Après 21 mois de travaux, les contours du futur polder se dessinent. À terre comme en mer, les entreprises se sont succédées sans discontinuer, et ont modifié le paysage.

A terre, une aire de 6 ha est prête à accueillir les premières entreprises, tandis qu'en mer, la digue et le quai EMR sont sur le point de se rejoindre.

Découvrez le chantier vu du ciel !

 

Modifié le