350 000 € pour MC Bride à Rosporden (29), 105 000 € pour Coretec à Liffré (35), 69 500 € pour La Bière de Groix (56) et 63 000 € pour Geldélis à Torcé (35). Ces quatre entités prévoient, dans leur projet de développement, de créer environ 90 emplois sur le territoire breton.

Économie sociale et solidaire

100 000 € pour soutenir 2 projets d’innovation sociale
La Région soutient, via des avances remboursables de 50 000 € chacune, le démarrage de l’activité de L’Atelier à Vannes, pour son projet Le Mulot (lutte contre le décrochage numérique et la précarité énergétique), et de la SAS Gaïdig Le Moine, à Plouzané (29); pour son projet d’inclusion bancaire des personnes ayant des risques aggravés en terme de santé. 

50 000 € pour Bretagne Active
Dans le cadre de ses missions d’ingénierie financière et d’accompagnement d’entreprises de l’ESS.

Agriculture

104 000 € pour soutenir 29 apiculteurs
Au titre du soutien régional à la reconstitution du potentiel de production du cheptel apicole par autorenouvellement et/ou achats d’essaims.

30 000 € pour le réseau Invitation à la ferme
Le réseau, qui regroupe aujourd’hui 30 fermes laitières bio (transformation et distribution en local) au niveau national dont 6 en Bretagne, souhaite recruter de nouvelles fermes. Invitation à la ferme est également soutenu par la Région Pays de la Loire et Agence Bio.

56 800 € pour le Syndicat des éleveurs du cheval breton, situé à Landivisiau, au titre du soutien au programme d’animation de la filière.

18 000 € pour l’installation de 3 agriculteurs de plus de 40 ans : en vaches laitières à Trémorel (22), en maraîchage à Saint-Nic (29) et en élevage équin à Mondevert (35). Ils perçoivent, chacun, une subvention de 6 000 €.

13 000 € pour une agriculture nourricière des îles
Cette subvention est accordée au projet SOFIANE du Réseau Agricole des Îles Atlantiques, basée au Palais (56). Il repose sur 4 volets d’actions : diagnostic, prospective, éducation-formation, identification des besoins spécifiques.

25 000 € en faveur de la méthanisation groupée
Cette aide accordée, dans le cadre d’un appel à projets, à Triskalia, consiste à aider le groupe à identifier des porteurs de projets potentiels d’unités de méthanisation, susceptibles de se regrouper en vue de construire simultanément des équipements similaires, via une maîtrise d’œuvre commune.

50 200 € pour l’acquisition par 25 exploitations d’un pré-refroidisseur de lait (19) ou d’un récupérateur de chaleur (6) pour leur tank à lait en vue de réaliser des économies d’énergie.

18 400 € pour 17 Pass’Bio (600 à 1 350 € d’aides) pour la réalisation de diagnostics conversion ou suivis de conversion (10 en secteur laitier, 3 en maraîcher, 2 en volailles, 1 en porcin, et 1 en céréales).

25 000 € pour une étude de l’ABEA
Avec l’appui de la Région, l’Association Bretonne des Entreprises Agroalimentaires lance une étude sur la formation des jeunes salariés bretons de la filière et leurs besoins en formation complémentaire lors de leur prise de poste.

Mer - pêche

390 000 € pour un système de purification collectif en rade de Brest
L’investissement de près de 500 000 € est porté par le GIE de la rade de Brest (qui compte 9 entreprises membres) afin de mettre en sécurité l’activité expédition des producteurs de coquillages du secteur en cas de problème de qualité de l’eau.

28 000 € pour RespectOcean
Porté par Raphaëla Le Gouvello, ce projet a pour enjeu de développer une communauté d’entreprises qui s’engagent pour un développement durable en faveur de la protection et de la préservation des océans.

1,5 M€ affectés pour le poste de commandement de l’avant-port de Saint-Malo qui fait l’objet d’un projet de restructuration (disposition, surélévation, utilisation de matériaux nobles).

