Les décisions par politiques publiques (CP du 4 juin 2018)

Au terme de la Commission permanente du lundi 4 juin, qui s’est réunie exceptionnellement à Châteaulin, la Région consacre 63 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via plus de 950 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

4,5 M€ pour les contrats Europe-Région-Pays
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats sur 2014-2020 à travers le soutien apporté ce mois-ci à 47 opérations, parmi lesquelles la réhabilitation de la piscine intercommunale de Combourg (645 000 €) dans le pays de Saint-Malo, la mise en valeur du quartier de Locmaria à Quimper (508 000 €) dans le pays de Cornouaille, ou encore, l’agrandissement et l’extension de l’école maternelle de Morieux (150 000 €) dans le pays de Saint-Brieuc.

1 M€ pour des projets lauréats du dispositif « dynamisme des centres villes et bourgs ruraux »
La Région verse lors de cette commission permanente ses premières subventions au titre du l’appel à candidatures partenarial en faveur du dynamisme des centralités dans le cadre duquel 60 candidatures (35 en phase travaux et 25 en études) ont été retenues par l’État, la Région l’Établissement Public Foncier et la Caisse des dépôts. Les communes de Cavan, Plouaret (Côtes d’Armor), Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine) Pont-Croix (Finistère) et Quéven (Morbihan), en sont les 5 premières bénéficiaires.

Lancement d’un appel à projets en faveur de l’amélioration de l’offre de soins de premier recours
La Région lance un nouvel appel à projets destiné à soutenir les initiatives portées par les territoires les plus fragiles en matière d’accès aux soins de premier recours. En 2018, il s’agit de retenir des démarches telles que la réalisation d’études-actions, l’animation de réseaux, la mise en place d’actions de promotion en direction des professionnels de santé. Une enveloppe de 50 000 € est consacrée à cet appel à projets. L’aide régionale est plafonnée à 5 000 € par projet dont le plan de financement doit prévoir un auto-financement de 20%. Les dossiers sont à déposer par les pays, communautés d’agglomération ou de communes, avant le 31 juillet.

Economie

11 entreprises soutenues par les dispositifs Inno
551 342 € sont accordés sous forme de subventions et 243 298 € sous forme d’avances remboursables :

  • 3 entreprise dans le cadre de Inno R&D : avec une avance de plus de 243 000 € pour Biosency à Cesson-Sévigné, et des subventions des 22 000 € et 40 800 € pour respectivement Penn Ar Box (Brest) et Portik (Chantepie - 35).
  • 4 entreprises, dans le cadre d’Inno Conseil : 15 000 € pour chacune des entreprises Entre Terre & mer du Groupe Aquatonale SA (Allaire - 56), Bageal (Bieuzy-les-Eaux - 56) et Exid Concept Développement (Pusquellec - 22), 10 000 € pour SASminimum (Rennes).
  • 4 structures dans le cadre d’Inno R&D collaborative : 45 000 € pour Adiagène (Saint-Brieuc - 22) et 70 000 € pour l’ANSES (Plouzané - 29) pour des outils de détection rapides des pathologies destinés aux aquaculteurs, 124 000 € pour Osmobio (Loudéac - 22) et 194 000 € pour l’UBS IRDL (Pontivy - 56) pour le développement d’une solution de désherbage d’origine naturelle.  

100 000 € pour la French Tech Rennes Saint-Malo
Avec un budget annuel de 1,5 M€, la French Tech Rennes-Saint-Malo vise, en articulation avec l'écosystème régional existant, à accélérer les startups par en développant des programmes d'accompagnement, fédérant les acteurs du développement sur le territoire, et favorisant la transition numérique des entreprises. La Région lui octroie une aide de 100 000 € pour son rôle d’animation de l’écosystème. Elle bénéficie également de 50 000 € de l’État, 105 000 € de fonds européen FEDER, 18 000 € de la CCI, 413 000 € de Rennes Métropole et de 80 000 € de Saint-Malo Agglomération.

