Rentrée de l'apprentissage 2017-2018
La Région encourage les jeunes sur la voie de l’apprentissage : 17 500 apprentis ont déjà signé un contrat d’embauche !

Début septembre, 736 jeunes de plus que l’an dernier avaient signé un contrat avec un maître d’apprentissage. Cette nouvelle progression témoigne de la reprise de confiance des employeurs dans ce mode de formation qui a fait ses preuves. Alors que plus de 3 200 entreprises cherchent encore un-e apprenti-e à qui transmettre leur savoir-faire et que 5 000 jeunes sont en quête d’une entreprise pour les former, la Région demeure plus que jamais mobilisée, consacrant plus de 90 M€ en 2017 à l’apprentissage. En cette rentrée, Georgette Bréard, Vice-présidente en charge de la formation, l’apprentissage et l’orientation, va ainsi à la rencontre de formateurs, apprentis et employeurs dans des CFA bretons pour échanger avec les acteurs concernés. La Région s’efforce en continu de développer et renforcer la qualité de cette voie de formation initiale garante d’une insertion professionnelle rapide.

Georgette Bréard et Thierry Terret, Recteur de l’Académie de Rennes, à la rencontre des apprentis du BTS Bois, au sein du lycée La Champagne à Vitré DR

Des chiffres de nouveau en progression

À chaque rentrée, la Région, compétente en matière d’apprentissage, mène une enquête auprès des CFA de Bretagne afin de connaître la tendance des recrutements en alternance.
Avec 17 512 jeunes inscrits au 1er septembre dans l’un des 38 CFA bretons, c’est-à-dire avec un contrat ou une promesse d’embauche (+4,4%), les chiffres de 2017 sont très encourageants et confirment le mouvement à la hausse observé à la rentrée 2016.
Certains secteurs progressent comme le bâtiment après plusieurs années de recul (+137 apprentis), l’industrie notamment métallurgique (+170), l’agriculture et le paysage (+93), les métiers tertiaires (+88)... L’hôtellerie-restauration est stable cette année, mais à l’inverse, le commerce régresse (-49) ainsi que les métiers de bouche (-23).
Cette progression s’explique notamment par l’attrait de l’alternance pour les formations post-bac (441 apprentis en plus, soit 60% de la hausse globale) avec une progression de +11% en bac+2 (BTS, DUT), et même de +25% en bac+3 (licence pro).
Quant aux formations pré-bac, si la reprise du niveau 5 (CAP et mention complémentaire) se confirme avec +123 apprentis, c’est l’augmentation de 172 apprentis (+4%) au niveau bac, qui marque la rupture avec les baisses continuelles depuis la réforme du baccalauréat professionnel, grâce, notamment, à la mise en place de nouvelles spécialités de brevet professionnel.

Se lancer, c’est possible jusqu’en décembre

L’entrée en apprentissage est encore possible pendant près de 3 mois. Pour ce faire, le jeune doit trouver un centre de formation et un maître d’apprentissage. Ce ne sont pas les offres qui manquent puisque plus de 3 200 structures privées ou publiques souhaitent recruter un(e) apprenti(e), en particulier dans 10 secteurs qui réunissent 2 900 offres.
Il est possible de se renseigner auprès des CFA, organismes consulaires, fédérations de branche et organisations professionnelles ou sur bretagne.bzh...

Et jusqu’à 30 ans désormais !

Depuis le 1er janvier 2017, la Bretagne fait en effet partie des 9 régions de France retenues par l’État pour expérimenter, durant 2 ans le relèvement de l’âge d’entrée en apprentissage de 25 à 30 ans. Et cette rentrée marque le début de formation des
premiers bénéficiaires de cette mesure.

La Région accompagne financièrement les apprentis et maîtres d’apprentissage

Afin que les aspects financiers ne soient pas un frein pour les jeunes qui souhaitent s’engager en apprentissage, la Région renouvelle ses différents dispositifs d’aides : aide au premier équipement, bourses ARGOAT pour le transport, l’hébergement et la restauration (jusqu’à 800 €/an), qui viennent compléter la rémunération mensuelle perçue par chaque jeune.
Parallèlement, pour encourager les professionnels à transmettre leurs savoirs en consacrant du temps à l’embauche d’un apprenti, la Région leur réserve plusieurs dispositifs d’accompagnement : aide au recrutement, prime à l’apprentissage...

