Les décisions par politiques publiques (CP du 24 septembre 2018)

Au terme de la Commission permanente du lundi 24 septembre, qui s’est réunie exceptionnellement à Quimper, la Région consacre 119 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 1 700 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir

Aménagement du territoire

6 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats sur 2014-2020 à travers le soutien apporté ce mois-ci à 63 opérations, parmi lesquelles : la rénovation du gymnase Trégain dans le quartier de Maurepas (224 000 €) et la réhabilitation de 267 logements dans 4 immeubles du Blosne (270 000 €) à Rennes, l’aménagement des espaces publics du centre historique du Faou (174 000 €) dans le pays de Brest ou encore la restructuration du centre-bourg de Plurien (125 000 €) dans le pays de Saint-Brieuc.

Lancement d’un 2nd appel à candidature « dynamisme des centres villes et bourgs ruraux »
En mars 2017, la Région, l’État, l’Établissement Public Foncier, et la Caisse des dépôts et consignations lançaient ensemble l’appel à candidature dynamisme des centres-villes et bourgs rururaux ». Dans le cadre de ce dispositif novateur de soutien aux démarches de communes visant à développer le dynamisme de leur centre, 60 candidatures (35 en phase travaux et 25 en études) avaient été retenues. Un an et demi plus tard, cet appel à candidatures est relancé cet automne. Ses modalités ne changent pas : 2 enveloppes sont prévues, l’une pour les villes et l’autre pour les bourgs ruraux, doté chacun de 14 M€, à parité Région/État. Les communes peuvent candidater jusqu'à la fin du mois de janvier 2019 en présentant des programmes de centralité, soit en phase de conception, soit en phase de réalisation.

Près de 1,2 M€ pour 8 lauréats du 1er appel (2017)
La Région attribue par ailleurs lors de cette commission des subventions aux communes de Pleslin-Trigavou (420 000 €), Lannion (288 000 €), Plouaret (150 000 €), Quéven (127 500 €), Saint-Jean-Trolimon (73 500 €), Saint-Hilaire-des-Landes (60 000 €), Le Pertre (50 000 €) et Languédias (12 000 €) dans le cadre de l’appel à candidatures en faveur du dynamisme des centralités lancé en 2017.

Economie

133 333 € pour le Centre Culinaire Contemporain
Le Centre Culinaire Contemporain se restructure. Il réunit les acteurs de la chaine alimentaire, élabore des connaissances et les diffuse aux industriels, aux professionnels de la restauration, aux consommateurs… L’enjeu de ce centre d’innovation est de créer de la valeur ajoutée par les usages dans le secteur agroalimentaire. La Région soutient son fonctionnement (au titre des années 2018-2019) au côté de Rennes Métropole (66 667 €).

Le Centre Culinaire aura un rôle à jouer dans la démarche initiée par la Région pour encourager et accélérer la transformation de l’agriculture et de l’agroalimentaire afin de faire de la Bretagne la région leader du “bien-manger” en Europe. 

200 000 € pour le CRITT ID2Santé et CBB Capbiotek
Les deux centres d’innovation technologique -en cours de fusion- ont pour objet de mettre en relation les acteurs de la santé, pour l’un, et des biotechnologies, pour l’autre, autour de projets visant à créer de la valeur ajoutée. Chacun perçoit 100 000 € de la Région et 100 000 € de financement FEDER, pour la structuration et la promotion de leur secteur en faveur de l’innovation.

Parallèlement la Région leur a accordé des subventions pour mener leur programme d’actions en termes d’animation et de conseil en innovation. Elles s’élèvent, en 2018, à 355 000 € pour ID2Santé et à 500 000 € pour Capbiotek. 

Entreprises soutenues par les dispositifs Inno
404 677 M€ sont accordés sous forme de subventions et 1,02 M€ sous forme d’avances remboursables à :   

  • 9 entreprises dans le cadre de Inno R&D : avec des subventions de 34 000 € pour Easy Chelators (Brest, 29), 48 707 € à Isi Fish (Concarneau, 29) et 49 168 € à Askelys (Rennes, 35), avec des avances remboursables de 250 000 € pour Algolesko (Loctudy, 29) et BSB Marine (La Forêt-Fouesnant, 29), 223 145 € à Globexplore (Rosporden, 29), 126 000 € à Argos VR Systems (Brest, 29) et 122 852 € à Oxybiotop (Châteaubourg, 35).
  • 2 structures dans le cadre d’Inno R&D collaborative : 61 500 € pour Lessonia (Saint-Thonan, 29) et 149 918 € pour l’Université de Bretagne Sud (Lorient, 56) pour le projet Biobilles.
  • 8 entreprises, dans le cadre d’Inno Conseil : 10 427 € pour Fleximodal (Rennes, 35), 13 000 € pour Reolin (Kervignac, 56), 12 121 € pour JLZ (Landeda, 29) et 15 000 € pour chacune des entreprises suivantes : Lexica (Lorient, 56), Ultimate Fishing (La Palias, 56), Maintenance Générale d’Armor (Dinan, 22), Solution FLC (Noyal-sur-Vilaine, 35), Optim’Aqua Pro (Camaret-sur-Mer, 29).
  • une avance remboursable de 45 200 € pour Bimeo (Rennes, 35) avec Inno Market’up.

