Culture
Les films bretons à l’affiche des festivals en 2018

Cérémonie des César 2018, Festivals de Berlin, Cannes et Annecy : cette année, plusieurs films réalisés et produits en Bretagne ont été sélectionnés puis parfois récompensés dans les grands rendez-vous du cinéma. Un signe de la vitalité de la filière en Bretagne salué par la Région, qui soutient la création cinématographique et audiovisuelle en Bretagne !

Image extraite du court-métrage "Ce magnifique gateau !"
«Ce magnifique gateau !», court-métrage d'Emma de Swaef et Marc Roels primé au Festival d'animation d'Annecy 2018 Vivement Lundi !

En mars dernier, « Les Bigorneaux », écrit et réalisé dans le nord Finistère, remportait le César du meilleur court-métrage ; au festival de Cannes, la Bretagne était représentée par trois films : le dernier long-métrage de Christophe Honoré « Plaire, aimer et courir vite », tourné à Rennes et Binic, et deux courts-métrages, « Ultra Pulpe », programmé à la Semaine de la critique, et « Ce magnifique gâteau ! », à la Quinzaine des réalisateurs. Ce dernier a reçu le Prix André-Martin la semaine dernière au Festival international d’animation d’Annecy, où deux autres films bretons étaient en compétition, « Le Quatuor à cornes » et « Raymonde ou l’évasion verticale ».  

LES BIGORNEAUX de Alice Vial from L'oeil du voisin on Vimeo.

Filière et écosystème autour du cinéma en Bretagne

Ce bon cru 2018 témoigne de la richesse de la production bretonne et de l’écosystème qui s’est construit autour : tous les films sélectionnés cette année dans les festivals ont d’ailleurs bénéficié de l’appui financier de la Région, et de nombreux techniciens et comédiens ont travaillé sur ces réalisations. Pour saluer cette créativité et ce savoir-faire, le président de la Région Bretagne Loïg Chesnais-Girard et son vice-président à la culture Jean-Michel Le Boulanger invitent une dizaine de réalisateurs et de producteurs de la filière cinéma à un temps d’échanges convivial ce mardi 19 juin à l’Hôtel de Courcy qui abrite l’hémicycle régional.

Parmi une quinzaine de sélections des festivals

Aux Etoiles du documentaire de la SCAM  (Paris)

- "Sur le rebord du monde" de Hervé Drezen - Z’azimut Films
- "La belle vie" de Marion Gervais - Quark Productions
- "L’affaire du sous-marin rouge" d’Hubert Béasse - Vivement Lundi !

À Berlin

- "Trois jours à Quiberon" d’Emily Atef—Tita B Production

À Cannes

- "Plaire, aimer et courir vite", dernier long-métrage de Christophe Honoré, tourné à Rennes et Binic - Les Films Pelléas ; Arte France Cinéma
- "Ultra Pulpe", court-métrage de Bertrand Mandico - Ecce Films, programmé à la Semaine de la Critique - Ecce Films

À Annecy

- "Le Quatuor à cornes" - Vivement Lundi !; La Boîte… production
- "Raymonde ou l’évasion verticale" - Papy3D; JPL Films

Plus de 100 projets de création par an aidés

Grâce à son fonds d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle (Facca), la Région Bretagne a choisi de soutenir, en lien avec le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), sur le principe du 2 € Région /1€ CNC, tous les types de projets, du scénario jusqu’à la post-production finale. En 2017, une dotation globale de 3 M€ s’est répartie entre 26 aides à l’écriture, 20 au développement et 66 à la réalisation : la Région soutient plus de 100 projets de création chaque année. Un dispositif destiné aux professionnels bretons et à tous ceux qui souhaitent tourner en Bretagne, sous certaines conditions (embauche de techniciens et comédiens bretons, taux de retombées économiques sur le territoire). Le montant des aides varie de 3 000 €, pour l’écriture d’un documentaire, à 200 000 €, pour la réalisation d’un long-métrage. n lien avec le Centre national du cinéma et de l’image animée, la collectivité peut accompagner tous types de projets, du scénario jusqu’à la post-production, sur le principe du 2€ Région/1€ CNC).