Art contemporain
« Debout ! » : la collection Pinault à Rennes cet été

Comment se tenir debout, face à notre destin individuel et collectif ? Jusqu’au 9 septembre à Rennes, l’exposition Debout ! nous invite à un parcours à travers les œuvres d’une vingtaine d’artistes de la collection Pinault, au couvent des Jacobins magnifiquement restauré.


Sculpture « Boy with Frog » de Charles Ray Jean-François Mollière / Pinault Collection

C'est une exposition d'envergure internationale qu'abritent cet été les Jacobins : une sélection d’œuvres du collectionneur d’art breton François Pinault, souvent exposées à Venise ou présentées pour la première fois.  Le parcours est construit pour inviter le visiteur à «s’interroger sur sa propre capacité à se tenir debout» face au monde, résume Caroline Bourgeois, commissaire de l’exposition.

Agir, s’indigner, résister ou recourir à l’humour face à la mort, la guerre, l’immigration ? Une interrogation proposée à partir d’«œuvres évoquant le destin individuel et collectif des hommes : chacune d’elle a été produite en réaction à un événement qui a changé le cours d’une vie ou de l’humanité ».

Le parcours offre l’occasion de voir les œuvres d’artistes célèbres comme Marlène Dumas, Pierre Huyghe, Bertrand Lavier, Thomas Schütte mais aussi émergents, comme le Français Vincent Gicquel (dont on peut aussi voir une exposition d’aquarelles à la Criée) ou le Brésilien Lucas Arruda, dont une série de petits tableaux monochromes termine l’exposition. Méditation sur l’oubli, l’installation de l’Italienne Tatiana Trouvé aux musée des Beaux-arts prolonge ce parcours.
 
Debout !, 23 juin au 9 septembre, couvent des Jacobins & musée des Beaux-arts
Une exposition soutenue par la Région pour faire rayonner l'attractivité culturelle de la Bretagne

 
Credit photo : Jean-François Mollière / Pinault Collection
Sculpture « Baby », de Thomas Houseago - 2009-2010 (page d’accueil du site)
Sculpture « Boy with Frog » de Charles Ray exposée dans le cloître (article)

Tags : Arts

Publié le


Partagez ce contenu