Coopération Bretagne/Shandong
Loïg Chesnais-Girard accueille le Gouverneur de la province chinoise

La coopération entre la Bretagne et le Shandong, immense province agricole et maritime située au nord-est de la Chine (95 M d’hab.), ne date pas d’hier. Les relations entre les deux territoires ont été scellées il y a 33 ans et se sont développées depuis, en particulier sur le champ économique. En voyage en Europe, Gong Zheng, Gouverneur du Shandong, a répondu à l’invitation du Président de Région Loïg Chesnais-Girard : à la tête d’une importante délégation, il a fait escale ce jour à Rennes pour faire le point sur la coopération interrégionale et ses perspectives, mais aussi pour en savoir plus sur le développement des industries numériques en Bretagne et les solutions qu’elles proposent aux secteurs agricole et agroalimentaire.

Région Bretagne

Pour répondre aux attentes de la délégation chinoise, une présentation du programme Agretic géré par l’agence BDI (Bretagne Développement Innovation) a permis aux représentants du Shandong d’appréhender les solutions numériques déjà utilisées en Bretagne pour améliorer la compétitivité des exploitations  agricoles et des IAA.

Accord de coopération renforcée

Cette rencontre, la première du Président Chesnais-Girard avec le Gouverneur chinois  Gong Zheng, a par ailleurs été l’occasion de signer un nouvel accord de coopération renforçant les relations, notamment dans les domaines économique et technologique, avec pour axes privilégiés les secteurs de l’élevage et de la transformation alimentaire. L’enjeu est d’encourager les investissements et implantations des entreprises, de part et d’autre.

Les deux parties ont également prévu d’amplifier les échanges d’étudiants et de chercheurs, en particulier dans les domaines porteurs du numérique, des énergies nouvelles, de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique, sachant que Bretagne et Shandong partagent les engagements de la COP 21 et de l’accord de Paris sur le climat.

Education, culture, sport et tourisme ne sont pas en reste. Les échanges entre lycées et autres établissements de formation existent. Ils devront s’intensifier. L’envoi réciproque de délégations d’artistes est envisagée, et côté tourisme, la participation à des salons et la mise en relations avec des tour-opérateurs chinois est bien engagée. En mai dernier, la présence de la destination Bretagne au salon international de Jinan avait été très remarquée. L’ouverture, depuis cet été, d’une ligne directe Jinan/Paris devrait faciliter l’accueil de visiteurs chinois sur notre territoire.

Enfin, la délégation chinoise a été accueillie au POOOL pour une présentation de la French Tech Rennes-Saint-Malo.

Tags : International

Modifié le


Partagez ce contenu