54 835 € pour Entreprendre dans l’Ouest
Le salon, organisé par l’association JRCE Bretagne du 24 au 26 septembre dernier à Rennes, est ainsi soutenu par la Région qui dispose d’un stand commun d’informations et conseils avec la Caisse des Dépôts.

Près de 60 000 € pour 12 Pass Conseil
À travers ce dispositif, la Région facilite le recours à un conseil extérieur pour accompagner les entreprises bretonnes dans leur stratégie de développement. Stratégie commerciale, conseils en logistique, organisation ou management…, les aides accordées varient ce mois-ci entre 1 500 € et 12 500 €. Les Acieries de Ploërmel (56) perçoivent, par exemple, 12 500 € pour un plan de développement commercial et une assistance pour le recrutement des compétences requises ; Castrec à Milizac (56), 10 500 € pour la définition d’une nouvelle stratégie et la préparation de la transmission de l’entreprise ; Coop Breizh à Spezet (29), 9 152 € pour la définition d’une stratégie à court terme et des préconisations d’organisation à moyen terme pour un équilibre économique durable ; 4 000 € à Sinus Elec à Bréal-sous-Montfort (35), pour la mise en place d’un système informatique d’interfonctionnement entre les logiciels...  

67 500 € pour 6 Pass Export VIE
Correspondant à 30% du coût, ces aides variant de 7 900 € à 17 900 € sont destinées à soutenir le recrutement d’un VIE (Volontariat à l’international en Entreprise) par les sociétés bretonnes, afin de développer ou structurer leurs activités à l’étranger.

47 400 € pour 4 Pass Export Com
Des aides pouvant atteindre 15 000 € pour soutenir le développement à l'international des PME via la production d'outils de communication ou catalogue en langue étrangère : 15 000 € pour Edita Design à Cesson-Sévigné (35), Cristalens Industrie à Lannion (22) et Sulky-Burel à Châteaubourg (35) ainsi que 2 400 € à la SAS Tiwal à Vannes

450 000 € pour les Pass Export Salon
A travers ce dispositif, la Région soutient la présence de 105 entreprises bretonnes sur 12 salons professionnels majeurs internationaux, par l’intermédiaire de la Chambre régionale de Métiers et de l’artisanat : Prowain (vins et spiritueux) et Boot (nautique) à Düsseldorf, ISM (Cologne), FHA (Singapour), Seafood (Bruxelles) et PLMA (Amsterdam) pour l’agroalimentaire, Vitafoods Europe de Genève (nutraceutiques),  Cosmoprof/Cosmopack à Bologne, Beauty World me à Dubaï et In Cosméteics Global à Amsterdam pour les cosmétiques, Mobile World Congresse à Barcelone sur les TIC, Photonics à Strasbourg.

38 000 € pour la CAPEB Bretagne
et son programme d’actions 2018 : développer une dynamique régionale des entreprises du bâtiment dans le domaine de l’écoconstruction, et les accompagner dans les domaines du numérique et des nouvelles technologies de communication.

34 000 € pour le projet Totem de l’Innovation
Porté par la CCI 22 et Saint-Brieuc Armor Agglomération, ce projet a pour ambition de créer un lieu d’émulation, un croisement de pratiques et technologies innovantes… autour d’un espace résidents (pépinières d’entreprises, espace de formation digitale...) et d’un espace nomade (co-working, télétravail, FabLab…). Cette aide vise à soutenir la réalisation d’une étude de faisabilité du projet. 

23 000 € pour le cluster IEF Aero
Subvention destinée à appuyer le plan d’actions 2018 du cluster qui a pour objectif de promouvoir les savoir-faire des entreprises bretonnes dans le secteur de l’aéronautique en ayant une meilleure connaissance de la filière, en organisant sa visibilité à l’international et en proposant des actions pour améliorer la compétitivité des entreprises.

15 000 € pour la Fédération régionale du Bâtiment
La FRB de Bretagne est plus particulièrement soutenue pour deux actions de promotion de son plan d’actions 2018 visant à pallier les besoins en recrutement (évalué à 5 800 personnes) : une campagne de communication “JaiChoisiLeBâtiment” et les Assises de la construction organisées à Rennes.

