2e édition de l'appel à projets NEPTUNE
La Région s'engage en faveur de l'archéologie sous-marine

Après avoir lancé la 2e édition de l’appel à projets sur les mégalithes, il y a quelques jours, la Région fait de même, ce jour, avec l’appel à projets sur l’archéologie sous-marine, subaquatique et de l’estran, baptisé NEPTUNE. Qu’il s’agisse d’explorer de nouvelles épaves, de valoriser ces vestiges auprès du grand public ou d’innover dans la découverte de ce patrimoine immergé, les amoureux des profondeurs et de ses trésors cachés ont jusqu’au 20 avril 2018 pour postuler à leur tour. Le 5 lauréats de l’édition 2017 ont à cette occasion présenté leurs actions.

Comment faire partager au plus grand nombre la richesse de ces trésors immergés, très nombreux au large des côtes bretonnes (environ 4 000 épaves connues) ? Pour y parvenir, la Région a lancé NEPTUNE -clin d’œil au dieu de la mer– qui peut se décoder par « Nouvelle Exploration Patrimoniale Triennale des Univers Nautiques Engloutis » : cet appel à projets ouvert pendant 3 ans (2017-2019) permet d’accompagner des initiatives originales et innovantes en matière d’archéologie sous-marine.

Modalités de l’appel à projets 2018

NEPTUNE se déploie à la fois en mer, sur l’estran et dans les estuaires avec pour enjeu d’en savoir plus sur le passé maritime de la Bretagne, à travers les nombreux naufrages qui ont maillé son histoire, et de le faire savoir.

Une université, une collectivité et des associations ont déjà participé en 2017, mais d’autres structures -musées, laboratoires de recherche, parcs naturels régionaux...- peuvent aussi répondre à cet appel à projets.

Les candidats ont jusqu’au 20 avril pour déposer leur dossier, dans l’un des 4 volets proposés :
- connaissance (inventaire, études et diagnostics),
- conservation (préservation sites, restauration collections),
- valorisation (expositions, films, sentiers sous-marins...),
innovation dans les usages (numériques, 3D…).

Pour instruire les candidatures, la Région travaille en lien étroit avec le DRASSM, Département de recherches archéologiques, subaquatiques et sous-marines du ministère de la Culture.

En savoir plus sur www.bretagne.bzh ou 02 99 22 93 98 12

Les 5 lauréats de l’édition 2017

Catégorie « connaissance »

  • l’Université Rennes 1 pour le projet participatif ALeRT (Archéologie, Littoral et Réchauffement Terrestre) sur les zones côtières de Plougasnou ;
  • l’association Haliotis Exploration pour la réalisation de documentaires sur les épaves coulées entre Quiberon et les Glénan, accessibles en plongée.

Catégorie « valorisation »

  • l’association Karreg Hir pour une exposition à Plouguerneau sur l’Indian, navire anglais coulé en 1817 ;
  • la ville d’Erquy pour l’ouverture d’une galerie dédiée à la restitution des campagnes de fouilles (2014-2016) sur la plage des Montiers et le cours de l’Islet.

Catégorie « innovation »

  • le Groupe de Recherche en Archéologie Navale pour la reconstitution en 3D des épaves de la mer d’Iroise, et la réalisation de plongées virtuelles.

Retrouvez ci-dessous une présentation détaillée des lauréats 2017.

 

Tags : Patrimoine

Modifié le


Partagez ce contenu