82 000 € pour le Réseau Entreprendre Bretagne
La Région accorde une aide de 45 000 € à l’association, pour l’année 2018, afin de l’aider à assumer la mission qu’elle lui a confiée : la gestion du dispositif PHAR (Prêt d’honneur pour l’Amorçage régional) qui a déjà permis d’accorder 241 prêts, pour un montant total de 6,7 M€, qui ont permis la création de 147 entreprises innovantes. La deuxième subvention, de 37 000 €, est pour sa part destinée à soutenir ses actions d’accueil, accompagnement et suivi des porteurs de projets.    

10 000 € pour Entreprendre au féminin Bretagne
L’association épaule les femmes cheffes d’entreprises ou futures cheffes d’entreprises afin de sécuriser leur parcours professionnel. La Région lui accorde 10 000 € pour l’organisation d’ateliers “réseau” visant à pérenniser les entreprises et mettre en réseau les structures.

2,4 M€ pour soutenir 18 projets d’investissement dans les entreprises bretonnes dont :

  • 324 000 € pour 9 Pass investissement TPE (entreprises de moins de 20 salariés qui créent au moins un emploi en CDI et investissent) : c’est notamment le cas de la SAS Alu Pliage à Châteaulin (29), la SARL Deux mécanique à Vitré (35) ou encore la SASU Terres des Délices à Bohal (56) qui perçoivent chacune 50 000 €.
  • 730 750 € d’avances remboursables pour 4 Pass Investissement : 300 000 € pour One Kin à Plérin (22), 80 000 € pour Ker Sola à Lorient (56), 32 000 € pour le Camping La Source à Sauzon (56) et 318 750 € pour Bezhin Breizh à Saint-Pol-de-Léon qui permet de maintenir 20 emplois via le rachat des Viviers de Roscoff.
  • 75 600 € pour l’accompagnement de la SA Crust’Armor de Saint-Agathon (22) au titre du Fonds spécial d’intervention économique (FSIE).
  • 1,3 M€ pour 3 accompagnements au titre du PASS compétitivité IAA en capacité de mobiliser 1,5 M€ de FEADER : 864 000 € pour les Saveurs du Léon à Plougar (29), 170 000 € pour la SAS CGPA Peny à Saint-Thurien (29), 329 000 € pour la SAS Tallec à Bannalec (29).

279 000 € pour Produit en Bretagne
La Région soutient ainsi le programme d’actions 2018 de l’association qui réunit plus de 400 entreprises et son plan de valorisation de la filière agricole et agroalimentaire notamment à travers la “mise en valeur de la bientraitance animale en Bretagne et de notre régime omnivore”.

182 000 € pour l’ARACT
Il s’agit de soutenir le programme d’activité 2018 de l’association qui a pour ambition de favoriser l’amélioration des conditions de travail afin de contribuer, à la fois, à la performance des entreprises et à la qualité de vie au travail. 

60 000 € pour 5 Pass Export VIE
Correspondant à 30% du coût, ces aides variant de 8 400 à 18 800 € sont destinées à soutenir le recrutement d’un VIE (Volontariat à l’international en entreprise) par les entreprises bretonnes, afin de développer ou structurer leurs activités à l’étranger.

Économie sociale et solidaire

110 000 € pour la Ligue de l’enseignement
La Région soutient les actions de la Ligue qui fédère 900 associations (activités périscolaires, culture, sport, formation, solidarité internationale, lutte contre les discriminations…) avec un triple objectif : consolider l’emploi associatif, encourager l’engagement des jeunes et valoriser l’engagement bénévole.

Agriculture

52 000 € pour la transformation ou la vente directe
À travers deux aides accordées à des exploitations qui investissent en vue de développer une activité à plus forte la valeur ajoutée, l’une en viande bovine et porcine Label Rouge à Pluguffan (22), l’autre en caprin lait à Pont-Scorff (56).

48 000 € pour le Pass Avenir
Initié l’an dernier et soutenu par la Région Bretagne, ce dispositif vise à accompagner les jeunes agriculteurs en situation fragile pour améliorer la résilience de leur exploitation. Il repose sur un diagnostic débouchant sur un plan d'actions et son suivi dans sa mise en œuvre. La Région renouvelle ce dispositif en 2018 avec l’objectif de 60 Pass réalisés.