Développer un apprentissage répondant aux besoins des jeunes et des entreprises

Chaque année, en concertation avec les branches professionnelles, la Région ajuste la carte des formations professionnelles initiales (en CFA et lycées professionnels). Une réflexion menée avec un double enjeu : garantir l’accès à un premier niveau de qualification pour tous, faciliter les poursuites d’études et les passerelles entre formations, d’une part, et contribuer au développement économique des territoires, d’autre part. Pour l’apprentissage, depuis 2011, ce sont 300 à 500 places supplémentaires créées chaque année, permettant l’accueil de nouveaux apprentis dans les CFA.

Améliorer sans cesse la qualité de formation

Du CAP au BAC+5, dans plus de 300 métiers différents, l’apprentissage constitue une filière complète de formation. Il affiche de bons taux d’insertion puisque, dans les 18 mois qui suivent leur sortie de formation, 75 % des jeunes diplômés de l’apprentissage sont en situation d’emploi stable.
Dans une volonté d’amélioration continue de l’alternance, la Région encourage la démarche d’innovation et d’expérimentation avec le dispositif Bretagne Qualité Apprentissage.
L’objectif est de mettre l’accent sur les missions accueil-accompagnement-insertion afin que l’apprenti, son employeur et le centre de formation travaillent ensemble à la construction du projet du jeune et à son aboutissement. Le renforcement de ce triptyque vise à éviter les ruptures de contrat en cours d’année et les sorties du système sans diplôme. Il s’agit aussi d’encourager les CFA à mettre en œuvre des plans d’actions en ce sens et à expérimenter des pratiques pédagogiques. La Région consacre en 2017 plus de 6 M€ à cette démarche qualité ainsi qu’à la diversification des publics accueillis et à l’information sur les métiers.

Offrir de bonnes conditions de formation

La Région participe également au financement des travaux réalisés par les établissements ainsi qu’à l’acquisition des équipements nécessaires, qu’il s’agisse de matériels pédagogiques, de mobilier... En moyenne, elle y consacre près de 8,5 M€ par an. Récemment, elle a participé à la création du nouveau site de formation du CFAI à Lorient (3,1 M€), à la réhabilitation du centre de la Faculté des Métiers de Saint-Malo de la CMA 35 (4,2 M€), ou encore à la relocalisation du site de formation du CFA Bâtiment 35 de Saint-Grégoire à Montgermont (14,1 M€).

Un nouveau plan de développement de l’apprentissage: Objectif 20 000

En lien continu avec les branches professionnelles, la Région réaffirme sa volonté de développer l’apprentissage, en cohérence avec les autres voies et dispositifs de formation.
À la suite d’une réflexion, menée depuis un an avec tous les acteurs de l’apprentissage, afin de repérer des thématiques à approfondir et d’identifier les freins à lever et les actions à mener, le « Plan breton de développement de l’apprentissage » sera soumis au vote des élus régionaux lors de l’assemblée plénière des 12 et 13 octobre prochains.
Le plan d’actions pourra alors être mis en œuvre dès la fin de l’année 2017 et se poursuivre jusqu’en 2020 avec un objectif affiché de 20 000 apprentis,  le maintien de l’exigence de qualité d’accueil et de formation des jeunes, ainsi que de lutte contre les ruptures de contrats.

L’apprentissage en Bretagne en 2017

  • Pour l’année 2017-2018, on compte déjà 17 512 apprentis inscrits dans les CFA de Bretagne, mais ce chiffre va évoluer puisque les inscriptions sont encore possibles jusque début décembre.
  • Pour l’année 2016-2017, près de 17 800 apprentis avaient choisi l’apprentissage en Bretagne soit environ 4,4% des jeunes 16-25 ans.
  • 38 CFA, 155 sites de formation.
  • Plus de 730 formations préparant à 340 diplômes.
  • Une filière de formation préparant des diplômes et titres professionnels, du CAP jusqu'aux formations de l’enseignement supérieur (ingénieurs, masters professionnels…).
  • 75% des apprentis sont en emploi un an et demi après leur sortie de formation.

Retrouvez ci-dessous le dossier complet.

Tags : Apprentissage

Modifié le


Partagez ce contenu