Transport

40 500 € pour la plateforme de covoiturage OuestGo
Ouverte en mai dernier, par le Département du Finistère, la Région Bretagne, les Métropoles de Rennes, Nantes et Brest et La Carène Saint-Nazaire, OuestGo est une plateforme mutualisée de covoiturage solidaire et de proximité. Les partenaires ont décidé d’optimiser l’outil – qui répond aux besoins actuels de repenser ses modes de déplacement – en l’enrichissant de nouvelles fonctionnalités : création d’une application mobile, fonctionnalité de covoiturage dynamique, porte-monnaie virtuel pour les échanges entre co-voitureurs… Des options dont le développement est estimé à 575 000 € partagés entre les partenaires.  

Environnement & transition énergétique

Plus de 3 M€ pour protéger la qualité de l’eau
La Région accompagne de 10 à 26 % les collectivités qui investissent dans des projets d’assainissement visant à protéger la qualité de l’eau en aval, dans les cours d’eau et sur le littoral. Parmi les 26 opérations aidées, citons l’extension de la station d’épuration d’Épiniac (364 000 € de subvention), des constructions d’équipements à Commana, Lantic, Torcé, Landujan, Yvignac-la-Tour, Merlevenez, Saint-Donan, Trévé, Treffendel… et la modernisation de réseaux d’eaux usées à Matignon, Arzon….

93 700 € pour aider au désherbage mécanique
L’objectif est de stopper toute utilisation de pesticides dans les zones non agricoles. 28 collectivités sont ainsi aidées dans l’acquisition de matériels de désherbage mécanique.

458 500€ pour les lauréats bâtiments performants
Au côté de l’ADEME, la Région accompagne les 8 lauréats de l’appel à projets 2018 sur les bâtiments performants : les communes de Langueux, (salle omnisports), Landéda (centre technique), Locmaria-Plouzané (extension mairie), Baillé (salle communale), Montgermont (bâtiment périscolaire), mais aussi le promoteur Habiozone (logements collectifs) et la SCI Kéranne (bureaux) à Mauron, et l’Éveil du Rohig (centre multi-accueil), à Saint-Nolff. Tous vont au-delà des exigences réglementaires en terme d’éco-construction.   

232 700 € pour 6 plateformes de rénovation de l’habitat
Créer un parcours simplifié de la rénovation pour les particuliers, c’est tout le sens de ces plates formes soutenues par la Région et l’ADEME. Sont accompagnées pour la 3e année celles St-Brieuc Armor Agglomération, Vitré Communauté, Rennes Métropole, Roche aux fées Communauté, Lannion Trégor Communauté, Pays de Ploërmel.

28 300 € pour préserver quelque 300 îles et îlots C’est à l’association Bretagne Vivante que la Région, le Conservatoire du littoral et l’Etat confient la mission de préserver le patrimoine littoral de ces milieux insulaires méconnus et jusqu’ici peu gérés, en termes de faune et flore, habitats, géologie...

Jeunes, lycéens et apprentis

Service civique : 31 000 € pour l’accueil de 23 jeunes en décrochage scolaire en 2018
La Région compense le temps de tutorat supplémentaire nécessaire à l’accompagnement de jeunes en allouant une aide de 115 € par mois et par jeune à 12 associations : les Compagnons bâtisseurs des Côtes d’Armor, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine (5), Breizh Insertion Sport (5), Unis-Cité (4), l’association Dans l’ensemble (2), l’UFCV des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine (2), Légion Saint-Pierre (2), Carré d’As (1), le Chant des Menhirs (1), le club de football de Pont L’Abbé (1).

8 000 € pour 10 jeunes « pairs relais santé »
La Région accompagne par ailleurs deux structures accueillant chacune 5 jeunes volontaires « pairs relais santé » en service civique, en leur attribuant une aide forfaitaire de 100€ par mois et par jeune : la Mission locale du Pays de Rennes et Unis-Cités.

