Dernières décisions
La Région agit sur le territoire - juillet 2018

Lors de leur réunion du 9 juillet 2018, les élus régionaux ont consacré 81,5 M€ à la mise en œuvre des politiques régionales, à travers plus de 1250 opérations dans l'économie, la formation, les transports, la transition énergétique, la culture et le sport (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Découvrez l'essentiel des décisions.

Festival La Route du Rock 2014
La région a engagé 1,1 M€ pour le spectacle vivant et les arts visuels Philippe ERARD

En chiffres

Réunis à Rennes, en Commission permanente, les élus régionaux ont décidé d'engager 81,5 M€ de crédits pour mettre en oeuvre les politiques publiques régionales. Qu'il s'agisse de rénovation des lycées, de formations pour les demandeurs d'emplois, d'aides aux entreprises, de participation à des équipements ou projets culturels, ce sont autant de moyens investis pour développer la Bretagne et accompagner des Bretons. Découvrez la ventilation de ces décisions parmi les six grandes ambitions que s'est donné la Région.

 

L'essentiel

Aménagement du territoire

  • Aménagements des villes et bourgs : 1,1 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays 2014-2020 à travers le soutien apporté ce mois-ci à 19 opérations (centre de Plouguenast - 270 000 € ; logements sociaux à Saint-Frégant - 30 000€ ; entrée du centre-bourg de Plestan - 125 000 € ; création de city stades à La Harmoye -23 000 €, Plaine-Haute - 17 000 €, et à Saint-Donan - 8 000 €) et 590 000 € pour 2 projets lauréats du dispositif « dynamisme des centres villes et bourgs ruraux » (Douarnenez Communauté - 490 000 €  et Guingamp - 100 000 €).
  • Coopération de territoires : 500 000 € pour favoriser les projets de coopération entre 2 territoires. Les porteurs de projets ont jusqu’au 15 octobre pour présenter leur candidature au Conseil régional.
  • Santé : Création d’un dispositif de soutien aux centres de santé médicaux ou polyvalents à but non lucratif afin de favoriser l’installation de médecins généralistes dans des zones en déficit en matière d’offre de soins en sécurisant leur fonctionnement le temps de leur montée en charge (100 000 € pour 2018) et 140 000€ pour l'Observatoire Régional de Santé au titre de l'année 2018.

Economie

  • Dispositif d'aide exceptionnelle à l'apiculture bretonne. Pour faire face aux mortalités particulièrement importantes subies, la Région aide à la reconstitution du cheptel à travers :
    - une aide à l’autorenouvellement : 20, 25 ou 30 € par essaim autorenouvelé,
    - une aide à l’achat d’essaims complémentaires : 60 ou 75 € par essaim acheté, et 40 à 50 € par paquet d’abeilles.
  • Aides aux entreprises : 9 entreprises soutenues par les dispositifs Inno à travers des subventions (397 000 €) et des avances remboursables (60 000 €)  :  3 entreprise via Inno R&D, 3 entreprises via Inno Conseil, 2 via Inno R&D collaborative, et 1 entreprise via Inno Market'up ; 2,37 M€ pour soutenir 12 projets d’investissement dans les entreprises bretonnes (250 000 € pour 7 Pass investissement TPE (entreprises de moins de 20 salariés qui créent au moins un emploi en CDI et investissent), 533 000 € d’avances remboursables pour 4 Pass Investissement, 353 000€ pour 4 interventions du Fonds Spécial d’Intervention Économique) ; 45 700 € pour 4 Pass Export VIE pour soutenir le volontariat à l’international en entreprise (VIE) afin d'aider les entreprises bretonnes à développer ou structurer leurs activités à l’étranger ; près de 200 000 € pour PLATO 2018, réseau qui ambitionne de développer les compétences des dirigeants de TPE et PME grâce à la solidarité avec les grandes entreprises par le partage d’expériences et de savoir-faire et 112 000 € pour Bretagnes Actions Nautisme 2018 pour l’accompagnement collectif des entreprises sur des salons incontournables.
  • Innovation : près de 784 000 € pour soutenir 3 projets du Pôle Images&Réseaux, qui accompagne les acteurs économiques innovants dans leurs stratégies de recherche et développement collaboratives sur les Régions Bretagne et Pays de la Loire.
  • Économie sociale et solidaire : 128 250 € pour les fédérations d’éducation populaire qui agissent en faveur de la participation citoyenne, de la mixité intergénérationnelle et sociale, de la lutte contre les discriminations ; 190 000 € pour la formation des bénévoles par 4 organismes de formation sélectionnés dans le cadre d'un appel à projet ; 20 000 € de soutien à la Coopérative Régionale d'Education à l'Entrepreneuriat Collectif (CRIC) pour soutenir la formation des animateurs, les comités locaux, l’animation ainsi que les développements des Coopératives Jeunesse et de Services (CJS) et Coopératives jeunes majeurs (CJM) ; 9 500 € pour le GEDES 35, groupement d’employeurs mutualisant les emplois dans le secteur associatif et 74 000 € pour la création de 5 emplois associatifs.