Économie sociale et solidaire

60 000 € pour le dispositif d’appui DASESS
Cette dotation annuelle pour le Dispositif d’Appui aux Structures ESS en difficulté (DASESS), porté par Bretagne Active, permet de combiner conseil et solution de financement. L’objectif étant de soutenir 12 à 15 structures par an.

65 000 € pour la création de 5 emplois associatifs par la Maison agricole biologique du Finistère (Daoulas), Covoiturage+ (Rennes), Clim’Actions Bretagne Sud (Vannes), Ti Ar Vro Landerne Daoulaz (Landerneau) et Breizh Creative (Vannes).

Près de 200 000 € pour 8 organisations syndicales
Pour soutenir leur fonctionnement et leurs actions au titre de l’année 2018 : CFDT (66 500 €), CFE-CGC (11 200 €), CFTC (14 900 €), CGT (40 200 €), FO (26 000 €), FSU (11 200 €), URS (14 900 €), UNSA (14 900 €). 

Agriculture

374 000 € pour 14 projets “Agriculture écologiquement performante” - AEP
Depuis 2013, la Région encourage la mise en œuvre de démarche d’innovation et de progrès vers une agriculture écologiquement, économiquement et socialement performante. A travers 4 appels à projets lancés successivement, ce sont, au total, 44 projets qui ont été labellisés et qui engagent 670 agriculteurs dans des groupes d’expérimentation. Alors qu’elle dédie 3,5 M€ à cette démarche, la Région vient d’accorder 374 000 € à 14 projets au titre de l’année 2018 tels que : “plus d’autonomie en santé animale”, le développement d’une approche globale pluridisciplinaire et innovante de la gestion sanitaire du troupeau, la production de légumineuses biologiques à destination de l’alimentation humaine, l’adaptation des prairies aux aléas climatiques en zone sensible...

2,4 M€ pour les investissements en matériel agro-environnementaux
Suite à l’appel à projets lancé en 2018, la Région soutient à hauteur de 1,8 M€ les investissements réalisés par 94 CUMA (pour un montant total d’investissement de 4,5 M€) et à hauteur de 607 000 € ceux engagés par 61 ETA (pour un montant total d’investissement de 3 M€).

1 M€ pour les MAEC
Cette enveloppe correspond à la contribution de la Région pour la mise en œuvre des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques et du soutien à la conversion en agriculture biologique, pour l’année 2018.

130 000 € pour la création, la transmission ou la reprise d’exploitations
Dans le cadre de ces dispositifs d’aide à l’installation, la Région fait appel à des structures pour des accompagnements individuels des futurs exploitants, des actions d’informations. C’est à ce titre qu’elle accorde 53 000 € à la FRAB, 48 000 € au CIVAM et 30 000 € aux Jeunes agriculteurs de Bretagne.   

90 000 € pour la transformation ou la vente directe
La Région soutient 3 exploitations qui investissent en vue de développer une activité à plus forte valeur ajoutée dans la création ou l’amélioration d’un atelier de transformation et un point de vente. Deux exploitations porcines à Plouhinec et Lamballe, et une en maraîchage à Bruz. 

48 000 € pour le programme d’actions 2018 en faveur des circuits courts et des filières de qualité de proximité, porté par la Chambre d’agriculture.

79 200 € pour le programme régional de promotion et de valorisation des races locales bretonnes, porté par le GIE élevages de Bretagne.

10 000 € pour le syndicat des apiculteurs
Une aide apportée pour soutenir l’organisation du Congrès de la Fédération Française des apiculteurs qui aura lieu à Quiberon, du 13 au 16 octobre prochain.

30 000 € pour le “repérage de collectifs innovants”
Un soutien apporté à la Fédération régionale des groupes d’études et de développement agricole de Bretagne (FR GEDA) pour son programme d’actions 2018.

27 000 € pour le programme porté par la FR CIVAM sur l’énergie et les gaz à effet de serre en agriculture. 

460 000 € pour 8 projets de méthanisation
A travers ces aides de 40 000 ou 60 000 € par projet, la Région soutient les investissements réalisés par des exploitations qui créent une unité de méthanisation agricole dans les communes de Pleyben et Botsorhel (29), Baguer-Pican, Laleu, Iffendic et Meillac (35), Guer (56) ou de microméthanisation à la ferme à Saint-Thégonnec Loc-Eguiner (29).   

60 000 € pour un projet pilote de bâtiment à énergie positive
Il s’agit ici de soutenir le projet de l’EARL Dem Be Pos à Guer : la construction d’un bâtiment d’élevage avicole innovant qui s’inscrit comme projet pilote dans le cadre de la démarche “Bâtiment à énergie positive”.