24 605 € pour les 12 derniers projets lauréats d’« Accélérateur d'initiatives jeunes » 2018
Pour la 4e année de suite, en partenariat avec les plateformes de financement participatif GwenneG et Kengo, l'appel à projets « Accélérateur d'initiatives jeunes » soutient les jeunes âgés de 18 à 29 ans développant en Bretagne un projet innovant et créatif. Les porteurs de projets avaient jusqu’au 12 octobre pour atteindre le seuil des 70% de financement. Dix initiatives avaient déjà bénéficié d’une aide en septembre et octobre. Douze derniers projets sont soutenus en décembre, pour un montant cumulé de 24 605 €. Parmi eux, le lancement d’une gamme de culottes et boxers bretons par Rejoins le gang breton (4 000 €), la création d’une salle de sport par Monkey Studio (4 000€), la réhabilitation d’un vignoble par La Cabane aux longues vignes (3 900 €) ou l’enregistrement du 3e album du groupe franco-brésilien Cao Laru (1 755 €).
Au total, 22 projets auront été accompagnés lors de cette 4e édition, pour un montant de 41 105 €.

43,4 M€ de travaux dans les lycées publics
Après avoir dédié près de 91 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics depuis le début de l’année, la Région y consacre 43,4 M€ en décembre, dont 16,2 M€ pour le début des travaux de restructuration du lycée Victor & Hélène-Basch à Rennes, 8,5 M€ pour la dernière phase du vaste réaménagement du lycée Tristan-Corbière à Morlaix, ou encore 6 M€ pour la construction d’un internat de    102 lits dédié aux sportifs de haut niveau scolarisés au lycée Sévigné à Cesson-Sévigné.

855 000 € pour l’aménagement des lycées privés
Parallèlement, la Région participe à 16 opérations engagées dans des établissements privés. Le lycée ND du Kreisker en est le principal bénéficiaire : il se voit attribuer 723 000 € pour ses travaux de restructuration de salles de classe et d’un atrium.

1,15 M€ pour équiper les lycées publics et privés

  • acquisition d’équipements pédagogiques : du matériel de cuisine pour la filière accueil, hôtellerie et tourisme du lycée Jean-Chaptal à Quimper, du mobilier et du matériel pour les formations en électricité/électronique du lycée Alphonse-Pellé, à Dol-de-Bretagne, une presse plieuse pour la formation structures métalliques du lycée Jules-Verne à     Guingamp, 3 tables de soudage pour la filière moteurs/mécanique auto du lycée Louis-Armand à Locminé… ;
  • achat d’équipements permettant aux établissements de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, véhicules, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour les services lingerie et restauration

2,1 M€ pour les investissements dans les CFA
Par ailleurs, la Région finance l’acquisition d’équipements pédagogiques et les travaux de maintenance et d’aménagement de locaux dans les Centres de Formation d’Apprentis, comme la restructuration de l’espace administration pédagogique et vie scolaire à la Faculté des métiers à Bruz (945 000 €), la réfection des espaces de sport et des laboratoires de boulangerie dans le CFA de Vannes (256 000 €) ou la réalisation de salles multi-fonctions au CFA de Quimper (100 000 €).

947 000 € pour 135 projets éducatifs Karta
À travers son dispositif Karta, la Région soutient les projets éducatifs menés par et pour les lycéens autour de 5 thèmes : santé, développement durable, ouverture au monde, éducation à l'art, lutte contre les discriminations. Dans le cadre du 2e appel à projets de l’année 2018-2019, 135 lycées bénéficient d'une subvention de la Région en décembre.

149 000 € pour les salons étudiants/apprentis
La Région contribue à l’organisation des salons étudiants qui se tiennent en décembre et janvier : Azimut à Brest (70 000 €), le Salon du Lycéen et de l’Étudiant de Rennes (45 000 €), Info’Sup Bretagne Sud à Vannes (20 000 €), le salon FOROMAP de Brest dédié à la formation par apprentissage et alternance (8 000 €) ou encore le Salon de l’apprentissage et de l’alternance de Rennes (6 000 €).

15 300 € pour 16 volontaires internationaux
Seize jeunes sont accueillis depuis la rentrée dans 13 établissements bretons. Pendant 6 à 10 mois, ces volontaires participent à l’animation de la vie lycéenne, assistent l’équipe éducative et les élèves dans leurs projets et contribuent à l’ouverture de ces établissements à l’international.

