Fonds européens
L’Europe soutient les projets bretons

Chaque année, la Commission régionale de programmation européenne se déplace en Bretagne pour évaluer la bonne utilisation des fonds européens sur le territoire, où ils sont gérés désormais par l’Etat et la Région. L’occasion de faire un point ce mois-ci sur la période 2014-2020 et de se projeter sur l’après-2020.

Le téléphérique reliant le nouveau quartier des Capucins à Brest, financé avec l'aide des fonds européens
Mathieu Le Gall - CRTB

Ces deux jours de rencontre ont permis de faire le point sur l’avancée des projets financés par l’Europe en Bretagne (voir en bas de page) et sur l’ usage de ces financements après-2020, à travers une table ronde sur les enjeux des programmes européens après 2020, en cours d’élaboration à Bruxelles. Pour les autorités impliquées dans la préparation des futures politiques européennes, ce moment a permis de faire valoir les prises de position bretonnes et de peser ainsi dans le dialogue inter-institutionnel qui s’accélère actuellement sur le sujet. Un échange rythmé par trois temps sur les trois conditions nécessaires pour construire une action ambitieuse, adaptée et accessible avec :

  • Un budget à la hauteur des enjeux
  • Un cadre répondant aux enjeux de demain en matière de grands objectifs européens comme de besoins des territoires
  • Une impérieuse nécessité de simplification

Plus de la moitié des fonds européens programmé pour 2014-2020

Sur près d’1 milliard d'euros alloués à la Bretagne sur la période 2014-2020, 515 M€ de fonds européens structurels et d'investissement (FESI) ont déjà été programmés pour cofinancer les projets portés par des acteurs bretons, publics et privés, sur l'ensemble du territoire (chiffres au 31 décembre 2016).  

226 M€ sur un total de 368 M€, dans le cadre du FEADER (agriculture & dév. rural) ;

117 M€ sur un total de 184 M€ dans le cadre du FSE (social, formation) ;

169 M€ sur un total de 307 M€ dans le cadre du FEDER (développement régional) ;

3 M€ sur un total de 47 M€ dans le cadre du FEAMP (affaires maritimes & pêche).