Cette mesure nationale vise à soutenir l'innovation dans le domaine de l'aquaculture.

Objectifs :

  • Développer une amorce technologique pour des applications pratiques à partir de concept éprouvés
  • Encourager l’introduction de connaissances et d’innovations dans les entreprises d’aquaculture
  • Développer le transfert des savoirs et des résultats de la recherche vers les professionnels
  • Tester et valider les innovations dans les conditions particulières à chaque filière d’aquaculture en vue de leur extension et de leur diffusion

Les opérations doivent concourir à l’augmentation de la compétitivité des entreprises aquacoles pour renforcer la place de l’aquaculture française ou à l’amélioration de la durabilité environnementale des exploitations pour réduire leur incidence sur l’environnement et leur dépendance aux conditions du milieu, dans un délai raisonnable.

Exemples d'actions soutenues :

  • Recherche de solutions aux problèmes de santé en aquaculture via des méthodes préventives (ex : systèmes d’élevages, mesures zootechniques, prophylaxie, vaccination, probiotiques, sélection génétique, diagnostic des pathogènes…).
  • Poursuite et mise en place de l’amélioration génétique des espèces
  • Nouvelles pratiques d’élevage plus respectueuses de l’environnement (ex : IMTA, aquaponie, …)
  • Systèmes de production et des pratiques d’élevages réduisant l’impact sur l’environnement (dont la gestion des effluents) ou permettant de réduire les intrants (aliments, produits de traitements, énergie, eau ….)
  • Recherche de systèmes visant à améliorer la traçabilité et/ou la sécurité des produits notamment face aux variations des conditions environnementales
  • Encourager l’innovation en matière de valorisation des coproduits, sous produits et déchets
  • Améliorer la durabilité des systèmes aquacoles par une approche intégrée du développement d’aliments innovants à partir de matières premières durables
  • Mise au point et expérimentation de nouveaux produits en aquaculture

 

Bénéficiaires :


Les organismes bénéficiaires sont listés en annexe de l'appel à projets.

Modalités financières :


  • Dépenses éligibles sont plafonnées à 1 500 000 €.
  • Soutien financier : de 50% à 80% du total des dépenses éligibles de l’opération (selon la nature de l’opération et du bénéficiaire)
  • Taux de contribution du FEAMP :  75%.

Modalités de candidature :


Les organismes listés dans l'annexe de chaque appel à projets peuvent déposer une demande en collaboration avec des organisations représentatives de la production, de la commercialisation et de la transformation des produits aquatiques, des exploitations agricoles et outils à caractère aquacole et pédagogique des centres de formation aquacole, des établissements publics ayant des missions d’appui aux politiques publiques pour la protection et la gestion durable des milieux aquatiques, des entreprises dont l’activité est liée à l’aquaculture ou des personnes morales ou physiques exerçant une activité de production aquacole à finalité de mise en marché.

Les modalités de candidature sont précisées sur le site national :
Europe en France

Contacts :


Direction Interrégionale de la Mer Nord Atlantique Manche Ouest
Division pêche et aquaculture
3 avenue de la préfecture
35026 RENNES CEDEX 9

Modifié le / Ref : 47


Partagez ce contenu