Recherche, enseignement supérieur

2 M€ pour des travaux dans les instituts de recherche et les universités
Dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2015-2020, la Région participe à la construction d’un nouveau bâtiment sur le campus du pôle santé à Brest (1,3 M€). Elle soutient aussi le développement d’un nouveau concept de cafétéria sur les campus de l’Université de Bretagne Sud à Lorient (100 000 €) et de l’Université de Bretagne Occidentale à Brest (100 000 €), ainsi que la réalisation de serres non confinées par l’INRA (503 000 €).

1 M€ pour l’achat d'équipements scientifiques
Toujours dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-2020, la Région finance l’acquisition de matériels scientifiques destinés à 8 projets de recherche dont MERSURE (prévisions météorologiques), VIGISAT2 (observation spatiale), MULTIMAT MATECOM (télécommunications), MULTIMAT INSTITUT DE VERRE (verres), SOPHIE Stic&Ondes (numérique) et SOPHIE PHOTOTONIQUE (réseaux optiques).

3 M€ pour « Stratégie d’attractivité durable »
Mis en place en 2008, le dispositif SAD a pour objectif de développer le potentiel de recherche en Bretagne et de contribuer à l’émergence et l’implantation de nouvelles compétences sur le territoire. Il s’articule autour de 2 volets : le soutien à une équipe de recherche par le financement de l’accueil d’un post-doctorant ayant passé l’une de ses 3 dernières années à l’étranger et le soutien à l’arrivée d’un chercheur par le financement d’un post-doctorant respectant les mêmes conditions d’éligibilité.

100 000 € pour Tara Expéditions
Bénéficiant d’un soutien fort de la Région depuis 2009, la Fondation Tara Expéditions développe, grâce aux voyages de sa goélette, une science de l’océan ouverte et innovante pour mieux anticiper l’impact du changement climatique. En vue de ses prochaines missions, le navire, revenu depuis peu à Lorient, fait l’objet d’investissements auxquels participe la collectivité.

74 000 € pour le dispositif Boost’Europe
Ce dispositif, lancé en 2017 avec le soutien de la Région, vise à encourager les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche. L’Université de Bretagne Occidentale, l’Université de Rennes 1, l’IFREMER, le CHU de Brest et le CNRS en bénéficient lors de cette commission, après avoir postulé à différents appels à projets.

Formation tout au long de la vie

1 M € pour des Actions Territoriales Expérimentales
La Région a la possibilité d'activer son dispositif « Action territoriale expérimentale » (ATE) pour organiser des formations spécifiques répondant à un besoin précis, repéré localement, d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. En 2018, elle a ouvert dans ce cadre un total de 1 769 places : 1 060 sur le volet « recrutement », 709 sur les volet « insertion » et « insertion par l'activité économique ».

Culture

60 000 € pour le GIP cafés cultures en 2019
Depuis septembre 2017, la Région accompagne le GIP en finançant une partie des coûts salariaux des artistes qui se produisent dans les cafés adhérents du groupement. Le premier bilan est positif : le coup de pouce de la Région a permis d’aider 104 établissements pour un montant de 48 000 €.

180 000 € pour Dastum et son travail de collecte
C’est au titre de la sauvegarde du patrimoine immatériel breton que la Région finance le fonctionnement de Dastum. Depuis 1972, l’association recense musiques, chants, contes, témoignages...

50 000 € pour la filière « métiers d’art »
Pour la Région, la mise en valeur des métiers d’art et la structuration d’une filière font partie des chantiers culturels prioritaires. C’est pourquoi a été confiée à la Chambre des métiers de Bretagne la mission d’animer une cellule régionale qui doit identifier les professionnels, les dynamiques territoriales et les besoins d’accompagnement.

20 000 € pour le collectif des festivals
Le collectif FEDDS regroupe 31 festivals, principalement de musiques actuelles et spectacle vivant, que la Région aide en 2018 et 2019 dans une expérimentation sur les droits culturels, chers à la Région, et la place du bénévolat dans l’organisation des événements.

30 000 € pour la Fédération des Cafés-librairies
C’est en Bretagne que les cafés-librairies sont les plus nombreux, 25 à ce jour, dont 17 regroupés au sein de la fédération Calibreizh. La Région les accompagne dans leurs programmes d’animations.

