Préservation et valorisation du patrimoine à Montfort-sur-Meu
La Région rencontre les acteurs de la future “Petite cité de caractère”

Anne Gallo, Vice-présidente de la Région au tourisme, au patrimoine et aux voies navigables, saisit l’occasion de la saison estivale pour rencontrer, sur le terrain, les professionnels, bénévoles et élus qui participent activement, avec le Conseil régional, à la valorisation du patrimoine en Bretagne. Après 3 journées entre littoral et Bretagne intérieure (à Brélès, Lannion, La Roche Maurice, Pont Coblant, Quimperlé, Cléguer), Anne Gallo a achevé ce tro breizh touristique par deux visites en Ille-et-Vilaine, le vendredi 28 juillet, notamment le matin à Monfort-sur-Meu. L’inventaire et la valorisation du patrimoine était au cœur des échanges de l’élue régionale avec Réjeanne Foucard, adjointe en charge de la culture et de la jeunesse de Montfort-sur-Meu, ville qui fait désormais partie du réseau des “Petites cités de caractère”.

Visite guidée du patrimoine de Montfort-sur-Meu avec Yves Baron et Erika Grelier de la Ville, Anne Gallo et Stéphanie Bardel (chargée d'Inventaire à la Région) DR

Depuis janvier dernier, la commune de Monfort-sur-Meu fait partie des 24 communes(1) du réseau des Petites cités de caractère. C’est ici le résultat d’une ambition forte, portée par la Ville, et des efforts de préservation et de valorisation du patrimoine de l’ancienne cité médiévale entrepris depuis plusieurs années. La commune s’était engagée au côté de l’Unité Départementale d’architecture et du Patrimoine d’Ille-et-Vilaine dans une série de travaux d’ampleur pour redonner au centre-ville une véritable image.

Une enquête d’inventaire associant les habitants

En complément des inventaires déjà réalisés, la ville a lancé un appel aux habitants pour réaliser des recensements supplémentaires. Ce complément d’enquête portera notamment sur des éléments de détail d’architecture, l’identification de bâtiments n’ayant pas encore faits l’objet d’inventaire ou bien encore sur l’intégration de clichés et plans anciens issus des collections et archives de la commune.

La Région encourage les opérations d’inventaire participatives. Elle apporte à la commune un soutien technique, scientifique et financier en vue d’intégrer ces nouveaux éléments dans la base de données de l’Inventaire du patrimoine régionale.

A l’occasion des prochaines Journées européennes du patrimoine, une randonnée-patrimoine reliant le centre-ville à l’abbaye Saint-Jacques de Montfort (qui vient d’être acquise par une association œuvrant à sa restauration progressive) sera commentée par les habitants et restituera les éléments du patrimoine sélectionnés lors des rencontres du 1er semestre. Une exposition établissant une cartographie thématique de la ville réalisée par des lycéens de Montfort sera également proposée ainsi qu’un parcours sur tablette destiné prioritairement aux enfants.

Des appels à projets pour multiplier les acteurs de la connaissance

Lorsqu’il imagine l’Inventaire du patrimoine (en 1964), Malraux pensait à un projet « collaboratif » impliquant de multiples bénévoles. La dynamique et la volonté observées en Bretagne autour de l’appropriation de la connaissance produite sur le patrimoine vont dans ce sens.

Quotidiennement sur le terrain avec son service de l’Inventaire du patrimoine, la Région œuvre pour acquérir une meilleure connaissance du patrimoine breton, le préserver et le valoriser à travers une politique patrimoniale durable et partagée. Elle y consacrera, en 2017, un budget 5,5 M€. 

Aussi, depuis 2013, la Région encourage-t-elle les opérations d’Inventaire collaboratives. Elle a ainsi lancé plusieurs appels à projets invitant les Bretons à participer à l’inventaire du patrimoine de leur région.

Dans ce cadre, elle accompagne sur le plan financier, technique et scientifique les études conduites par des associations, collectivités ou doctorants. Les partenaires bénéficient du “label Inventaire général”, et de la caution scientifique de la Région via, notamment, l'intégration de leurs données dans la base régionale patrimoine.bzh, permettant une continuité, dans le temps et dans l’espace, de la connaissance.

Des aides pour les territoires labellisés

Au-delà des appels à projets, la Région accompagne plus largement, depuis 2016, la réalisation d'inventaires portés par les collectivités, sur les territoires « labellisés » ou en devenir. C’est le cas de Montfort-sur-Meu, qui vient d’obtenir le label Petite Cité de Caractère et qui pourra solliciter une aide régionale.

  patrimoine.bzh
C’est le plus important fonds documentaire d’Inventaire régional,
avec
130 000 dossiers en ligne.