40 200 € pour les économies d’énergie dans 22 exploitations laitières qui font l’acquisition d’un pré-refroidisseur de lait (14) ou d’un récupérateur de chaleur (8) pour leur tank à lait.

27 540 € pour 25 Pass’Bio
via des subventions variant de 1 080 à 1 215 € pour soutenir la réalisation de diagnostics conversion ou pour des suivis de conversion.

Mer

138 600 € pour une étude prospective des filières pêches et aquaculture
La Région organise une démarche de concertation avec les principaux acteurs concernés afin de réaliser un diagnostic et de définir des scénarios prospectifs partagés avec les acteurs. Elle souhaite ainsi dégager les principaux enjeux pour définir la politique régionale de demain.

100 000 € pour les Assises de l’Économie de la Mer
Le rendez-vous annuel des décideurs de l’économie maritime aura lieu au Quartz de Brest les 27 et 28 novembre prochains. L’événement est cofinancé par Brest Métropole Océane et le Département du Finistère en partenariat avec le Cluster Maritime Français et l’Institut Français de la Mer.

60 000 € pour la Sea Tech Week
La 11e semaine internationale des sciences et technologies de la mer, en octobre à Brest, réunit plusieurs centaines de spécialistes de la recherche et des technologies maritimes. Au programme colloques, débats, rendez-vous d’affaires… avec, pour cette édition, le thème central des bioressources marines et comme pays invité d’honneur : la Norvège.  

1,7 M€ pour les mesures FEAMP
La Région vient de voter les enveloppes de sa participation aux mesures du FEAMP :

  • 300 000 € pour la mesure “efficacité énergétique et l’atténuation du changement climatique (moteurs)”,
  • 100 000 € pour la mesure “valeur ajoutée, qualité des produits et utilisation des captures non désirées”,
  • 60 000 € pour la mesure “santé et sécurité”,
  • 86 700 € pour la mesure “investissements productifs en aquaculture”,
  • 20 500 € pour la mesure “augmentation du potentiel des sites aquacoles / installations et infrastructures, actions pour éviter les dommages, détection des maladies et mortalités”,
  • 434 000 € pour la mesure “transformation des produits de la pêche et de l'aquaculture”,
  • 144 000 € pour la mesure “commercialisation”,
  • 550 000 € pour la mesure “ports de pêche, sites de débarquement, halles de criées et abris”,
  • 30 000 € pour la mesure “aide à la création d'entreprise pour les jeunes pêcheurs”.

Parallèlement à cette programmation, la Région soutient par exemple, ce mois-ci, 3 créations/reprises d’entreprise à Audierne, Brest et Saint-Malo (10 500 €), 15 projets d’investissements productifs en aquaculture (141 400 €) ou encore 3 opérations d’équipement ou modernisation de structures pour la transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture (134 000 €), le remplacement de matériels dans la criée 3 et l’aménagement d’un local frigorifique sur le port de pêche de Lorient-Keroman (175 000 €), ou la mise en place d’un suivi collectif des piscicultures bretonnes par le Syndicat de la truite d’élevage (30 600 €)…

Transport

42,8 M€ pour le fonctionnement des transports
La Région vient de verser à ses multiples opérateurs la somme totale de 42 788 000 € afin qu’ils réalisent les prestations de transport qu’elle leur a confié, qu’il s’agisse des transports scolaires, des liaisons interurbaines par car ou des liaisons maritimes vers les îles. Ajoutées aux premières subventions versées en février 2018, l’enveloppe globale dédiée par la Région au fonctionnement de ces services de transport (hors TER) s’élève à plus de 140 000 000 €.

Environnement & transition énergétique

321 000 € pour le PLAV2 et 4 baies « algues vertes »
Le Plan de Lutte contre la prolifération des Algues Vertes 2017-2021 est désormais entré dans sa phase opérationnelle. Quatre des 8 baies les plus touchées sont accompagnées, lors de cette commission, dans leurs projets territoriaux de lutte contre les marées vertes : Saint-Brieuc, Horn-Guillec, Locquirec et La Forêt.

261 000 € pour 8 Projets de Territoires pour l’Eau
Pour une approche plus intégrée de la gestion de la ressource, la Région encourage la mise en œuvre de Projets de Territoires pour l’Eau (PTE) construits avec les acteurs locaux. Elle soutient, dans ce cadre, leurs programmes d’actions 2018 : accompagnement des communes vers la suppression des produits phytosanitaires, conseils auprès des agriculteurs pour améliorer leurs pratiques, actions de sensibilisation…À ce titre, 8 opérations sont subventionnées dans les SAGE Vilaine, Baie de Saint-Brieuc et Sud Cornouaille.

