Economie et culture
Un groupement d'employeurs partagent des salariés dans la culture

Cette semaine à Redon, les Gesticulteurs signent une nouvelle convention avec la Région sur 2018-2021. Objectif : étendre la mutualisation des salariés partagés dans le secteur culturel à l'échelle de toute la Bretagne et élargir leur palette de métiers. C’est l’un des groupements d’employeurs soutenus dans le cadre des politiques culturelle et économique régionales.


Jean-Louis-Aubert

Partager des salariés sur des fonctions structurantes pour développer son activité (comptabilité, export, communication…) et leur offrir en retour un emploi stable en CDI avec un employeur unique : voilà le principe du groupement d’employeurs. La Région Bretagne soutient ces structures originales dans le cadre de sa politique économique (voir plus bas). Créé en 2008 dans le secteur culturel, Les Gesticulteurs est l’un des premiers groupements d’employeurs à s'être créé dans la région : à Redon (Ille-et-Vilaine), il regroupe aujourd"hui trente structures adhérentes dans les domaines de la musique, la danse, les arts de rue, les marionnettes... Elles mutualisent des ressources humaines dans un secteur où la pérennisation des emplois est cruciale. Les Gesticulteurs emploient une dizaine de salariés qui partagent leur temps entre ces structures, dans différentes fonctions où ils apportent leur savoir-faire : coordination, administration et production, diffusion, communication... La nouvelle convention Région Bretagne-Gesticulteurs 2018-2021 vise à déployer l’activité du groupement d’employeurs à l'échelle régionale et à étoffer son offre de compétences.

Une convention autour de 6 objectifs

  • Travailler sur l’organisation interne du GE
  • S’ouvrir au territoire régional : un développement géographique pour proposer son offre sur l'intégralité du territoire
  • Développer une ingénierie et une politique RH
  • Diversifier les profils d’adhérents en visant de nouveaux secteurs d'activités autres que le spectacle vivant
  • Enrichir les compétences proposées en s'ouvrant à d’autres métiers (action culturelle, coordination événementielle, communication)
  • S’adapter aux besoins émergents du secteur culturel.

La Région Bretagne accompagne les groupements d'employeurs

Dans le cadre de sa politique économique, la Région soutient les groupements d’employeurs.Elle peut leur apporter une aide à la création (soutien aux projets d'entreprises), une aide aux emplois associatifs d'intérêt régional quand ils s'agit de groupements d'associations (promotion de l'économie sociale et solidaire) ou encore soutenir leurs activités dans le cadre de conventions pluriannuelles. Par ailleurs, pour créer les conditions d’une présence artistique sur les territoires et soutenir les projets artistiques et culturels, sa politique culturelle porte un intérêt tout particulier aux démarches de mutualisation des ressources humaines et matérielles au service de plusieurs artistes ou équipes artistiques. D'où son appui aux Gesticulteurs : ils mutualisent les ressources humaines dans des fonctions supports qui accompagnent les projets artistiques. C’est donc à la fois au titre de ses politiques culturelle et économique que la Région signe cette nouvelle convention. Le groupement a bénéficié d'une aide à la création (10 000 €  à la création), d'aides pour 3 emplois associatifs d'intérêt régional (37 l€ pour un poste d'animatrice en 2008, 46 k€ pour un poste de chargé de diffusion en 2011, 38 k€ pour  un poste de directrice chargée du développement en 2017) et il recevra 30 000 €/ an en moyenne pour mener ses actions (convention).

Un groupement d’employeurs, c'est quoi ?

Le groupement d’employeurs regroupe plusieurs structures (entreprises, associations, exploitations agricoles…), qui s’associent pour employer des salariés à temps partagé sur des postes dans lesquels elle ne pourraient pas forcément proposer un emploi à temps complet. L’avantage pour le salarié : Un emploi stable en CDI partagé entre plusieurs structures en aménageant son emploi du temps et un contrat avec un employeur unique : le groupement d’employeur. Le salarié bénéficie des avantages d’un salarié :  formation, entretien individuel. L’avantage pour les structures employeuses :  professionnaliser certaines fonctions pour lesquelles elles ne pourraient pas embaucher des professionnels à temps complet