Méthanisation au lycée agricole Le Gros Chêne
Premier établissement en France à valoriser son biométhane dans le réseau de distribution

L’exploitation agricole du lycée Le Gros Chêne à Pontivy voit son projet de méthanisation se concrétiser : Olivier Allain, Vice-président du Conseil régional à l’agriculture et à l’agroalimentaire, Laurent Chevalier, Directeur du lycée agricole Le Gros Chêne, et Bernard Fourdan, Directeur territorial GRDF Bretagne, ont signé, le 6 octobre dernier, le contrat d’injection de biométhane qui permettra, à la fin du 1er trimestre 2019, de valoriser la production de bio gaz 100% renouvelable, en l’injectant directement dans le réseau de distribution exploité par GRDF.

Ce projet de longue haleine constitue un véritable outil de recherche et d’enseignement, au bénéfice des 480 élèves et des stagiaires adultes de l’établissement, premier en France à valoriser le biométhane produit dans le réseau. Au cœur même de l’exploitation du lycée (38 ha de SAU), l’outil de méthanisation permettra aux futurs agriculteurs d’étudier de près cette forme de transition énergétique, la production de gaz vert offrant aussi aux professionnels de demain des opportunités pour diversifier leurs activités, en plus du lait, de la viande porcine et des œufs.

Initié dès les années 2000, le projet s’est accéléré ces dernières années. Le site n’a que de faibles besoins en chaleur (chauffage des digesteurs et de quelques bâtiments), d’où le choix d’injecter le biométhane produit dans le réseau.

6 000 tonnes de déchets valorisés fourniront en énergie plus de 850 personnes/an

Le méthaniseur a pour vocation de valoriser comme ressource énergétique 6 000 tonnes de déchets par an : 1/3 seront issus de l’exploitation avicole, porcine et laitière (fumiers et lisiers) et les 2/3 restants proviendront de différents sites du territoire (graisses de l’industrie agro-alimentaire, eaux de laiterie, biodéchets de restauration de Pontivy Communauté…).
Le lycée Le Gros Chêne contribuera ainsi au développement d’une économie circulaire grâce à l’énergie du gaz vert, produit localement en circuit court. Les formations de l’établissement s’attachent à être représentatives du territoire, de ses activités et problématiques : agricoles, agroalimentaires, commerce, laboratoire, forêt et maintenant une ouverture vers l’énergie.

Les travaux devraient débuter mi-2018 sur 1 ha terrain de pour une mise en service prévisionnelle de l’unité fixée à fin du 1er trimestre 2019. L’objectif est de de produire plus de 4 millions de kWh/an de biométhane, soit l’équivalent de la consommation totale annuelle de plus de 850 personnes en chauffage et eau chaude.

Le projet, d’un coût total de 1,7 M€, dont 590 000 € de subventions de la Région Bretagne et de l’ADEME, a été dimensionné en fonction de la capacité d’épandage du digestat (produit résidu de la méthanisation des déchets organiques) sur les terres des agriculteurs voisins.

L’unité du lycée contribuera au développement du biométhane en Bretagne (3 autres sites injectent à ce jour du gaz vert dans le réseau : à Liffré, Quimper et Liger à Locminé). Actuellement, la production de gaz renouvelable se dynamise, tant et si bien que le territoire atteindra, bien avant l’échéance, l’objectif fixé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, soit 10% de biométhane dans le réseau de distribution de gaz en 2030, en France.

 

A PROPOS DE GRDF

Chaque jour, GRDF, principal opérateur du réseau de distribution de gaz naturel en France, assume ses missions de service public en acheminant l'énergie gaz naturel à 11 millions de clients, quel que soit leur fournisseur d’énergie, grâce au plus grand réseau de distribution d'Europe (197 928 km). En garantissant la sécurité des personnes et des biens et la qualité de la desserte, GRDF conçoit, construit, exploite, entretient et développe ce réseau dans plus de 9 528 communes.
Engagé dans la transition énergétique aux côtés des collectivités locales, GRDF travaille à faire de ce réseau un outil industriel toujours plus performant, capable de stocker des énergies renouvelables complémentarité avec les autres réseaux.