  • Agriculture : 210 000 € pour le développement de la transformation ou de la vente directe dans 8 exploitations ; 30 000 € pour l’association Gourmets des Blés noirs qui met en oeuvre une filière porc haut de gamme ; 32 000 € pour le programme d’animation sur l’énergie et les gaz à effet de serre dans l'agriculture et près de 40 000 € pour AILE qui anime le Plan Biogaz Agricole ; 16 500 € pour les économies d’énergie dans 9 exploitations laitières ; 20 400 € pour 19 Pass’Bio pour des diagnostiques ou des suivis de conversion ; 38 000 € pour les assises de l'élevage et de l'alimentation Terre 2018 et 23 500 € pour le SPACE 2018.

  • Mer : 208 000 € pour le plan Bretagne Actions Nautisme qui s'adresse aux très petites entreprises de la filière nautique (chantiers et équipementiers) ; 72 000 € pour une étude qui permettra d'établir un diagnostic et de proposer des solution pour l’amélioration des conditions de travail ; 400 000 € pour le renforcement de la cale du Rosmeur à Douarnenez ; 7,2 M€ pour remplacer le pont mobile de St-Malo ; 2,7 M€ pour la modernisation du quai hauturier du 3e éperon à Brest ; le soutien aux pêcheurs avec 18 750 € pour l’acquisition de navires de pêche d’occasion par deux jeunes pêcheurs, 10 400 € pour les investissements “sécurité” réalisés par deux patrons pêcheurs sur leur navire et 7 000 € pour le changement de moteur de deux navires de pêche ; 57 000 € pour les investissements productifs en aquaculture ; 98 000 € pour les investissements réalisés par 2 entreprises pour transformer les produits de la pêche et de l’aquaculture.

Transports

  • Les Bateaux Bus du Golfe desserviront l’île d’Arz dans le cadre d'une déléguation de service public accordée à compter du 1er septembre 2018 jusqu’au 31 août 2024.

Transition écologique et environnement

  • 1,2 M€ pour 50 Projets de territoires pour l’eau pour une approche plus intégrée de la gestion de la ressource, construite avec l’ensemble des acteurs locaux : suppression des produits phytosanitaires, conseil auprès des agriculteurs pour améliorer leurs pratiques, actions de sensibilisation…
  • 246 500 € pour le 2e plan de lutte contre la prolifération des algues vertes et l'accompagnement de 4 baies parmi les 8 les plus touchées, et 125 000 € pour deux études sur les algues vertes, menées par l'Université de Rennes 1 et le CEVA de Pleubian.
  • 32 800 € pour le désherbage alternatif communal en aidant les communes dans l’acquisition de matériel alternatifs, notamment des désherbeurs mécaniques.
  • 316 000 € pour 8 réserves naturelles régionales au titre de sa politique de valorisation du patrimoine naturel.

Education et formation tout au long de la vie

Jeunes, lycéens et apprentis

  • Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour l’accompagnement des jeunes « pairs-relais » santé afin d’encourager l’éducation à la santé des jeunes par les jeunes eux-mêmes.
  • 135 000 € pour 7 Points Accueil Écoute Jeunes qui apportent un premier niveau de réponse aux besoins, notamment d’information, des jeunes.
  • 6,7 M€ de travaux dans les lycées publics Après avoir dédié 62 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics depuis le début de l’année la Région y consacre 6.7 M€ en juillet et participe également à l'aménagement (1 M€) et au fonctionnement (5.1 M€) des établissements privés.
  • 3 M € pour l’équipement pédagogiques des lycées publics & privés afin de financer notamment la construction de bâtiments comme un bloc pédagogique ou un internat.
  • 684 000 € pour l’équipement des CFA notamment pour le renouvellement d’équipements informatiques de la CCI Métropolitaine Bretagne Ouest et doter en équipements spécifiques le Brevet Professionnel (BP) « couvreur » qui ouvre en septembre au Bâtiment CFA Bretagne.
  • Évolutions de la carte des formations professionnelles initiales : 4 ouvertures supplémentaires en ajoutant aux 39 formations (du CAP au Master) dont l’ouverture est déjà actée : 2 mentions complémentaires (MC4) « assistance, conseil, vente à distance », une mention complémentaire (MC4) « technicien en tuyauterie » et une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL4) « réseaux et services numériques ».
  • 36 800 € pour la mobilité des apprentis et étudiants pour des voyages d’études réalisés au Royaume-Uni, en Pologne et en Slovénie par 62 apprentis

Recherche, enseignement supérieur

  • 581 000 € pour l’achat d'équipements scientifiques destinés à 8 projets de recherche en cybersécurité, construction, numérique, agroalimentaire, recherche contre le cancer, télécommunication et électronique et valorisation des effluents organiques.
  • 585 000 € pour des travaux dans les instituts de recherche et les grandes écoles :
  • 4,8 M€ de bourses doctorales (ARED)
  • 44 000 € pour le dispositif Boost’Europe pour encourager les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche.

