Brexit
La Région Bretagne plaide la cause des ports bretons à Dublin

À l’invitation d’Elisabeth Borne, Ministre des transports, la Bretagne a participé ce vendredi au déplacement de la Ministre en Irlande, consacré à la promotion des ports français dans la perspective du Brexit. 

C’est Pierre Karleskind, Vice-Président à la mer et aux infrastructures portuaires, qui représentait la Région au côté de la Ministre Borne : « avec le Brexit, c’est la Bretagne qui devient le territoire le plus proche de l’Irlande au sein de l'Union. Pour les ports de Brest, Roscoff et Saint-Malo, c’est une opportunité unique de développer de nouvelles relations avec Dublin, tant pour le trafic passagers que marchandises.

La Région a fait  une offre de service aux responsables irlandais. C’est à ce pays de l’Union européenne que le Brexit risque de poser le plus de difficultés, et de loin. Nous pouvons et devons les aider à atténuer ce choc. C’est aussi ça, la solidarité entre Européens. Et ces premiers échanges en appelleront d’autres dans les mois à venir.

Dans ce contexte, je constate avec satisfaction que le Parlement européen vient d'adopter un amendement qui inclut pour la première fois les ports de Brest et Roscoff dans le corridor européen Atlantique relié à l'Irlande. C'est un pas dans la bonne direction et nous serons vigilants sur les suites qui seront données par le Conseil et la Commission à cette avancée.

En lien étroit avec les CCI concessionnaires des ports de commerce bretons, nous préparons les réponses à l'appel à projets qui doit permettre à l'Europe de soutenir les investissements liés à l’adaptation au Brexit. »

Tags : Ports Europe

Modifié le


Partagez ce contenu