Opportunités d’emploi sur le bassin lorientais
Employé de marée : 12 places de formation pleines d’avenir

Alors que l’activité ne manque pas, le mareyage est devenu un secteur à flux tendu sur le port de Keroman. Contrainte de compenser les nombreux départs à la retraite attendus ces prochaines années, la filière est en quête, dès à présent, d’une main d’œuvre qualifiée et volontaire. Pour répondre à cette demande de plus en plus pressante, la Région, en charge de la formation professionnelle, ouvre, avec les mareyeurs et ses partenaires du Pays de Lorient, une formation d’employé de marée destinée aux demandeurs d’emploi. L’action débute le 2 octobre pour 6 mois au CFA de Lorient.

Fanch Galivel

Destinée aux demandeurs d’emploi, sans limite d’âge ni de certification, cette formation en alternance de 6 mois (419 h en CFA et 419 h en entreprises) permettra à 12 candidats de se préparer au métier d’Employé polyvalent de marée. À terme, les différentes activités de mareyage n’auront plus aucun mystère pour eux : tri et calibrage des poissons, conditionnement, première transformation, filetage, préparation d’expédition, gestion de la resserre

Une formation cousue-main, fruit d’une mobilisation exemplaire

Il y a tout juste un an, les mareyeurs lorientais avaient alerté Pierre Karleskind sur leurs difficultés de recrutement, lors d’une visite du Vice-président de la Région à la mer et aux infrastructures portuaires, à Keroman, au côté de Gaël Le Saout.

Dès janvier, la Conseillère régionale référente pour le Pays a initié un travail avec les professionnels pour mettre sur pied cette Action Territoriale Expérimentale (ATE) adaptée à leurs besoins. Y ont été aussitôt associés le Centre de Formation des Apprentis de Lorient, équipé pour la dispenser, ainsi que l’AGEFOS PME, Pôle Emploi, la Ville de Lorient, et l’Association bretonne des Acheteurs des Produits de la Pêche.

Les mareyeurs lorientais sont particulièrement investis dans cette ATE. Impliqués dans le calendrier et le contenu de la formation, ils participent au recrutement ainsi qu’à l'accueil en immersion de 3 jours et demi prévu avant l’entrée en formation des stagiaires, une démarche novatrice permettant de présenter le métier dans les conditions réelles d’un atelier de mareyage.

Cette formation, dont le coût s’élève à 85 000 €, est cofinancée par les 6 entreprises lorientaises de mareyage Top Atlantique, Maison Donatien, Capitaine Houat, Allard Marée, Chalut des 2 ports & Moulin Marée (44 200 €), la Région (19 200 €), Pôle emploi (19 200 €), et la Ville de Lorient (2 400 €).

Proposant une vaste palette de formations à travers son Programme Bretagne Formation (PBF) et le dispositif régional d’insertion professionnelle (DRIP), la Région a la possibilité de mettre en place des ATE pour répondre le plus efficacement possible et dans les meilleurs délais, à un besoin de recrutement précis d’une ou de plusieurs entreprises sur un territoire donné.