200 000 € pour la Cinémathèque de Bretagne
Après d’importantes difficultés, la Cinémathèque, basée à Brest, poursuit sa restructuration. Elle est désormais très présente sur les réseaux sociaux et a retrouvé l’équilibre budgétaire.

Sport

53 000 € pour 56 sportifs de haut niveau
La Région soutient les sportifs listés « relève » pour les aider à concilier sport et scolarité. Les bourses varient de 300 à 2 370 €, suivant les résultats passés et la saison programmée.

16 700 € pour les déplacements des kayakistes
Cette enveloppe a permis de financer une partie des déplacements des champions bretons aux championnats de France 2018.

45 000 € pour trois tournois ATP de tennis
Le 13e Open de Rennes, organisé fin janvier, est soutenu à hauteur de 18 000 € tandis qu’à Quimper, le   9e Open Breizh Izel BNP Paribas est également soutenu (15 000€) dans ses préparatifs. Enfin, se déroule à Brest le 4e   Open de Tennis Crédit agricole, accompagné pour un montant de 12 000 €.

Langues de Bretagne

Soutien à 5 associations de promotion du breton...
La Région va accompagner l’activité de plusieurs associations en 2019 (1re attribution) : la fédération d’associations de parents d’élèves Div Yez (34 800 €), l’association Kelenn (30 000 €), les centres de formation Stumdi, Skol an Emsav et Mervent (21 650 € chacun).

… et à 3 associations de promotion du gallo
Au titre de leur fonctionnement en 2019, la Région attribue un premier versement d’aides aux associations Chubri (10 000 €), Cllâssiers (9 800 €) et la Granjagoul (4 000 €).

185 000 € pour la réalisation/diffusion d'émissions en breton par France 3 Bretagne
La Région soutient la production et la diffusion des émissions en langue bretonne diffusées le samedi matin sur la chaîne régionale.

164 720 € pour 4 productions TV et radio en breton
La Région participe au financement de la série-Flapakarr produite par Mara Film (30 000 €), de la série pour enfants Petra’ta conçue par JPL Films (30 000 €, 2e tranche), et d’une série documentaire développée par Kalanna Production (30 000 €). Elle contribue aussi, à hauteur de 24 720 €, à la réalisation d’une fiction radio par Gwengolo Filmou.

128 000 € pour Dizale et le doublage en breton
La Région apporte son soutien à l’association basée à Quimper pour le doublage en breton des longs-métrages Terminator 2, Avril et le monde truqué, Your name ainsi que de la saison 2 des Nouvelles aventures de Lucky Luke.

3 200 € pour l'édition/traduction d'ouvrages en breton
Lors de cette commission, un soutien est apporté à 12 ouvrages édités en breton par Mouladuriou Hor Yezh (4), Sav-Heol (3), An Alarc’h (2), Barn Ha Skrid, Al Lanv et Al Liamm (1).

Les maisons d’édition Al Liamm et Preder se voient par ailleurs doter respectivement de 19 800 € et 3 990 € pour leur fonctionnement et leurs activités en 2018-2019.

7 500 € pour les 5 lauréats des Priz du galo 2018
Organisés par la Région, les Priz du galo / Prix du gallo, assorti chacun d’une récompense de 1 500 €, distinguent les initiatives les plus pertinentes et innovantes en faveur de la transmission et de l’utilisation de la langue gallèse dans 5 catégories.

Tourisme et Patrimoine

630 000 € pour moderniser 3 centres des Glénans
Cette aide est versée au titre d’une expérimentation qui concerne 3 centres nautiques gérés par l’école des Glénans : Bananec à Fouesnant, Paimpol et l’île d’Arz. Ces opérations de rénovation, dites « projets nautiques intégrés », sont accompagnées par la Région à hauteur de 35%.

500 000 € pour le musée maritime de Saint Malo
La ville est soutenue dans la création de ce futur lieu dédié à l’histoire maritime de la cité corsaire (1re attribution).

250 000 € pour le musée de la résistance bretonne
Il s’agit de la 3e tranche de l’importante rénovation de ce musée basé à Saint-Marcel. Une opération portée par la Communauté de communes De l’Oust à Brocéliande.


Modifié le


Partagez ce contenu