Soutien à 2 associations d’éducation à l’environnement
La Région soutient 2 associations pour leur programme d’actions 2018 en faveur de l’éducation à la nature et à la biodiversité : Bretagne Vivante (100 000 €) et l’École Nicolas Hulot pour la Nature (35 000 €).

71 000 € pour le désherbage alternatif communal
La Région aide les communes dans l’acquisition de matériel alternatifs, notamment des désherbeurs mécaniques, leur permettant de ne plus utiliser de pesticides dans les espaces publics, jardins, stades et cimetières.

30 000 € pour la requalification du Cap Fréhel
Soutenant la démarche de labellisation « Grand Site de France » initiée pour les Cap Fréhel - Cap d’Erquy, la Région participe à la 2e phase de travaux engagés pour aménager le Cap Fréhel et rendre compatible accueil de nombreux visiteurs, protection du milieu naturel et fonctionnement du phare.

30 000 € pour un Contrat nature sur les « pollinisateurs sauvages de Bretagne »
Portant sur les pollinisateurs sauvages de Bretagne, ce projet de Contrat nature prévoit de développer des actions de sensibilisation en parallèle d’une série d’inventaires sur les apoïdes.

26 000 € pour l’étude des poissons migrateurs
Mené par les fédérations départementales de pêche et le Muséum d’histoire naturelle, ce programme permet notamment de surveiller l’état des stocks de poissons migrateurs en Bretagne.

21 000 € pour développer le GNV
Le développement du Gaz Naturel Véhicule pour le transport lourd de personnes et de marchandises constitue une réelle opportunité pour la Bretagne. Au-delà des bénéfices environnementaux offerts par ce carburant, celui-ci permet de préparer la compétitivité de la filière avec un carburant alternatif au gasoil. À ce titre, la Région accompagne l’association Bretagne Supply Chain qui, depuis Rennes, porte le projet “Bretagne Mobilité Bio-GNV”.

Jeunes, lycéens et apprentis

225 000 € pour le CRIJ
Dans le cadre d’une convention de partenariat et de financement, la Région soutient en 2018 le Centre Régional Information Jeunesse de Bretagne qui fait l’objet d’une réforme en profondeur, effective en 2019.

40 000 € pour la Chaire jeunesse en 2018
Faisant de la connaissance et de l’observation de la jeunesse un axe fort de son intervention, la Région accompagne depuis 2012 le développement d’une chaire de recherche dédiée, portée par l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) et finance ainsi son programme d’activités en 2018.

9 450 € pour 6 projets d’« Accélérateur d'initiatives jeunes »
Pour la 4e année, en partenariat avec les plateformes de financement participatif GwenneG et Kengo, l'appel à projets « Accélérateur d'initiatives jeunes » soutient les jeunes âgés de 18 à 29 ans développant en Bretagne un projet innovant et créatif. Les porteurs de projets ont jusqu’au 12 octobre pour atteindre le seuil des 70% de financement. Avant cette date, 6 initiatives ont déjà rempli cet objectif et bénéficient d’une aide lors de cette commission : le tour de l’Atlantique du Projet Horizon (3 000 €), l’événement culturel Zoom Japon Bretagne (2 400 €), les produits gourmands sous la marque Mademoiselle Fayel (1 500 €), le tour du monde de la galette bretonne des Breizh Food Trotters (1 500 €), les prestations destinées à de jeunes mères de Nolwenn Derennes (600 €) et la réalisation de The Sailing Experience, web-documentaire sur la navigation (450 €).

12,5 M€ de travaux dans les lycées publics
Après avoir dédié près de 69 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics depuis le début de l’année, la Région y consacre 12,5 M€ en septembre dont 3,5 M€ pour la construction du nouvel espace sportif du lycée Félix Le Dantec à Lannion, 860 000 € pour la restructuration de salles de technologie et des espaces de vie scolaire de la cité scolaire de l’Harteloire à Brest, 460 000 € pour les travaux de mise en sécurité du bâtiment G du lycée Tristan-Corbière à Morlaix, ou encore 400 000 € pour les études préalables à la création dans le lycée du Gros-Chêne d’une lingerie mutualisée pour les 3 établissements de Pontivy.

1,2 M € pour l’aménagement des lycées privés
Parallèlement, la Région participe aux travaux réalisés dans les établissements privés. La Maison Familiale Rurale (MFREO) de Montauban-de-Bretagne bénéficie de 435 000 € pour la construction d’une salle de restauration avec cuisine, d’un foyer, d’un bâtiment et d’un internat.

Le lycée agricole de Pommerit-Jaudy se voit, lui, accorder une subvention de 668 000 € couvrant 50% de la 3e phase de la rénovation de l’internat et des aides s’élevant à 52 000 € pour des aménagements divers.

