Une création expérimentale originale

Homme effectuant des relevés sur le littoral au milieu d'une végétation typique de la dune.
Julien Houron - La démarche d'expérimentation de l'agence s'appuie sur des initiatives pilotes menés sur le terrain.

La méthode expérimentale pour créer l’Agence bretonne de la biodiversité permet de tester l’organisation collective qui sera la plus efficace et de mener les premières initiatives concrètes sur le territoire avec les acteurs·trices de la biodiversité.

Une approche pragmatique originale

La loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a créé l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Elle lui a ouvert en même temps la possibilité de créer, avec les Régions volontaires, des « délégations territoriales » : les agences régionales de la biodiversité (ARB). Quelques semaines après, la Bretagne se portait candidate à une expérimentation auprès de l’Etat et présentait ce projet à la « Conférence bretonne de la biodiversité » : une instance de concertation qui réunit tous les acteurs de la Biodiversité en Bretagne.

Préserver la biodiversité terrestre, aquatique et marine

La future Agence régionale aura pour objectif d’agir en faveur de la préservation et de la restauration de la biodiversité, dans ses trois dimensions : terrestre, aquatique et marine. Originalité bretonne, sa création est réalisée sur un mode expérimental, à travers deux projets pilotes : cette méthode permet de tester différents scénarios de gouvernance, d’organisation et de missions.

Inventer l’agence bretonne en mode projet

Depuis 2017, les partenaires associés à la création de l’agence ont mené le projet, étape par étape  :

  • Définir son rôle en inventoriant ses missions potentielles pour étudier son périmètre d’intervention et estimer ses moyens nécessaires.

  • Expérimenter ses futures missions à travers deux projets pilotes : 
    - L’accompagnement des projets territoriaux en faveur de la biodiversité 
    - Le développement du programme des «Aires marines éducatives» 

  • Préfigurer l’agence en testant différents scénarios de gouvernance, d’organisation et fonctionnement capables d’accompagner une dynamique régionale et les initiatives des acteurs pour la biodiversité.