12 000 € pour accompagner l’installation des +40 ans
Deux bénéficiaires perçoivent cette aide de 6 000 € ce mois-ci, le premier dans la filière équine à Parigné (35), le second en culture de légumes à Priziac (56). 

90 000 € pour soutenir les serristes
Les 3 exploitations finistériennes soutenues rénovent ou construisent de nouvelles serres pour la culture des tomates, afin de réduire leur consommation d’énergie et l’impact sur l’environnement, à Plougastel-Daoulas, Saint-Pol-de-Léon et Guipavas.

36 000 € pour les économies d’énergie dans 18 exploitations laitières qui font l’acquisition d’un pré-refroidisseur de lait (15) ou d’un récupérateur de chaleur (3) pour leur tank à lait.

12 100 € pour 11 Pass’Bio
via des subventions variant de 900 à 1 215 € pour soutenir la réalisation de diagnostics conversion ou pour des suivis de conversion.

95 000 € pour la FR CIVAM
Il s’agit de soutenir le fonctionnement pour l’année 2018 ainsi que le programme d’actions 2018 de la fédération régionale des Centres d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) en faveur d’une agriculture durable en Bretagne.

110 000 € pour le GIE élevages
La Région confie l’animation de plusieurs de ses dispositifs au GIE et lui accorde, au titre de l’année 2018 :

  • 22 700 € pour le programme d’accompagnement à la modernisation des bâtiments d’élevage pour herbivores,
  • 35 000 € pour l’animation d’Éco-énergie lait,
  • 37 900 € pour le programme d’assistance technique pour la filière apicole bretonne,
  • 16 000 € au programme de sélection, testage et multiplication pour la filière apicole bretonne.

125 000 € pour le Haras d’Hennebont en soutien à son fonctionnement de l’année 2018. Une seconde aide de 100 000 € est également accordée au titre de la politique touristique pour soutenir le projet de développement et de modernisation du site.

70 600 € pour le GIP Cheval breton
Participation forfaitaire annuelle de la Région pour l’association, créée en juin 2017, qui a vocation à intervenir auprès des éleveurs pour diffuser la semence de trait breton et améliorer la qualité génétique de la race.

10 000 € pour les Terralies 2018 de Plérin.

1 500 € pour la finale du championnat de France de chiens de troupeaux organisée par l’association finistérienne du Border Collie le 12 août à Carhaix.

Mer

42 400 € pour le projet REBENT
Versée au Muséum d’histoire naturelle de la station de biologie marine de Concarneau, cette aide s’inscrit dans la volonté régionale d’améliorer la connaissance sur la biodiversité marine en épaulant le projet REBENT comme REseau de surveillance BENThique. L’objectif de REBENT est d’acquérir et mettre en forme des données sur les habitats de la zone côtière et l'ensemble des êtres vivants y coexistant (biocénoses benthiques).

18 000 € pour le 34e salon National de la Conchyliculture et des Cultures Marines qui aura lieu les 17 et 18 octobre 2018 au Parc des Expositions à Vannes.

10 000 € pour le projet ERASMOUSS porté par l’association lorientaise de promotion de la pêche durable et responsable, dite Blue Fish.

484 000 € pour le Vauhariot à Cancale
Ce sont 403 100 € au titre du FEAMP et 80 600 € au titre de la politique pêche de la Région qui sont accordés à Saint-Malo Agglomération pour l’extension et la requalification du réseau d’alimentation et de rejet d’eau de mer du Vauhariot.

Aquaculture : 18 producteurs soutenus dans leurs investissements pour un montant total de 123 000 € de fonds régionaux auxquels s’ajoutent 616 000 € provenant du FEAMP. Sont ainsi soutenues l’installation de chaine de tri avec calibreuse, l’acquisition de chariots élévateurs, la construction de bassins ostréicoles...

Soutien aux pêcheurs :

  • Près de 13 000 € pour l’acquisition d’un navire de pêche d’occasion par un jeune pêcheur en vue de créer son entreprise (1 800 € de la Région + 11 000 € de FEAMP) à Plourhan (22).
  • Plus de 15 000 € pour les investissements “sécurité” réalisé par un patron pêcheur sur son navire à Saint-Pol-de-Léon : range filet, table de tri et parc à filets (2 200 € de la Région et 13 100 € de FEAMP). ”
  • Près de 8 000 € pour le changement de moteur d’un navire de pêche à Moëlan-sur-Mer pour une meilleure efficacité énergétique.
  • 12 000 € pour l’acquisition d’un vivier à langoustines et d’une table de tri sur le navire L’Atlantique basé à Penmarch’.