520 000 € pour l’équipement des lycées publics & privés

  • acquisition d’équipements pédagogiques : un duplicopieur pour la formation Diplôme des métiers d’art et du design et du matériel pour les filières Travail du bois et Habillement/Mode du lycée Joseph-Savina à Tréguier (31 000 €), divers instruments pour les cours de sciences et les parcours du secteur Transport/manutention du lycée Brocéliande à Guer (30 000 €) ;
  • achat d’équipements permettant aux établissements de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, véhicules, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour les services lingerie et restauration

Plus de 750 000 € pour 137 projets éducatifs Karta
À travers son dispositif Karta, la Région soutient les projets éducatifs menés par et pour les lycéens autour de 5 thèmes : santé, développement durable, ouverture au monde, éducation à l'art, lutte contre les discriminations. Dans le cadre du 1er appel à projets de l’année 2018-2019, 137 lycées bénéficient d'une subvention de la Région en septembre.

56 800 € pour la mobilité des apprentis et étudiants
La Région accorde 56 800 € pour des voyages d’études réalisés en Italie, en Suède, aux Pays-Bas, en Espagne, en Grèce et au Canada par 127 apprentis de la CCI d’Ille-et-Vilaine (Rennes), de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest (Brest), de la CMA du Finistère, de la CMA des Côtes d’Armor, du lycée agricole de Châteaulin et de l’ASPECT Bretagne (Rennes).

540 places supplémentaires pour les apprentis
Avant même cette rentrée, un nouveau record a été établi en Bretagne en matière d’apprentissage. Fin août, le seuil des 19 000 jeunes disposant d’un contrat d’apprentissage a ainsi été franchi pour s’établir à 19 119 apprentis, 969 de plus que l’an dernier à la même époque. Afin de répondre à cette hausse des effectifs, la Région ouvre 540 places de formation supplémentaires en cette rentrée dans 15 des 38 CFA bretons.

17 000 € pour 21 projets « Sport scolaire »
Lancé en février dernier, ce dispositif permet à des associations sportives scolaires des lycées publics et privés bretons d’un appui de la Région dans la mise en œuvre de projets incitant lycéennes et lycéens à découvrir et/ou pratiquer une discipline dans un club.

Parmi les 21 AS accompagnées en 2017-2018 dans le cadre de ce premier appel à projets, citons celle du lycée Dupuy de Lôme à Lorient pour de l’initiation au surf (1 000 €) ou encore celle du lycée de l’Aulne à Châteaulin pour un stage de plongée sous-marine dans l’archipel des Glénans (1 000 €).

Recherche, enseignement supérieur

3,7 M€ pour des travaux dans les instituts derecherche et les universités
Dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2015-2020, la Région participe à la 3e phase des travaux de restructuration du laboratoire de l’ANSES à Ploufragan (466 000 €). Elle soutient aussi le réaménagement du bâtiment D de l’IUT de Brest (200 000 €) et la rénovation du bâtiment central d’AgroCampus Ouest à Rennes (700 000 €). Elle affecte des crédits complémentaires aux opérations de réhabilitation du restaurant universitaire de l’Étoile sur le campus de Beaulieu à Rennes (700 000 €) et de l’IUT de Lannion (630 000 €).

637 000 € pour l’achat d'équipements scientifiques
Dans le même cadre du CPER 2015-2020, la Région finance l’acquisition de matériels scientifiques destinés à 7 projets de recherche dont SMD MAR (robotique), SMARTAGRI IAA High Tech (agro-industrie), SMARTAGRI-APIVAL (valorisation effluents organiques), BLUE VALLEY (biologie marine), CYBERSSI (électronique), ROEC (observation du milieu marin) et MICRI (agroalimentaire).

1,9 M€ de bourses doctorales (ARED)
La Région accompagne les projets de recherche pour lesquels les établissements d’enseignement supérieur recrutent des doctorants via des bourses régionales : les Allocations de REcherche Doctorale.

52 000 € pour le dispositif Boost’Europe
Ce dispositif, lancé en 2017 avec le soutien de la Région, vise à encourager les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche. L’INSA, le CNRS, l’Ifremer, l’Université de Bretagne Occidentale et l’Université de Bretagne Sud en bénéficient après avoir postulé à différents appels à projets.

35 000 € pour le Pôle d’Excellence Cyber
La Région participe au fonctionnement du Pôle en 2018 à travers une subvention de 17 000 €. Elle apporte aussi sa contribution (18 000 €) à l’organisation de l’European Cyber Week qui se déroulera du 19 au 22 novembre. Cette 3e édition réunira à Rennes les 50 meilleurs étudiants ingénieurs français et européens pour un challenge en cybersécurité.

