Renforcer la coopération avec le Pays de Galles
La Bretagne à Cardiff malgré le Brexit

Jean-Michel Le Boulanger, premier Vice-président à la culture et à la démocratie régionale, et Forough Salami, Vice-présidente à l'Europe et l'international, ont répondu à l'invitation de Carwyn Jones, le Premier Ministre gallois : tous deux ont participé mercredi 15 et jeudi 16 novembre derniers à deux jours de débats à Cardiff sur les relations entre régions britanniques et européennes, après le Brexit.

Représentants de la CRPM invités par le Pays de Galle à échanger sur le Brexit DR

À cette occasion, les élus bretons ont pu exprimer les craintes d'un impact négatif du Brexit en Bretagne, dans des domaines comme la pêche, l'agro-alimentaire, les transports maritimes, le tourisme ou encore l'enseignement supérieur et la recherche. Ils ont toutefois réaffirmé leur volonté de maintenir, et même de renforcer la coopération entre la Bretagne et le Pays de Galles, régions officiellement jumelées depuis 2004.

Carwyn Jones fera d’ailleurs le déplacement en Bretagne au mois de janvier pour officialiser cet engagement renouvelé.

Ces deux journées ont aussi permis de dégager des pistes de réflexion pour une nouvelle relation entre l'Europe et le Royaume-Uni, mais aussi avec l'Irlande. La Bretagne a vocation à jouer un rôle pivot dans le cadre de ces liens nouveaux.

Pour Jean-Michel Le Boulanger : "l'histoire de la Bretagne est liée à celle des îles britanniques. Nous nous devons de maintenir les liens économiques et culturels autant que possible, en particulier avec nos amis gallois."
Et Forough Salami de conclure : "nous n'avons pas choisi le Brexit, mais nous allons en subir les conséquences. La Bretagne doit donc répondre par l'ouverture et se tenir prête à saisir les opportunités."

Tags : Europe

Modifié le


Partagez ce contenu