De plus en plus d’adultes font ce choix et s’inscrivent chaque année en formation intensive au breton. Ces formations permettent en effet aux personnes sans aucune compétence en breton de se former très rapidement et d’atteindre un niveau élevé de maîtrise de la langue, validé en fin de formation par le passage du Diplôme de Compétence Linguistique (DCL) en breton. Ce type de formation est très professionnalisant : environ 70 % des stagiaires d’une promotion trouvent un poste dans les six mois suivant la formation. 

Les formations intensives se présentent sous la forme de stages d’une durée de 6 mois (apprentissage) ou de 6 + 3 mois (perfectionnement). 35h de cours sont dispensées par semaine et les stagiaires effectuent, au cours de leur cursus, des stages impliquant la pratique du breton dans un cadre professionnel de leur choix (entreprise, école, association, collectivité…).

Les cinq centres de formation agréés et les formations proposées

Retrouvez toutes les offres et lieux de formation sur le site de la fédération Deskiñ d’an Oadourien (DAO) – Apprendre le breton.

Les aides de la Région Bretagne cumulables pour ces formations

Autres aides pour les agent·e·s de la fonction publique ou salarié·e·s du secteur privé en activité

  • possibilité d’obtenir un Congé de Formation professionnelle (CFP) auprès de l’employeur pour la durée de la formation
  • prise en charge possible des frais pédagogiques par l’employeur ou l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)

Focus sur l’aide à la formation des demandeur·se·s d’emploi à la langue bretonne


L’objectif de la Région est de permettre aux demandeur·se·s d’emploi de se former rapidement si leur projet professionnel nécessite la pratique de la langue bretonne. Dans ce but, elle aide directement les cinq centres de formation agréés spécialisés dans la formation au breton pour adultes, au financement des places de stage des demandeur·se·s d’emploi.

La Région prend en charge les frais pédagogiques des demandeur·se·s d’emploi inscrit·e·s en formation professionnelle de 6 et/ou 3 mois proposés par les cinq structures agréées. Afin de disposer d'une offre de formation cohérente et répartie sur le territoire, l'Office public de la Langue bretonne (OPLB) est chargé de coordonner les centres de formation agréés et de proposer une répartition des places de formation longue.

Seuls les organismes de formation participant à la concertation mise en œuvre par l'OPLB peuvent prétendre au financement des places de stage des demandeur·se·s d’emploi et adresser cette demande d’aide à la Région.

Les centres de formation peuvent faire bénéficier un·e stagiaire non inscrit·e à Pôle Emploi d’une place de stage soutenue par la Région, à condition d’adresser la demande d’autorisation détaillée à la Région avant l’entrée du·de la stagiaire en formation. Après instruction des dossiers et réception des justificatifs concernés, les cas suivants peuvent être acceptés :

  • agent·e·s de la fonction publique ou salarié·e·s du secteur privé en activité ni rémunérés ni indemnisés durant la formation (personnes en congé parental non rémunéré, agent·e·s en disponibilité) ; 
  • personnes percevant le Revenu de Solidarité active (RSA) ;
  • personnes reconnues comme travailleur·se·s non salarié·e·s, inscrites au registre du commerce et des sociétés, sans activité durant la période de formation, ne relevant pas du régime général d'assurance chômage et n'étant pas affiliées à une assurance groupe (CSG, APPI) ;
  • personnes divorcées, veuves, séparées ou célibataires qui assument seules la charge effective et permanente d'un ou plusieurs enfants résidant en France.

Il est exclu d'attribuer une place au titre de ce dispositif aux personnes dont la demande de Congé de Formation professionnelle (CFP) est accordée pour la durée de la formation concernée.

Focus sur l’aide financière destinée aux personnes en recherche d'emploi

L’aide financière de la Région Bretagne est destinée aux personnes en recherche d’emploi inscrites à Pôle emploi ou ayant moins de 26 ans à la date d’entrée en formation. Pour garantir une meilleure prise en compte de chaque situation, cette aide qui varie entre 390 € et 930 € par mois, est calculée sur la base du quotient familial. Elle prévoit également une prise en charge forfaitaire des frais de déplacement, d’hébergement et de restauration.

Pour plus d’informations consultez le guide du stagiaire, pages 9 à 14, ou contactez le service Accompagnement des personnes/Pôle rémunération : pole.remuneration@bretagne.bzh / 02 99 27 97 60.


Modifié le


Partagez ce contenu