Lancement d’une coopération avec l’Australie Méridionale
Dans le cadre de la collaboration qu’elle a initiée avec l’État d’Australie Méridionale, la Région lance le dispositif CAM (Coopération Australie Méridionale). Celui-ci vise à susciter des coopérations dans les domaines de la formation et de la recherche entre établissements des deux régions.

Formation tout au long de la vie

785 000 € pour des Actions Territoriales Expérimentales
La Région a la possibilité d'activer son dispositif « Action territoriale expérimentale » (ATE) pour organiser des formations spécifiques répondant à un besoin précis, repéré localement, d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis le début de l'année, elle a, dans ce cadre, ouvert au total 1 226 places : 782 sur le volet « recrutement », 444 sur les volet « insertion » et « insertion par l'activité économique ».

15 000 € pour l’animation du projet « Territoire zéro chômeur » à Pipriac et Saint-Ganton
La Région accompagne l’expérimentation menée dans les 2 communes d’Ille-et-Vilaine pour résorber le chômage de longue durée grâce à l’embauche en CDI de demandeurs d’emplois dans des « entreprises à but d’emploi ». Elle participe ainsi au financement du fonctionnement de l’équipe d’animation de Tézéa. L’entreprise a recruté 68 personnes depuis janvier 2017, pour réaliser des travaux de proximité non concurrentiels.

15 000 € pour le Learning Show 2018
Accompagnant les acteurs de la formation professionnelle, la Région soutient cet événement destiné aux professionnels de ce secteur dont la 2e édition se déroulera les 17 et 18 octobre prochains, à Rennes.

Culture

2,2 M€ pour le spectacle vivant et les arts visuels
Parmi toutes les manifestations soutenues par la Région : les éditions 2018 des Transmusicales (210 000 €) et du festival TNB à Rennes, Fisel à Rostrenen (18 000 €) et le Binic Folk Blues Festival (10 000 €), les projets artistiques de la compagnie des Cambrioleurs à Brest (23 000 €) et du Théâtre des Lucioles à Rennes (35 000 €).

25 700 € pour les déplacements de 9 cercles celtiques et bagadoù
La Région finance, pour moitié, les déplacements des cercles celtiques et bagadoù qui se produisent en Europe ou dans d’autres régions françaises.

1,6 M € pour les contrats d’objectifs et de moyens avec les télévisions de Bretagne
A l’issue de son contrat d’objectifs et de moyens passé avec les télévisions de Bretagne 2015-2017, la Région réitère, lors de cette saison 2018-2019, son soutien au développement d’une filière audiovisuelle régionale et accorde, à ce titre, 485 000 € à France 3 Bretagne, 438 000 € à TVR, 403 000 € à Tébéo, 176 000 € à la plateforme KuB, 52 000 € à Brezhoweb et 45 000 € à Tébésud.

214 000 € pour les radios associatives bretonnes
Vingt-huit des 35 radios associatives bretonnes bénéficient d’un soutien de la Région pour leur contribution à la diffusion de la culture, de même que la Coordination des radios locales associatives de Bretagne et la Fédération des radios locales privées.

Lors de cette commission, la Région fait d’ailleurs évoluer son dispositif d’accompagnement en proposant désormais une participation à l’investissement en matériel d’enregistrement et/ou de diffusion de ces stations. Plafonnée à 5 000 € et à 50% du budget global HT, cette subvention pourra être attribuée tous les 5 ans.

145 000 € pour le livre, l'écriture et le disque
Sont notamment accompagnés les maisons d’éditions Presque Lune à Melesse (23 000 €), L’Œuf à Rennes (8 300 €), le Festival du livre en Bretagne à Carhaix (16 000 €), la Fédération des Cafés-librairies (7 000 €) ou encore le label de production Paker Prod à Concarneau (5 000 €).

Sport

742 000 € d’aides aux ligues et comités régionaux
Parmi les 71 ligues et comités régionaux accompagnés en 2018 figurent notamment la fédération de Gouren (65 000 €), la Confédération des Jeux et Sports Traditionnels de Bretagne (FALSAB, 40 000 €), la Ligue de Bretagne de Football (48 500 €) ou la Ligue de Bretagne d’Athlétisme (26 500 €).

250 000 € au titre de la formation dans « clubs phares »
La Région contribue au fonctionnement et aux activités des centres d’entraînement et de formation de 5 clubs de haut niveau bretons : Landerneau Bretagne Basket Ball (90 000 €) Brest Bretagne Handball (60 000 €), Rugby Club Vannes (60 000 €), UJAP Quimper (basket, 30 000 €) et Haute Bretagne Athlétisme (10 000 €).