1,04 M€ pour le programme d’investissements 2018 du port de Concarneau pour la réparation navale.

2 M€ de contribution aux dépenses d’investissement programmées, pour l’année 2018, par le syndicat mixte du port de pêche de Keroman à Lorient.

Transport

1,53 M€ pour le SIM MobiBreizh
Pour simplifier l’usage des transports publics en Bretagne et renforcer leur attractivité, les collectivités qui en ont la charge ont développé, depuis 2010, le système d’information multimodale breton renommé dernièrement SIM MobiBreizh (ex BreizhGo). Avec plus de 170 000 visites et 3 millions de recherches par mois, MobiBreizh poursuit sa progression. En vue de renouveler le marché de sa mise en œuvre et de son développement (qui s’achève en juin 2019), une nouvelle consultation est en cours. La Région prévoit d’y dédier 528 000 € en investissement et 1 M€ en fonctionnement, d’ici août 2026.

Environnement & transition énergétique

100 000 € pour les Projets de territoires pour l’eau
Pour une approche plus intégrée de la gestion de la ressource, la Région encourage la définition et la mise en œuvre de Projets de Territoires pour l’Eau (PTE) construits avec l’ensemble des acteurs locaux. Elle soutient, dans ce cadre, leurs programmes d’actions 2018. Accompagnement des communes vers la suppression des produits phytosanitaires, conseils auprès des agriculteurs pour améliorer leurs pratiques, actions de sensibilisation…, 3 acteurs sont ainsi soutenus pour un montant total 100 000 € : le syndicat mixte intercommunale du bassin versant de la Seiche et la Chambre régionale d’agriculture pour le SAGE Vilaine, le syndicat mixte du SAGE Ouest Cornouaille.

Près de 80 000 € pour le CEVA
Pour soutenir le programme d’intervention 2018 du Centre d’études et de valorisation des Algues (Pleubian - 22), dans le cadre de l’action régionale de lutte contre le phénomène des marées vertes. 

15 000 € pour la Fédération des Chasseurs 56
La Région accompagne les réserves naturelles régionales et soutient dans ce cadre la Fédération des Chasseurs qui crée un observatoire de l’évolution du site naturel des étangs du Loc’h, dans la perspective de sa réestuarisation.

11 600 € de cotisation annuelle à la fédération des Parcs naturels régionaux.

652 000 € pour le Plan de prévention des risques technologiques du port de Brest
Approuvé en 2017 par le Préfet, le plan de prévention des risques technologiques autour des établissements Imporgal (Primagaz) et Stockbrest implantés sur le port de Brest définit une stratégie pour les zones comportant des installations classées « SEVESO seuil haut ». Il prévoit des mesures foncières d’acquisitions de biens (biens estimés à 13 M€) et des coûts de démolition de biens bâtis (1,7 M€) dont le financement est assuré par l’Etat, les exploitants des installations à l’origine du risque et les collectivités territoriales.

150 000 € pour l’association Air Breizh
À l’aide au fonctionnement 2018 de 70 000 €, s’ajoute 80 000 € d’aide aux équipements et à la mise en œuvre de deux nouvelles études en 2018 : une sur la qualité de l’air intérieur à Lanvallay, l’autre sur les émissions polluantes liées aux produits phytosanitaires. 

109 000 € pour les projets “Bâtiments Performants”
Dans le cadre de l'appel à projets “Bâtiments Performants”, la Région et l’ADEME soutiennent la réalisation d'opérations qui visent à favoriser l’exemplarité et l’innovation, que ce soit en réhabilitation et en construction neuve. Deux opération sont soutenus ce mois-ci : Les toits partagés à Lorient (89 300 €) et la société Echopaille (19 600 €) à Larré (56).