Formation tout au long de la vie

  • 484 000 € pour des Actions Territoriales Expérimentales  qui consistent à organiser des formations spécifiques pour répondre à un besoin précis, repéré localement, d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables.
  • 100 000 € pour le fonctionnement de la plateforme téléphonique du FONGECIF Bretagne qui propose un service d’information, d’orientation et de conseil ouvert à tous les publics dans le but de faciliter les transitions dans les parcours professionnels.

Culture, tourisme et patrimoine

Culture et  sport 

  • Culture : 1,1 M€ pour le spectacle vivant et les arts visuels ; 46 500 € pour les déplacements de 15 cercles celtiques et bagadoù se produisant en Europe ou dans d’autres régions françaises ; 644 000 € pour 28 projets de création cinéma et 29 100 € pour les associations de cinéma amateur ; 20 000 € pour un diagnostic du secteur de la danse, cofinancé par la DRAC Bretagne.
  • Sport  : 403 000 € au titre de la formation contribue au fonctionnement et aux activités des centres d’entraînement et de formation de 7 clubs phares : Cesson Rennes Métropole Hand Ball, Garde du vœu d’Hennebont (tennis de table), Rennes Volley 35, En avant Guingamp, les Albatros (hockey), Quimper Volley 29 et Quimper Cornouaille tennis de table.

Langues de Bretagne

  • 172 000 € pour 8 productions audiovisuelles en breton ;
  • 2 900 € pour l'édition-traduction d'ouvrages en breton ;
  • 258 0000 € pour la réalisation et diffusion d'émissions radio en breton accordés à cinq radios en langue bretonne ;
  • soutien à une association pour la promotion du breton : 14 000 € pour l’association Studi ha Dudi organisant de nombreuses formations en breton ;
  • et à une structure de promotion du gallo : 15 000 € pour l’association CAC-Sud Armor (Loudéac).

Tourisme et Patrimoine

  • 107 200 € pour les Petites cités de caractère et les Villes d’art et d’histoire, deux associations qui font vivre le patrimoine bâti des principales villes et cités historiques de Bretagne.
  • 46 900 € pour retrouver la Cordelière (AP Neptune) dans le cadre de la première campagne de prospection du DRASSM (Ministère de la culture) dont l’objectif est de retrouver l’épave de la Cordelière, navire amiral d’Anne de Bretagne, coulé en 1512 par les Anglais au large de Brest.

 

Qu'est-ce que la commission permanente ?

Emanation de l'assemblée régionale, la commission permanente compte 27 conseillers régionaux de la majorité et de l'opposition (élus à la proportionnelle des groupes politiques représentés au sein de l'assemblée). Elle se réunit chaque mois pour mettre en œuvre, par délégation, les décisions prises par le Conseil régional en session plénière.
Les commissions permanentes 2018 par politique et par département/pays

Les six grandes «missions»

Une présentation du budget régional autour de six « missions budgétaires » traduit le projet du mandat 2016-2021, construit autour de six grandes ambitions politiques pour la Bretagne.
Mission 1 : Pour un aménagement équilibré, garant de la cohésion, de la performance et de la solidarité territoriale
Mission 2 : Pour une économie dynamique au service de filières fortes et créatrices d'un emploi durable
Mission 3 : Pour une formation permettant à chacun de construire son propre parcours vers la compétence et l'emploi
Mission 4 : Pour une Bretagne de toutes les mobilités
Mission 5 : Pour une région engagée dans la transition écologique
Mission 6 : Pour le rayonnement de la Bretagne et la vitalité culturelle bretonne

Une présentation plus complète des commissions permanentes par politique et par département et pays dans la rubrique dédiée aux décisions du Conseil régional
Les commissions permanentes 2018 par politique et par département/pays

Infographie « En chiffres »

- Volume financier par ambition politique : aménagement du territoire : 2.424.403 € ; développement économique et emploi : 17.303.530 € ; éducation et formation :  28.664.482 € ; transports et mobilité :  24.038.204 € ; culture et attractivité : 6.182.488 € ; environnement et énergie : 2.896.392 €.

- Nombre de dossier par ambition politique : aménagement du territoire :  22  ; développement économique et emploi : 169 ; éducation et formation : 632 ;  transports et mobilité : 27  ;  culture et attractivité : 270 ; environnement et énergie : 115 .