39 000 € pour les déplacements des clubs amateurs
Qu’il s’agisse de football, handball, basketball, hockey, athlétisme, rink hockey ou squash, 25 clubs amateurs bénéficient de subventions pour leurs déplacements respectifs dans le cadre de leur participation aux championnats de France lors de la saison 2017-2018.

50 000 € pour l’organisation de 8 événements
L’étape du Championnat du monde de rallycross WRX à Lohéac (20 000 €), les courses à pied de St-Pol-Morlaix (9 000 €), le concours hippique national Pro Elite Indoor à Pontivy (7 000 €), la première étape du Tour de l’Avenir 2018 qui s’est déroulé entre Grand-Champ et Elven (6 000 €), l’étape du Championnat de France de triathlon Elite et U23 à Quiberon (5 000 €), la course de kayak « Breizh Ocean Race » à Saint-Pierre-de-Quiberon (1 000 €), la 3e manche du championnat de France de football gaélique féminin à Rennes (500 €) et le Breizh Open Visual de tennis handisport à Cesson (500 €) bénéficient d’aides régionales lors de cette commission.

Langues de Bretagne

270 000 € pour le fonctionnement et les activités en 2018 du centre d’édition en langue bretonne TES (Ti Embann ar Skoliou)

180 000 € pour développer l’enseignement bilingue dans les établissements privés

26 000 € pour les examens du Diplôme de Compétence en langue bretonne en 2018-2019

Lancement d’un dispositif pour développer les séjours de vacances en langue gallèse
Ces séjours de vacances en langue gallèse sont aidés à hauteur de 3 € par jour et par enfant accueilli. En soutenant ainsi les organisateurs de tels camps, la Région favorise l’usage du gallo dans le temps extra-scolaire en leur permettant de proposer des tarifs plus attractifs aux familles.

19 000 € pour l'édition-traduction d'ouvrages en breton
Lors de cette commission, un soutien est apporté à l’édition de 29 ouvrages en breton par Keit Vimp Bev (15) Al Liamm (3), Sigma Kappa, Al Lanv et An Alarc’h (2), le Papier timbré, Preder, Sav-heol, Bannou-heol et TIR.

La maison d’édition Al Liamm bénéficie aussi d’une aide régionale de 4 500 € pour la traduction en breton de LAttrape-cœurs, le roman de J.D. Salinger.

Soutien à deux structures de promotion du breton...
Organisant un stage annuel de renforcement de la formation en breton par immersion, l’association Kamp Etrekeltiek Ar Vrezhonegerion (KEAV) bénéfice d’une aide régionale de 14 900 € en 2018. Une subvention de 4 000 € est attribuée à l’UBAPAR pour la mise en place de stages BAFA en langue bretonne.

… et à deux structures de promotion du gallo
Œuvrant à la diffusion et à la pratique du gallo, deux associations sont accompagnés dans leur fonctionnement en 2018 par la Région lors de cette commission : Sibel e siben (Rennes, 4 000 €) et le festival des Assemblées Galèses (La Prénessaye, 1 500 €).

Tourisme et Patrimoine

400 000 € pour le fonctionnement du Syndicat mixte du Mont Saint-Michel en 2018

117 000 € pour 6 lauréats de l’AAP « Mégalithes »
À travers cet appel à projets lancé en 2017 et renouvelé en 2018, la Région apporte son concours financier à 6 initiatives. Parmi elles, la valorisation de la prospection archéologique et de l’architecture mégalithique portée par l’association Les Landes à Monténeuf (31 000 €), le projet de télédétection pour une cartographie archéologique appliquée aux mégalithes émergés et immergés de Carnac conduit par l’Université Rennes 2 ou les campagnes de fouille de la nécropole néolithique de Coëby par l’association Douar Mor (3 100 €).

96 000 € pour 4 projets « NEPTUNE »
Relancé lui-aussi en 2018 après une première année d’exercice, le dispositif NEPTUNE (pour Nouvelle Exploration Patrimoniale Triennale des Univers Nautiques Engloutis) permet à la Région de soutenir les projets du Musée sous-marin du Pays de Lorient (38 000 €), de l’Association de développement et de recherche en archéologie maritime à Saint-Malo (33 500 €), de la commune de Ploemeur (4 900 €), de l’École supérieure européenne d’art de Bretagne à Rennes (20 000 €).

29 500 € de primes Skoaz ouzh skoaz (SOS)
Les communes d’Auray (Morbihan), de Saint-Pôtan (Côtes d’Armor) et du Juch (Finistère) ainsi que l’association Karreg Hir (Plouguerneau) se voient attribuer une prime SOS, variant de 1 200 € à 10 000 €, pour avoir su mobiliser la population et récolter des dons pour la restauration d’édifices religieux, de génie civil ou d’un bateau du patrimoine.


Modifié le


Partagez ce contenu