89 000 € pour l’animation du Plan Bois énergie
Au titre de l’année 2018, la Région soutient ses partenaires du Plan Bois Énergie Bretagne 2015-2020. Abibois (39 600 €) a pour objectif, cette année, d'élaborer un annuaire dynamique des acteurs et du matériel existant en matière de bois énergie, d’assurer la gestion de la marque Bretagne Bois Bûche et de poursuivre des études initiées en 2015. Pour sa part, AILE (Association d'Initiative Locales pour l'Energie et l'Environnement - 49 500 €) assurera le suivi et l'accompagnement des fournisseurs et porteurs de projets, la caractérisation des outils de production de bois déchiqueté, la réalisation d'une démarche qualité auprès des fournisseurs de bois...

72 000 € pour 2 boucles énergétiques locales
Dans le cadre de l'appel à projets "Boucle Énergétique Locale", la Région accompagne les territoires qui développent un projet global autour des trois axes : maîtrise de l’énergie, valorisation des sources d’énergie renouvelable et optimisation de l’adéquation entre besoins et production locale. A ce titre, elle soutient les investissements réalisés par 2 lauréats : la communauté de communes des Val d’Aubigné ( 20 000 €) et la Ville de Locminé (52 000 €).

Jeunes, lycéens et apprentis

40 000 € pour le réseau URHAJ Bretagne
Soucieuse de garantir le droit au logement des jeunes Bretons, la Région accompagne l’Union Régionale pour l’Habitat Jeunes dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs 2017-2019 et alloue 40 000 € en 2018 au réseau bénéficiant à 8 000 jeunes par an.

14 M€ de travaux dans les lycées publics
Après avoir dédié près de 48 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics depuis le début de l’année la Région y consacre 14 M€ en juin : 6,4 M€ pour la construction d’un espace scientifique au lycée Théodore-Monod au Rheu, 2,3 M€ pour la seconde phase de la restructuration générale du lycée agricole de Saint-Aubin du Cormier, ou encore      

1,2 M€ pour des travaux de gestion des eaux pluviales, de sécurisation et de démolition d’un bâtiment au lycée Dupuy de Lôme à Brest.

2,5 M € pour l’aménagement des lycées privés
Parallèlement, la Région participe aux travaux réalisés dans les établissements privés. Ainsi, le lycée des Pays de Vilaine à Saint-Jacut-les-Pins bénéficie d’une subvention de 933 000 € pour l’accompagner dans la nouvelle phase du chantier de construction d’un bâtiment. Le lycée de La Providence à Saint-Malo se voit lui allouer 429 000 € pour des travaux de revêtements, finitions et aménagements intérieurs dans un bâtiment.

1,3 M € pour l’équipement des lycées publics & privés

  • acquisition d’équipements pédagogiques : une machine d’atelier pour la filière travail du bois et de l’ameublement du lycée du Sacré-Cœur à Saint-Brieuc (60 000 €), un pont ciseau et un banc de freinage pour les formations moteurs et mécaniques automobile du lycée de Pont-de-Buis-les-Quimerch (42 000 €), ou encore du matériel pour les filières électricité/électronique du lycée Félix Le Dantec à Lannion (18 000 €) ;
  • achat d’équipements permettant aux établissements de fonctionner et d’accueillir de nouvelles formations : mobiliers, véhicules, matériels d'entretien et de maintenance ou encore pour les services lingerie et restauration

10,6 M€ pour le dispositif ARGOAT en 2018/2019
La Région affecte une enveloppe de 10,6 M€ à l'attribution de cette aide versée aux 18 500 apprentis bretons pour couvrir les frais de transport, hébergement et restauration, comprise entre 400 et 800 €.

750 000 € pour l'aide au 1er équipement des apprentis
Cette aide, variant de 60 à 300 € en fonction des sections, s’adresse à tous les jeunes entrant en apprentissage ou en lycée professionnel, pour l’acquisition des outils et matériels nécessaires à leur formation. Près de 6 000 apprentis sont concernés.

14 000 € pour la mobilité des apprentis et étudiants

La Région accorde 10 700 € pour le voyages d’études au Royaume-Uni de 51 apprentis de l’ASPECT Bretagne (Rennes).

La collectivité participe aussi aux déplacements de 12 étudiants de formations sanitaires et sociales en Allemagne pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

Recherche, enseignement supérieur

1,4 M€ pour des travaux dans les instituts derecherche et les grandes écoles
Lors de cette commission, la Région participe à la construction et la rénovation de résidences étudiantes de l’IMT Atlantique sur le Campus de Brest (1re tranche) en attribuant une aide 800 000 € à l’école d’ingénieur.

Dans le cadre du CPER 2015-2020, elle affecte le solde de sa contribution au projet de réhabilitation d’une halle technologique de l’IRSTEA (352 000 €, programme Usine Agroalimentaire du futur) et au réaménagement de locaux de l’INRA (203 000 €, programme AGROECOTERMER).

Dans le même cadre, le Conseil régional accompagne 2 opérations menées par l’INRA : la rénovation de la station expérimentale des étangs du Rheu (70 000 €, programme AGROECOTERMER) et la construction d’une plateforme de valorisation des effluents organiques (50 000 €, programme SMART AGRI APIVALE).

210 000 € pour le GIS M@rsouin
La Région finance les actions menées entre avril 2018 et mars 2019 par la fédération des laboratoires bretons œuvrant dans les technologies de l’information. Elle mène actuellement une enquête sur les pratiques numériques des communes bretonnes.

74 000 € pour le dispositif Boost’Europe
Ce dispositif, lancé il y a un an avec le soutien de la Région, vise à encourager les équipes bretonnes à s’impliquer dans des projets européens de recherche. L’Université de Rennes 1, l’Université de Bretagne Occidentale l’INSERM, l’IMT Atlantique, le CNRS, l’IFREMER et l’ENSTA Bretagne en bénéficient après avoir postulé à différents appels à projets.

Formation tout au long de la vie

880 000 € pour les formations de l’AGCNAM
Dans le cadre d’une convention pluriannuelle, la Région finance en 2018 l’offre de formation proposée par l’Association de Gestion du Conservatoire National des Arts et Métiers en Bretagne qui souhaite consolider son offre de formation auprès des salariés et des demandeurs d’emploi.

530 000 € pour la formation des artisans
La Région accompagne la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat de Bretagne (CRMAB) dans la mise en œuvre en 2018 de son programme de formations destinée principalement aux actifs du secteur de l’artisanat et ouvertes aux demandeurs d’emploi. L’objectif est de former 10 000 personnes, dont 400 demandeurs d’emploi.

300 000 € d’appui au Congé Individuel de Formation
En 2017, la subvention de 300 000 € attribuée au CIF par la Région a permis de cofinancer la formation de 64 personnes.

231 000 € pour la formation des commerçants
La Région soutient la Chambre de commerce et d’industrie régionale de Bretagne dans la mise en place d’actions de formation au profit des actifs des entreprises de moins de 10 salariés du secteur du commerce et du tertiaire marchand. En 2018, elle vise à former 1 800 personnes.

80 000 € pour former les actifs du secteur agricole
La Chambre régionale de l’agriculture de Bretagne bénéficie en 2018 d’un financement de la Région pour la mise en place d’actions de formation destinées aux professionnels de l’agriculture. En 2017, 326 personnes ont été formées dans le cadre de cette expérimentation.

306 000 € pour des Actions Territoriales Expérimentales
La Région a la possibilité d'activer son dispositif « Action territoriale expérimentale » (ATE) qui consiste à organiser des formations spécifiques pour répondre à un besoin précis, repéré localement, d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis le début de l'année, elle a, dans ce cadre, ouvert au total, 683 places : 491 sur le volet « recrutement », 171 sur le volet « insertion », et 21 sur le volet « insertion par l'activité économique ».

Culture

80 000 € pour l’Ensemble Matheus (asso Musicus)
La Région vient d’approuver la nouvelle convention d’objectifs 2018-2019 qui la lie à l’orchestre international dirigé par Jean-Christophe Spinosi et lui accorde une subvention de 80 000 € (portant à 400 000 € son aide pour l’année 2018) notamment pour la mise en œuvre de l’opération “Opéra en région”.

57 000 € pour soutenir les projets de 11 équipes artistiques dans les domaines des musiques populaires et du théâtre.

373 000 € pour 16 manifestations de spectacle
dont 150 000 € pour les Tombées de la nuit à Rennes, mais aussi 30 000 € pour le Festival photo de La Gacilly (56), 20 000 € pour Arts à la pointe à Audierne (29), 15 000 € pour Sonn Ar Mein à Guimaëc (29) ou encore 2 000 € pour le festival Terre art’ère à Plérin.   

400 000 € pour l’EPCC Spectacle vivant en Bretagne
(2e subvention versée au titre de l’année 2018, 1re subvention de 200 000 € versée en décembre 2017).

135 000 € pour le FRAC
Une première subvention de 115 000 € est destinée à l’acquisition d’œuvres au titre de l’année 2018, la seconde à l’achat d’équipements, mobiliers et logiciels. 

128 000 € pour Films en Bretagne
La Région adopte une nouvelle convention 2018-2020 avec l’association, basée à Lorient, qui a pour ambition de développer la production et la création audiovisuelle & cinématographique en Bretagne. Elle contribue notamment à la dynamique de la filière professionnelle dans la Région. La convention s’accompagne d’une aide de 128 000 € au titre de l’année 2018 (il s’agit de la 2nde partie de la subvention annuelle - 100 000 € avaient déjà été accordés en décembre dernier).

731 500 € d’aides FACCA mobilisés pour 24 projets
À travers son Fonds d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle, la Région apporte notamment, ce mois-ci, son soutien à :

  • 11 documentaires : “Traumascape” de Vincent Pouplard (A perte de vue Films - Vannes - 12 000 €), “On K’air - saison 3” (Les Films de Rita et Marcel - Brest - 10 000 €) ...
  • 4 longs métrages : “Un vrai bonhomme” de Benjamin Parent (Delante Production Paris - 180 000 €), “Nayola” de José Miguel Ribeiro (JPL Films Rennes - 110 000 €) ...
  • 6 courts métrages qu’ils soient en phase de développement, réalisation ou écriture.

110 000 € pour 20 librairies indépendantes accordées dans le cadre de la convention 2018-2020 avec le Centre national du livre (CNL).

44 500 € de soutien aux manifestations littéraires
Outre Quai des Bulles (Saint-Malo) qui bénéficie de 28 000 €, 4 autres événements sont soutenus : Bulles à Croquer à Saint-Brieuc (3 500 €), Pré en Bulles à Bédée (2 500 €), Il fait un temps de poème à Saint-Brieuc (5 000 €) et la 24e édition du festival du polar Le chien jaune (5 500 €) à Concarneau.

776 000 € pour le développement de la culture scientifique technique et industrielle
La Région soutient les initiatives menées par les principaux acteurs de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) sur l’ensemble du territoire breton, à travers la mise en place de contrats d’objectifs et de moyens. Lors de cette commission, le contrat-type 2018-2020 a été approuvé et 776 000 € d’aides ont été attribuées à 3 structures pour leurs actions et leur fonctionnement en 2018 :

637 000 € à l’Espace des Sciences des Champs Libres (Rennes), qui anime le Pôle Bretagne Culture Scientifique,

74 000 € à la Maison de la Mer (Lorient),

65 000 € aux Petits Débrouillards Grand Ouest (Rennes).

Sport

831 000 € pour la construction de centres aquatiques
La Région soutient la création, par les communautés de communes, de 3 équipements de proximité d’intérêt régional à hauteur de 277 000 € chacun : une piscine communautaire à Châteaulin, un centre aquatique à Douarnenez et un centre aqualudique sur le territoire de Saint-Malo.

800 000 € pour le centre international de formation de tennis de table à Hennebont
Réalisé par la Ville d’Hennebont, ce centre de formation, d’entraînement et de compétition équipera la Garde du Vœu. Lors de cette commission permanente, la subvention de 400 000 € accordée vient compléter la précédente versée en décembre dernier portant ainsi l’investissement régional à 800 000 €.   

70 000 € pour l’épreuve internationale cycliste,“les 4 jours de Plouay”, organisée par le Comité des fêtes de la ville, du 23 au 26 août.

25 000 € pour la Fédération de Golf (Levallois Perret - 93) pour l’organisation du Cordon Golf Open, l’open des Côtes d’Armor, qui aura lieu du 30 août au 2 septembre, à Pléneuf-Val-André.

111 000 € au Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) pour son fonctionnement et ses activités 2018.

Langues de Bretagne

47 600 € de bourses Desk pour favoriser l’enseignement bilingue en breton
Dans le cadre du dispositif Desk, 32 aides individuelles sont accordées à des personnes se formant à la langue bretonne dans un centre agréé et qui se destinent à l’enseignement bilingue (33 700 €). 10 autres aides (13 900 €) sont versées aux personnes se destinant à un métier bilingue de la petite enfance (écoles maternelles, crèches...).

802 000 € pour l’enseignement du breton aux adultes
Cinq associations, Kelenn à Quimper, Skol an Emsav, à Rennes, Mervent, à Plonéour–Lanvern, Roudour à Carhaix et Stumdi, à Landerneau, se répartissent cette aide globale pour former des demandeurs de d’emploi à la langue bretonne en session longue (3 et 6 mois) lors de l’année scolaire 2018-2019.

258 0000 € pour des émissions radio en breton
Cinq radios bénéficient d’une aide pour la réalisation et la diffusion d'émissions en langue bretonne :  Radio Kerné à Plonéis (78 000 €), Arvorig FM à Landerneau (75 000 €), RCF Finistère (15 000 €), Radio Bro Gwened à Pontivy (46 000 €) et Radio Kreizh Breizh à Saint-Nicodème (44 000 €). Pour ces 2 dernières, il s’agit de la 2e attribution de l’aide régionale versée en 2018.

Soutien à 5 associations de promotion du breton...
Cinq associations sont aussi épaulées pour la mise en œuvre de leurs actions en 2018 : la fédération des associations culturelles bretonnes Kevre Breizh (49 000 €) à Carhaix, la fédération de théâtre en langue bretonne C’hoariva (30 000 €) à Douarnenez, Babigoù Breizh (25 000 €) à Vannes, Mat ar Jeu (15 000 €) à Brest et Kerlenn Sten Kidna (5 000 €) à Auray,

…et à 6 structures de promotion du gallo
Pour leur participation à l’organisation du Mois du gallo 2018, 6 associations bénéficient d’une subvention régionale : Plum’FM (1 740 €), à Sérent, La Granjagoul (1 600 €) à Parcé, Telenn (1 300 €) à Saint-Brieuc, Cac-Sud 22 (900 €) à Loudéac, Bertegn Galezz (710 €) et Pouevr et Seu (250€) à Saffré bénéficient d’une aide de la Région.

Tourisme et Patrimoine

82 000 € pour des travaux dans les cités labellisées
La Région apporte son soutien à 14 investissements esthétiques ou de mise en valeur du patrimoine public et privé doté d’un intérêt architectural dans les Communes du Patrimoine Rural ou les Petites Cités de Caractère. Sont notamment aidés : l’aménagement de voirie à Jugon-les-Lacs commune nouvelle (26 000 €), la réhabilitation d’un édifice public en logement locatif à Mellé (6 000 €), la restauration d’un édifice privé à Montfort-sur-Meu (15 000 €) ... 

465 000 € pour la restauration de 16 édifices publics non protégés
La Région soutient les travaux de restauration, de conservation et de valorisation concernant les édifices publics non protégés lorsqu’ils s’inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine. Par exemple : les restaurations du clocher de l’église Saint-Malo à Saint-Malon-sur-Mel (60 000 €), d’une rosace et de baies hautes de l’église Saint-Martin de Brest (34 000 €), du moulin à vent Saint-Michel à Saint-Quay-Portrieux (5 500 €) …

24 500 € pour le développement touristique des îles
Dans le cadre de l’appel à projets en faveur des destinations touristiques, Univers des îles, porté par l’association des îles du Ponant, bénéficie de 2 aides : l’une de plus de 19 000 € pour son plan d’actions, l’autre de près de 15 500 € pour le renforcement de sa stratégie et son adoption par les professionnels du tourisme. 


Modifié le


Partagez ce contenu